Bilan économique 2016 - Île-de-France

La reprise économique se poursuit en Île-de-France en 2016

En 2016, la reprise de l'activité se poursuit en France. La croissance du PIB en volume est estimée à + 1,2 % après + 1,1 % en 2015. La consommation des ménages augmente grâce à une hausse de leur pouvoir d'achat, l'emploi progresse et le taux de chômage baisse de 0,2 point en 2016 en France métropolitaine.

En Île-de-France, la reprise se poursuit en 2016. La croissance de l'emploi (+ 1,3 % en un an) est portée par le secteur tertiaire et principalement par les activités liées à l'information et à la communication. Dans ce contexte dynamique, le taux de chômage diminue de 0,2 point pour s'établir à 8,6 % de la population active fin 2016. Pour la première fois depuis 2008, le nombre de demandeurs d'emploi immédiatement disponibles diminue légèrement (- 0,2 %). Les créations d'entreprises sont particulièrement dynamiques et les défaillances d’entreprises franciliennes se replient. En outre, les autorisations de construction de logements bondissent de 21,4 % et le nombre de mises en chantiers dépasse la barre des 70 000. Seul le tourisme est en repli, avec une baisse de 7,2 % des nuitées dans les hôtels (- 10,9 % pour la clientèle internationale), malgré un mois de décembre où la fréquentation hôtelière a retrouvé son niveau d'avant les attentats.

Insee Conjoncture Ile-de-France
No 15
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Agriculture - Grandes cultures franciliennes : volumes en chute et prix à la baisse en 2016Bilan économique 2016

Annie Kirthichandra, Fabienne Lombard, Driaaf Île-de-France

En 2016, les productions céréalières et oléoprotéagineuses s’effondrent en Île-de-France, en raison des conditions météorologiques particulièrement défavorables. La valeur globale de la production agricole francilienne baisse à nouveau, sous l’effet conjugué du recul des volumes et des prix.

Insee Conjoncture Ile-de-France
No 15
Paru le : 23/05/2017

En 2016, la récolte de céréales s’élève à 1,8 million de tonnes en Île-de-France, soit 43,6 % de moins qu’en 2015. En France métropolitaine, la baisse est de l'ordre d'un quart. Au niveau régional comme au niveau national, la diminution de la production céréalière est imputable aux faibles rendements, notamment celui du blé tendre qui se révèle historiquement faible (figure 1). La production francilienne de céréales représente 3 % de la production nationale.

Figure 1 – Les principales grandes cultures en Île-de-France

Les principales grandes cultures en Île-de-France
Superficie (ha) Rendement (q/ha) Production (t)
2016 Évolution 2016/ moyenne 2011 à 2015 (en %) Évolution 2016/2015 (en %) 2016 Évolution 2016/ moyenne 2011 à 2015 (en %) Évolution 2016/2015 (en %) 2016 Évolution 2016/ moyenne 2011 à 2015 (en %) Évolution 2016/2015 (en %)
Céréales, dont : 369 970 + 2,1 + 0,9 48 - 41,5 - 43,7 1 762 138 - 41,0 - 43,6
Blé tendre 243 160 + 1,7 + 1,4 43 - 48,2 - 51,2 1 054 270 - 46,9 - 50,1
Orge d'hiver 49 330 + 35,2 + 13,9 54 - 30,8 - 36,2 266 665 - 5,8 - 27,3
Orge de printemps 33 420 - 6,9 - 4,9 50 - 26,5 - 29,7 167 439 - 31,4 - 33,0
Total orge 82 750 + 14,3 + 5,5 52 - 28,8 - 33,8 434 104 - 17,7 - 29,6
Maïs-grain 35 950 - 15,7 - 12,0 70 - 29,3 - 17,6 249 901 - 40,6 - 27,9
Oléagineux, dont : 81 380 - 0,5 + 2,5 30 - 18,9 - 19,9 240 456 - 20,6 - 19,1
Colza 79 120 + 1,4 + 3,0 30 - 21,1 - 20,9 235 744 - 19,4 - 19,0
Protéagineux, dont : 19 440 - 14,5 - 9,2 23 - 43,9 - 26,4 44 503 - 51,8 - 33,4
Féveroles 11 210 - 20,8 - 20,4 24 - 40,0 - 4,1 26 382 - 53,0 - 25,1
Pois 8 210 - 4,2 + 12,4 22 - 47,6 - 49,1 18 071 - 50,0 - 42,8
Betteraves industrielles 40 940 + 1,3 + 2,0 756 - 14,9 - 7,8 3 096 950 - 13,8 - 5,9
  • Source : ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, Agreste, Statistique agricole annuelle, données 2016 provisoires.

