France, portrait socialÉdition 2012

Insee Références
Paru le : 28/11/2012
Consulter
Sommaire

Les salariés qui souhaitent travailler davantage y parviennent-ils ?

Mathilde Gaini et Augustin Vicard

En France, en 2011, 16 % de l'ensemble des salariés déclarent vouloir travailler davantage, avec une hausse correspondante de leur salaire, soit 3,3 millions des personnes. Cette aspiration est fortement liée au temps de travail : 30 % des salariés sont dans ce cas lorsqu'ils travaillent à temps partiel (soit 1,1 million de personnes) contre seulement 13 %des salariés à temps complet. Ce souhait est plus répandu chez les jeunes, les ouvriers, les employés et les salariés peu rémunérés. La grande majorité (80 %) des salariés à temps partiel qui déclarent souhaiter travailler davantage sont des femmes, reflet de leur poids parmi les salariés à temps partiel. Lors de leur dernière interrogation à l'enquête Emploi, cinq trimestres après la première, 27 %des salariés à temps partiel qui souhaitaient augmenter leur temps de travail l'ont effectivement augmenté, dont les deux tiers qui ont accédé à un emploi à temps complet. Ils sont moins de 10 % dans cette situation au sein des salariés à temps plein. Ainsi, la majorité des salariés souhaitant travailler plus ne connaissent pas de hausse de leur temps de travail au bout d'un peu plus d'un an. De plus, lorsqu'elle a lieu, la hausse s'avère souvent inférieure aux attentes. Au total, la persistance de l'insatisfaction est élevée.

Insee Références
Paru le : 28/11/2012