Economie et Statistique n° 357-358

Une évaluation de la loi « Robien » ; le RMI et la sortie du chômage - Transferts sociaux locaux - La cessation d'activité au sein des couples - Intérim et productivité dans l'industrie - Une évaluation de biens environnementaux

Economie et Statistique
Paru le : 01/02/2003
Consulter

La cessation d'activité au sein des couples : y a-t-il interdépendance des choix ?

Béatrice Sédillot et Emmanuelle Walraet

Dans la plupart des modèles de choix de départ à la retraite,la liquidation des droits est analysée comme le résultat d'un arbitrage individuel entre consommation et loisir: elle ne prend pas en compte la présence d'un conjoint. Or, plusieurs facteurs pourraient générer une interdépendance entre les décisions d'activité des deux conjoints:la complémentarité des préférences pour le loisir (un individu peut accorder plus de valeur à son loisir lorsqu'il le partage avec son conjoint), une possible similarité des goûts des deux membres du ménage, la dimension familiale des barèmes de retraite (notamment par l'existence de pensions de réversion). Plusieurs approches complémentaires de l'interdépendance des choix des conjoints sont envisagées. L'analyse descriptive des comportements de cessation d'activité des couples semble accréditer l'idée d'une certaine interdépendance des choix des conjoints conduisant à un effort de rapprochement des dates de cessation. Mais la forte pénalisation des départs anticipés dans le régime général limite la portée de cet effet,comme l'illustrent des simulations sur cas type. L'estimation d'un modèle économétrique montre que les femmes intègrent la situation d'activité de leur conjoint dans leur décision de cessation d'activité alors que les comportements des hommes semblent moins sensibles à la situation de leur conjointe.

Economie et Statistique
No 357-358
Paru le : 01/02/2003