Un rendement en blé tendre historiquement faible

En Île-de-France, la production de blé tendre diminue de moitié par rapport à 2015, en raison de la chute des rendements (43 quintaux/hectare, soit une diminution de 51,2 %), et ce malgré une légère augmentation des surfaces (+ 1,4 %). Le blé tendre a souffert des mauvaises conditions climatiques du printemps : excès d’humidité couplé au manque de chaleur et de luminosité lors des périodes critiques de la floraison et du remplissage des grains. Toutefois, les teneurs en protéines du blé sont élevées cette année.

La production d’orge décroît de 29,6 % par rapport à 2015, pénalisée également par des rendements en fort recul (- 33,8 %), et par des problèmes de qualité.

La production de maïs baisse de 27,9 % par rapport à 2015, sous l’effet d’un repli à la fois des surfaces (- 12,0 %) et des rendements (- 17,6 %). Pour la deuxième année consécutive, la sécheresse et la chaleur estivales retardent le développement des maïs, surtout sur les parcelles non irriguées.

Une production de protéagineux également en forte baisse

La récolte de colza diminue de 19,0 % par rapport à 2015, conséquence de la baisse des rendements (manque de luminosité, maladies, attaques d’insectes) et malgré une légère progression des surfaces. La production de pois protéagineux chute en un an de 42,8 % en raison des mauvais rendements, durement affectés par les aléas climatiques. La récolte de féveroles diminue de 25,1 % par rapport à 2015, suite à une forte réduction des surfaces (- 20,4 %) couplée à une légère baisse des rendements. Cette récolte est en repli encore plus net par rapport à la moyenne quinquennale 2011-2015 (figure 2).

Figure 2 – Récolte 2016 en Île-de-France : évolution des surfaces, rendements et productions par rapport à la moyenne quinquennale 2011-2015

Indice 100 = même valeur que la moyenne quinquennale 2011-2015
Récolte 2016 en Île-de-France : évolution des surfaces, rendements et productions par rapport à la moyenne quinquennale 2011-2015
Surfaces Rendements Productions
Céréales 102,1 58,5 59,0
Oléagineux 99,5 81,1 79,4
Protéagineux 85,5 56,1 48,2
Ensemble des céréales, oléagineux et protéagineux 100,8 59,7 60,6
Blé tendre 101,7 51,8 53,1
Orge 114,3 71,2 82,3
Maïs 84,3 70,7 59,4
Colza 101,4 78,9 80,6
Féveroles 79,2 60,0 47,0
Pois 95,8 52,4 50,0
Betteraves 101,3 85,1 86,2
  • Source : Srise Île-de-France, Statistique agricole annuelle, données 2016 provisoires.

Figure 2 – Récolte 2016 en Île-de-France : évolution des surfaces, rendements et productions par rapport à la moyenne quinquennale 2011-2015

Des rendements décevants en betteraves

La production de betteraves est en repli de 5,9 % par rapport à 2015 en raison des rendements décevants (73 tonnes/hectare) liés à la sécheresse estivale, et ce malgré une légère hausse de la sole des betteraves. Les rendements sont, comme l’an dernier, très hétérogènes (de 25 tonnes/hectare à 100 tonnes/hectare), selon la nature des sols et le stress hydrique subi par la plante, en rapport direct avec la pratique de l’irrigation.

Une récolte mondiale abondante pesant sur les cours

En 2016, la valeur de la production agricole régionale devrait fléchir par rapport à 2015, du fait de la baisse conjuguée des productions et des prix. En effet, la récolte mondiale est abondante et pèse sur les cours. En moyenne, le prix de la production de céréales se replierait de près de 10 % par rapport à 2015 (figure 3).

Parallèlement, les coûts des consommations intermédiaires diminuent légèrement, en lien avec la réduction des prix en engrais et amendements (figure 4).

