Bilan économique 2016 - Île-de-France

La reprise économique se poursuit en Île-de-France en 2016

En 2016, la reprise de l'activité se poursuit en France. La croissance du PIB en volume est estimée à + 1,2 % après + 1,1 % en 2015. La consommation des ménages augmente grâce à une hausse de leur pouvoir d'achat, l'emploi progresse et le taux de chômage baisse de 0,2 point en 2016 en France métropolitaine.

En Île-de-France, la reprise se poursuit en 2016. La croissance de l'emploi (+ 1,3 % en un an) est portée par le secteur tertiaire et principalement par les activités liées à l'information et à la communication. Dans ce contexte dynamique, le taux de chômage diminue de 0,2 point pour s'établir à 8,6 % de la population active fin 2016. Pour la première fois depuis 2008, le nombre de demandeurs d'emploi immédiatement disponibles diminue légèrement (- 0,2 %). Les créations d'entreprises sont particulièrement dynamiques et les défaillances d’entreprises franciliennes se replient. En outre, les autorisations de construction de logements bondissent de 21,4 % et le nombre de mises en chantiers dépasse la barre des 70 000. Seul le tourisme est en repli, avec une baisse de 7,2 % des nuitées dans les hôtels (- 10,9 % pour la clientèle internationale), malgré un mois de décembre où la fréquentation hôtelière a retrouvé son niveau d'avant les attentats.

Insee Conjoncture Ile-de-France
No 15
Paru le : 23/05/2017
Consulter

Démographie des entreprises - Forte hausse des créations d’entreprises en Île-de-France en 2016Bilan économique 2016

Boubacar Diallo, Insee Île-de-France, service statistique

En 2016, la création d’entreprise continue de progresser en Île-de-France, à un rythme plus soutenu qu’en 2015. Ce dynamisme profite à toutes les catégories d’entreprises et à tous les départements franciliens. Les secteurs du commerce, transport, hébergement et restauration, ainsi que les services soutiennent les créations.

Insee Conjoncture Ile-de-France
No 15
Paru le : 23/05/2017

En 2016, plus de 162 000 entreprises sont créées en Île-de-France, soit 18 500 de plus qu’en 2015. Le nombre de créations d’entreprises progresse plus fortement dans la région qu’en province : + 12,9 % contre + 2,8 %. Ce dynamisme est dû à la fois aux créations de sociétés et d’entreprises individuelles, mais également à celles relevant du régime du micro-entrepreneur.

Les créations portées à la fois par le régime du micro-entrepreunariat et les créations classiques

En 2016, 76 000 micro-entrepreneurs ont été immatriculés en Île-de-France, ils représentent 47,0 % des créations d’entreprises franciliennes (figure 1). Le nombre d’immatriculations de micro-entrepreneurs progresse de 13,8 % en Île-de-France en 2016 tandis qu’il continue de se replier en province (- 6,1 %).

En 2016, les créations de sociétés progressent de 11,0 % dans la région (64 000 sociétés), atteignant ainsi leur plus haut niveau depuis 2009, année de mise en place du régime de l’auto-entrepreneur. Par ailleurs, les créations d’entreprises individuelles augmentent de 15,6 % (22 000 entreprises créées), contre + 9,3 % en province.

Le niveau des créations d’entreprises, hors micro-entrepreneurs, progresse de 12,1 % par rapport à 2015.

Le commerce, transport, hébergement et restauration et les services dynamisent les créations

En 2016, 49 000 entreprises sont créées dans les secteurs du commerce, transport, hébergement et restauration en Île-de-France (soit 30 % de l’ensemble des créations franciliennes). Dans ces secteurs, la hausse des créations, toutes formes juridiques confondues, atteint 23,8 % par rapport à 2015 (figure 2). Elle dépasse même 35 % pour les micro-entrepreneurs. Le secteur du transport est un segment très dynamique pour les créateurs d’entreprises en raison notamment de la libéralisation du transport par autocar et du développement d’une nouvelle activité de transport de personnes : les voitures de transports avec chauffeurs (VTC). Les activités de poste et de courrier, en particulier de livraison à domicile, font également partie des activités porteuses dans le secteur des transports.

Le secteur des services aux entreprises contribue à plus de 40 % des créations d’entreprises de la région en 2016. Le nombre d’entreprises créées dans ce secteur (69 000) progresse de 11,9 % par rapport à 2015. Les créations augmentent dans une fourchette allant de 11,4 % pour les micro-entrepreneurs et les sociétés à 16,9 % pour les entreprises individuelles.

