France, portrait socialÉdition 2012

Insee Références
Paru le : 28/11/2012
Consulter
Sommaire

Patrimoine et niveau de vie sont liés, plus dans le haut que dans le bas de la distribution

Pierre Lamarche, Nathalie Missègue et Maud Romani

Entre 1997 et 2009, la masse de patrimoine brut détenu par les ménages a été multipliée par 1,9 en euros constants ; celle des niveaux de vie par 1,3. Il existe un lien fort et assez naturel entre niveau de vie et patrimoine. D'une part, le niveau de vie détermine en partie les capacités d'épargne d'un ménage et donc les capacités à se constituer un patrimoine au cours de la vie. D'autre part, les revenus tirés du patrimoine contribuent à élever le niveau de vie du ménage. Ainsi, environ la moitié des ménages du dernier décile de niveau de vie en 2009 appartiennent aux 10 % des ménages les mieux dotés en patrimoine. À l'autre extrémité, un tiers des ménages appartenant aux 10 % les plus modestes en niveau de vie font partie aussi des 10 % disposant des patrimoines les plus faibles. Plus généralement d'ailleurs, les ménages en situation de pauvreté monétaire sont souvent fragiles sur le plan patrimonial. Dans la moitié des cas, un ménage cumulant faible niveau de vie et faible patrimoine est une personne seule. Par ailleurs, un tiers de ces ménages est un ménage « jeune » (de moins de 30 ans), donc en début de cycle de vie. D'autres facteurs augmentent le risque de cumuler fragilité patrimoniale et financière, comme le fait d'être passé par une période de chômage au cours de sa vie professionnelle.

Insee Références
Paru le : 28/11/2012