Figure 3 – Évolution des cours

Indice base 100 en 2010
Évolution des cours
Blé tendre Orge Colza
janv-05 61 72 56
févr-05 61 72 54
mars-05 60 70 55
avr-05 56 66 54
mai-05 57 67 55
juin-05 60 71 56
juil-05 63 77 57
août-05 64 78 57
sept-05 64 77 60
oct-05 64 77 63
nov-05 64 77 63
déc-05 63 76 60
janv-06 63 75 59
févr-06 63 75 60
mars-06 63 74 60
avr-06 63 72 62
mai-06 65 72 65
juin-06 65 72 66
juil-06 71 76 69
août-06 77 83 70
sept-06 85 94 72
oct-06 93 105 73
nov-06 92 118 76
déc-06 87 118 76
janv-07 88 118 75
févr-07 86 115 73
mars-07 88 114 71
avr-07 91 112 69
mai-07 90 115 72
juin-07 101 131 75
juil-07 112 145 81
août-07 135 166 89
sept-07 167 196 98
oct-07 148 191 101
nov-07 136 175 106
déc-07 152 178 111
janv-08 149 176 118
févr-08 158 164 130
mars-08 169 161 132
avr-08 133 147 121
mai-08 119 138 121
juin-08 117 137 127
juil-08 116 130 120
août-08 114 121 107
sept-08 104 111 101
oct-08 89 94 91
nov-08 82 84 88
déc-08 77 77 76
janv-09 84 81 80
févr-09 83 81 78
mars-09 78 85 74
avr-09 79 69 77
mai-09 83 78 87
juin-09 81 85 85
juil-09 80 77 75
août-09 74 71 72
sept-09 70 67 70
oct-09 73 68 72
nov-09 75 69 75
déc-09 74 69 77
janv-10 71 68 77
févr-10 69 65 80
mars-10 67 63 82
avr-10 71 66 85
mai-10 75 69 84
juin-10 78 75 89
juil-10 101 107 97
août-10 129 132 102
sept-10 136 139 107
oct-10 129 133 110
nov-10 131 135 118
déc-10 143 149 134
janv-11 155 156 142
févr-11 158 146 134
mars-11 141 130 130
avr-11 148 133 130
mai-11 144 151 127
juin-11 134 156 128
juil-11 120 150 124
août-11 123 153 119
sept-11 122 152 121
oct-11 113 144 119
nov-11 111 143 118
déc-11 110 143 114
janv-12 120 152 123
févr-12 125 152 126
mars-12 126 148 130
avr-12 126 147 135
mai-12 126 142 130
juin-12 131 142 130
juil-12 149 163 138
août-12 159 167 140
sept-12 158 166 139
oct-12 157 163 132
nov-12 163 169 131
déc-12 155 163 130
janv-13 150 159 130
févr-13 145 147 130
mars-13 145 147 131
avr-13 146 147 130
mai-13 139 136 125
juin-13 122 133 122
juil-13 116 131 105
août-13 111 124 102
sept-13 113 124 102
oct-13 119 126 103
nov-13 122 126 105
déc-13 124 124 103
janv-14 117 119 100
févr-14 116 120 107
mars-14 124 126 113
avr-14 123 130 111
mai-14 115 123 104
juin-14 110 120 97
juil-14 109 115 89
août-14 104 112 87
sept-14 93 108 86
oct-14 98 115 89
nov-14 106 123 92
déc-14 114 128 94
janv-15 115 127 97
févr-15 109 121 99
mars-15 109 121 102
avr-15 105 121 104
mai-15 95 117 103
juin-15 100 125 107
juil-15 112 130 107
août-15 98 119 103
sept-15 93 114 101
oct-15 101 117 104
nov-15 104 116 105
déc-15 100 114 103
janv-16 92 103 98
févr-16 87 102 95
mars-16 84 100 95
avr-16 85 98 99
mai-16 87 100 99
juin-16 91 106 101
juil-16 99 109 97
août-16 100 111 101
sept-16 97 106 104
oct-16 98 105 107
nov-16 101 108 109
déc-16 99 109 113
  • Source : Insee, indices des prix des produits agricoles à la production (Ippap).

