France, portrait socialÉdition 2012

Insee Références
Paru le : 28/11/2012
Consulter
Sommaire

Les personnes modestes en milieu urbain sont celles qui cumulent le plus de difficultés en matière de qualité de vie

Marie-Hélène Amiel, Pascal Godefroy, Stéfan Lollivier

Beaucoup de choses interviennent dans la qualité de vie d'une personne : ses conditions de vie matérielles, son état de santé, physique et mental, ses liens sociaux, son environnement. Sa qualité de vie dépend aussi de son degré de confiance dans la société, de son niveau de sécurité, physique et économique, et de ses conditions de travail si elle est en emploi. Toutes ces dimensions sont autant de facettes différentes de la qualité de vie. Elles se regroupent en trois blocs. Le premier est celui, central, des contraintes financières. Il est corrélé à la plupart des autres dimensions : les difficultés financières sont par exemple souvent associées à une santé et des liens sociaux dégradés, de mauvaises conditions de logement, et de l'insécurité physique et économique. À côté de ce bloc central que sont les contraintes financières, un deuxième bloc s'articule autour de la qualité de l'environnement, davantage corrélée avec la qualité du logement et l'insécurité physique et économique. On peut l'interpréter comme un bloc lié au voisinage : le contexte dans lequel évolue l'individu. Un troisième bloc s'articule autour du bien-être émotionnel, avec la santé physique et les liens sociaux. Les personnes modestes qui vivent en milieu urbain sont celles qui cumulent le plus de difficultés dans ces trois blocs.

Insee Références
Paru le : 28/11/2012