Le secteur des services aux particuliers connaît également un certain succès auprès des créateurs d’entreprises (27 000 entreprises créées en 2016, soit une hausse de 8,7 %), en particulier pour ceux optant pour les régimes de sociétés et de micro-entrepreneur.

Malgré une forte activité dans la construction en Île-de-France, les créations d’entreprises y sont en repli en 2016 (- 3,3 %, soit 12 700 créations).

Dans l’industrie, les créations d’entreprises stagnent en 2016 dans la région (- 0,3 %), tandis qu’en province elles augmentent de 2,5 %. Fait marquant dans ce secteur, les créations d’entreprises individuelles sont en progression de 30,3 % alors que les immatriculations de micro-entrepreneurs sont en retrait de 9,5 %. Les créations d’entreprises industrielles représentent une faible part dans l’ensemble des créations franciliennes tous secteurs confondus (2,5 %).

Les créations en hausse dans tous les départements

Après une année 2015 en demi-teinte, les créations d’entreprises sont dynamiques dans l’ensemble des départements franciliens en 2016, en particulier à Paris et en petite couronne (figure 3). Paris concentre plus d’une création d’entreprise sur trois : près de 58 000 entreprises y sont ainsi créées, soit 15,0 % de plus qu’en 2015. Dans la capitale, les créations sont en hausse pour toutes les formes juridiques et plus particulièrement pour les micro-entrepreneurs (+ 23,5 %). Le département des Hauts-de-Seine arrive en deuxième position avec un volume de 22 300 créations au cours de l’année 2016 (en hausse de 15,9 %). Dans les départements de grande couronne, les créations d’entreprises progressent à un rythme plus modéré que dans le reste de la région.

Baisse des défaillances d’entreprises

En 2016, le nombre de défaillances d’entreprises en Île-de-France s’établit à 12 400 unités, soit une diminution de 2,8 % par rapport à 2015 (- 8,1 % en France métropolitaine) (figure 4). La baisse des défaillances de la région concerne la plupart des secteurs d’activités, particulièrement la construction (- 8,6 %) et l’industrie (- 5,9 %). Cependant, les défaillances augmentent dans le secteur des services aux particuliers (+ 1,9 %) (figure 5).

Figure 1 – Créations d'entreprises dans la région Ile-de-France

Créations d'entreprises dans la région Ile-de-France
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Micro-entrepreneurs
2009 47328 17511 65648
2010 50928 15061 84390
2011 52053 13459 67667
2012 50158 12909 71760
2013 50612 15303 67649
2014 54381 15151 72190
2015 57721 19267 66634
2016 64057 22278 75820
  • Note : nombre de créations brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 1 – Créations d'entreprises dans la région Ile-de-France

Figure 2 – Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2015 et 2016 dans la région Ile-de-France

en %
Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2015 et 2016 dans la région Ile-de-France
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Micro-entrepreneurs Ensemble
Ensemble 10,976940801441417 15,627757305236933 13,78575501995978 12,904011920179359
Industrie 3,1161473087818696 30,263157894736842 -9,521331945889699 -0,3196459306614212
Construction 3,33245521601686 7,284172661870503 -17,44159673395328 -3,3173186913749713
Commerce,~Transport,~Hébergement,~Restauration 14,453125 24,50965485783792 35,49299661905748 23,8468938281606
Services~aux entreprises 11,351976856316297 16,927383500740984 11,385047103627981 11,914680617451399
Services~aux particuliers 10,506613426503618 3,4146341463414633 9,9899218946838 8,725207933461292
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 2 – Évolution annuelle du nombre de créations d'entreprises entre 2015 et 2016 dans la région Ile-de-France

Figure 3 – Créations d'entreprises par département

en %
Créations d'entreprises par département
Sociétés Entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs Régime de micro-entrepreneur Ensemble
Évolution 2016/2015 Évolution 2016/2015 Évolution 2016/2015 Créations en 2016 (nombre) Évolution 2016/2015
Paris 7,3 12,0 23,5 57 829 15,0
Seine-et-Marne 12,9 7,8 2,1 11 328 6,9
Yvelines 9,7 18,7 3,6 13 267 7,6
Essonne 13,3 16,8 6,6 10 896 10,8
Hauts-de-Seine 12,9 22,2 16,9 22 364 15,9
Seine-Saint-Denis 11,5 14,1 11,0 19 424 11,5
Val-de-Marne 16,2 17,2 10,1 15 176 13,3
Val-d'Oise 18,1 25,4 4,3 11 871 13,4
Ile-de-France 11,0 15,6 13,8 162 155 12,9
France métropolitaine 9,8 10,3 -0,1 538 338 5,6
  • Note : données brutes.
  • Champ : ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, REE (Répertoire des Entreprises et des Établissements - Sirene).