Figure 3 – Évolution des cours

Figure 4 – Évolution des prix des produits entrants

Indice base 100 en 2010
Évolution des prix des produits entrants
Indice général des produits intrants Semences et plants Énergie et lubrifiants Engrais et amendements Produits de protection des cultures
janv-05 84,5 88,2 73,9 74,4 93,6
févr-05 84,8 88,1 75,2 74,6 93,8
mars-05 85,4 88,1 79,6 74,5 94,5
avr-05 85,7 88,1 79,9 74,8 95,3
mai-05 85,6 88,2 77,5 74,8 95,7
juin-05 86,1 88,4 81,4 74,6 95,8
juil-05 86,4 88,5 84,2 74,4 95,6
août-05 86,7 88,5 86,3 74,4 95,7
sept-05 87,2 88,6 89,9 75 95,8
oct-05 87,5 88,6 90,1 76 95,7
nov-05 87,2 88,7 86,6 76,7 95,3
déc-05 87,1 88,3 85,9 77,3 94,7
janv-06 87,6 88,6 88,3 78,8 93,4
févr-06 87,9 88,5 89,1 79,4 93,7
mars-06 88,1 88,6 90,2 79,5 94,3
avr-06 88,6 88,7 91,9 79,8 94,9
mai-06 88,7 88,6 92 79,4 95,4
juin-06 88,6 88,6 91,2 79,1 95,6
juil-06 88,6 88,4 91,8 78,4 95,1
août-06 88,8 88,3 92,8 78,4 95,1
sept-06 88,4 88,1 89,2 78,3 95,6
oct-06 88,5 88,6 86,9 78,2 95,9
nov-06 88,6 88,7 86,1 78,3 95,7
déc-06 88,7 88,9 85,9 78,5 94,8
janv-07 88,6 88,9 83,3 79,4 93,6
févr-07 88,9 88,5 84,3 80,5 93,6
mars-07 89,7 88,8 85,4 84 94,1
avr-07 90,5 88,9 87,2 86,3 94,6
mai-07 90,7 89 87,5 86,6 94,8
juin-07 91 89,1 88,4 87,2 95
juil-07 91,6 90 89,4 88,5 94,1
août-07 92,1 91,1 89,2 89,8 94
sept-07 93,4 92,4 92 92,8 94,4
oct-07 95,1 95 93,8 97,5 94,3
nov-07 96,5 95,5 100,6 100,6 93,9
déc-07 97,6 96,3 101,8 105,8 94
janv-08 99,6 98,1 102,3 114,6 94,6
févr-08 100,9 98,2 103,2 120,9 95
mars-08 102,3 98,6 107 125,2 95,6
avr-08 103,7 98,5 109,3 129,5 96,9
mai-08 105,7 98,6 119,3 133,7 97,3
juin-08 108 98,9 124 142,6 97,4
juil-08 110,1 100,2 124,9 153,8 97,3
août-08 110,3 100,6 116,2 160,3 97,3
sept-08 111 101,1 113,3 165,9 97,5
oct-08 110,2 101,8 102,2 165,8 97,7
nov-08 108,5 102,7 90 162,8 98,1
déc-08 107,1 103 80,5 160,6 98,6
janv-09 106,9 102,9 83,4 157 98,6
févr-09 106,4 103,1 81,9 153,8 99
mars-09 105,1 103,5 76,1 149,6 99,6
avr-09 104,7 103,6 76,2 145,8 100,7
mai-09 103,2 103,8 76,2 135,5 101
juin-09 102 103,8 82 123,2 101,3
juil-09 99,3 102,8 81,1 108 100,9
août-09 99,1 102,1 84,8 104,7 101
sept-09 98,1 101,2 83,2 100 101,1
oct-09 97,9 101 85,7 97,3 101,2
nov-09 97,6 100,6 88,7 94,3 101,1
déc-09 97,6 100,3 89,1 94,3 100,5
janv-10 97,6 99,6 94,9 92,4 98,9
févr-10 97,8 99,6 94,2 94,2 99
mars-10 98,5 99,7 97,1 96,2 99,5
avr-10 99,1 99,8 99,2 96,8 100
mai-10 99,1 99,8 99,1 96,4 100,5
juin-10 99,2 99,7 99,7 95,9 100,8
juil-10 99,1 99,6 97 96,9 100,4
août-10 99,7 100 97,8 98,7 100,3
sept-10 101,1 100,4 99,6 104,3 100,2
oct-10 102 100,7 102,8 106,5 100,3
nov-10 102,9 100,6 105,5 110 100,4
déc-10 103,9 100,5 113,1 111,6 99,7
janv-11 104,9 100,5 113,9 116,8 98,2
