France, portrait socialÉdition 2012

Insee Références
Paru le : 28/11/2012
Consulter
Sommaire

Le marché du travail européen depuis 10 ans : hausse de l'activité féminine et de celle des seniors

Sylvie Le Minez, Marie Rey, Frédéric Tallet

Depuis 2000, dans tous les grands pays européens, la croissance de la population active a été tirée par l'augmentation des taux d'activité des femmes et des seniors. Durant cette décennie, les créations d'emplois ont été réalisées dans le secteur des services, tandis que l'agriculture comme la construction perdaient des emplois dans les principaux pays européens, comme lors de la décennie précédente. Le temps partiel a augmenté et il est souvent plus fréquent dans les pays où l'activité féminine est élevée. Le taux d'emploi en France métropolitaine des personnes âgées de 15 à 64 ans, de 64 % en 2011, est nettement en dessous de celui du Royaume-Uni (70 %) ou de l'Allemagne (73 %), seul pays à dépasser l'objectif de 70 % assigné lors du sommet de Lisbonne. La différence avec ces pays s'explique par la faiblesse du taux d'emploi des jeunes, moins souvent en apprentissage ou en cumul emploi-études, et de celui des seniors, malgré les effets des différentes réformes des systèmes de retraite. En 2011, avec un taux de chômage des 15-64 ans de 9,3 %, la France métropolitaine se situe un peu en dessous de la moyenne de l'Union européenne (9,7 %). Le taux de chômage est moindre en Allemagne (6,0 %), au Royaume-Uni (8,2 %) ou en Italie (8,5 %), mais nettement plus élevé en Espagne (21,8 %). Dans tous les grands pays européens, l'écart de taux de chômage entre hommes et femmes s'est réduit depuis 2000.

Insee Références
Paru le : 28/11/2012