févr-11 105,8 100,6 115,6 120 98,1
mars-11 107 100,7 121 122,2 99
avr-11 107,5 100,8 122,1 122,5 99,7
mai-11 106,9 100,8 115,9 123 99,8
juin-11 107,1 100,9 115,7 123,7 100
juil-11 107,8 101,7 118 125 100
août-11 107,9 102,6 116,3 126 100,1
sept-11 108,7 103,6 118,7 128,1 100,5
oct-11 109 104,1 119,1 129,5 100,4
nov-11 109,2 104,2 122,5 130 99,8
déc-11 109 103,7 123,2 129,6 98,8
janv-12 108,9 104,3 121,4 129,1 98,4
févr-12 109,2 104,4 123,3 128,9 98,5
mars-12 109,7 104,3 126,3 129,3 99,3
avr-12 110 104,6 125,7 129,7 99,6
mai-12 109,8 104,6 122,1 129,4 99,9
juin-12 109,2 104,7 116,7 128,2 99,8
juil-12 110 105,1 121,4 129 99,9
août-12 111,2 105 126,8 130,2 100,3
sept-12 111,7 105,8 126,9 131 100,5
oct-12 112,2 107,8 126,4 131,1 100,7
nov-12 111,9 107,6 124,2 131,1 100,3
déc-12 111,7 107,8 121,7 130,8 99,5
janv-13 111,8 108 123,1 130,7 98,8
févr-13 112,1 108,4 125,3 130,6 98,9
mars-13 112,2 108,7 123,2 131,2 99,7
avr-13 111,8 108,7 119,6 131,1 100,3
mai-13 111,6 108,9 119 130,3 100,5
juin-13 110,8 108,5 119,7 124,7 100,2
juil-13 110,3 107,7 120,6 121,8 100,4
août-13 110,2 107,9 122,1 120,5 100,4
sept-13 110,2 108,3 123,4 119,3 100,6
oct-13 109,6 108,5 120,4 116,8 100,5
nov-13 109,5 108,4 121,9 115,4 100,9
déc-13 109,1 108,2 124,1 112,9 99,6
janv-14 109,2 108,2 121 114,2 99,5
févr-14 109,3 108,3 119,6 116,4 99,2
mars-14 109,5 108,5 117,8 117,7 99,7
avr-14 109,7 108,6 116,9 118,8 100,5
mai-14 109,6 108,6 116,4 119 100,6
juin-14 109,3 108,2 118,4 116,4 100,5
juil-14 108,8 108,1 117,7 114,3 100,4
août-14 108,7 108,1 116,1 114,3 100,5
sept-14 108,6 108,4 116,6 115,1 100,5
oct-14 108,2 108,6 111,1 115,9 100,6
nov-14 107,9 108,4 107,7 117 100,4
déc-14 106,9 108,5 97,7 117,7 99,6
janv-15 106,3 108,2 89,8 120,1 98,8
févr-15 107,9 108,3 100,2 121,9 99
mars-15 108,3 108,5 101,9 122,8 99,4
avr-15 108,6 108,6 101,9 123,7 100,1
mai-15 108,8 108,7 102,9 123,1 100,4
juin-15 108 108,7 100,1 120,1 100,2
juil-15 107,5 108,2 96,1 119,7 100
août-15 106,9 108,3 89,9 119,6 99,8
sept-15 107 108,5 91,5 119,7 100
oct-15 107,2 109,2 91,3 119,3 100,1
nov-15 107 109 90,7 118,5 100
déc-15 105,9 108,7 83,1 117,5 99,8
janv-16 105,3 108,3 80 116,3 98,8
févr-16 105,1 108,2 79,7 115,6 98,6
mars-16 105,2 107,5 83,2 115 98,8
avr-16 105,2 107,7 83,8 114,4 99,4
mai-16 105,6 107,7 89,1 112,5 100
juin-16 105,2 107,7 90,8 108,1 100,1
juil-16 104,1 107,1 88,5 102,9 100,1
août-16 103,5 106,6 86,8 100,7 100
sept-16 103,5 106,4 88,2 99,9 100,1
oct-16 103,9 105,6 92,5 99,5 100,2
nov-16 103,6 105,4 90,7 98,9 100,2
déc-16 104,1 104,3 94,1 100,7 99,6
  • Sources : Agreste, Insee, indices des prix d'achat des moyens de production agricole (Ipampa).

Figure 4 – Évolution des prix des produits entrants