Figure 4 – Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Ile-de-France

en indice base 100 en janvier 2005
Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Ile-de-France
Ile-de-France France métropolitaine
janv. 2005 100 100
févr. 2005 101,03 100,52
mars 2005 100,85 100,57
avril 2005 101,46 101,22
mai 2005 102,14 102,01
juin 2005 101,82 102,31
juil. 2005 102,44 102,08
août 2005 102,87 101,95
sept. 2005 101,97 102,18
oct. 2005 102,51 101,8
nov. 2005 102,05 101,61
déc. 2005 101,45 101,36
janv. 2006 100,16 100,49
févr. 2006 98,16 99,45
mars 2006 97,1 98,95
avril 2006 95,02 97,81
mai 2006 94,15 97,15
juin 2006 92,81 96,75
juil. 2006 91,76 96,78
août 2006 91,31 97
sept. 2006 91,9 97,05
oct. 2006 90,68 97,57
nov. 2006 90,73 98,29
déc. 2006 91,04 98,95
janv. 2007 91,5 99,83
févr. 2007 92,25 101,14
mars 2007 93,56 102
avril 2007 94,24 102,72
mai 2007 94,86 103,16
juin 2007 96,64 103,95
juil. 2007 97,47 105,07
août 2007 97,2 104,94
sept. 2007 96,78 104,96
oct. 2007 98,58 105,76
nov. 2007 97,44 105,6
déc. 2007 97,9 105,6
janv. 2008 97,7 105,64
févr. 2008 98,65 106,12
mars 2008 97,49 105,69
avril 2008 98,77 107,11
mai 2008 97,97 106,87
juin 2008 96,62 106,86
juil. 2008 96,96 107,4
août 2008 96,6 107,64
sept. 2008 97,17 109,11
oct. 2008 97,56 110,52
nov. 2008 98,69 111,76
déc. 2008 99,82 114,05
janv. 2009 100 115,7
févr. 2009 99,81 117,53
mars 2009 102,07 121,06
avril 2009 103,2 122,8
mai 2009 104,27 124,72
juin 2009 104,79 126,52
juil. 2009 106,08 128,01
août 2009 107,74 128,99
sept. 2009 108,43 130,67
oct. 2009 108,2 130,38
nov. 2009 108,94 130,96
déc. 2009 108,85 130,57
janv. 2010 109,02 130,72
févr. 2010 110,23 130,54
mars 2010 109,43 130,66
avril 2010 107,77 129,35
mai 2010 107,84 129,3
juin 2010 108,55 129,4
juil. 2010 107,46 128,48
août 2010 107,5 128,64
sept. 2010 106,6 127,41
oct. 2010 104,45 126,45
nov. 2010 104,14 125,87
déc. 2010 103,07 124,77
janv. 2011 103,08 124,84
févr. 2011 101,88 124,8
mars 2011 102,12 123,95
avril 2011 101,79 123,42
mai 2011 101,9 125,01
juin 2011 100,88 123,63
juil. 2011 100,03 122,9
août 2011 99,97 122,95
sept. 2011 98,38 122,44
oct. 2011 98,6 122,53
nov. 2011 97,86 122,76
déc. 2011 97,44 122,57
janv. 2012 98,02 123,52
févr. 2012 98,27 123,51
mars 2012 95,92 122,56
avril 2012 96,04 122,9
mai 2012 95,91 121,25
juin 2012 95,28 121,36
juil. 2012 96,5 122,97
août 2012 96,38 122,83
sept. 2012 95,56 122,24
oct. 2012 97,29 124,24
nov. 2012 97,04 124,54
déc. 2012 97,13 125,94
janv. 2013 96,39 125,66
févr. 2013 96,48 125,49
mars 2013 96,08 125,31
avril 2013 97,25 126,74
mai 2013 96,12 127,01
juin 2013 96,1 127,46
juil. 2013 97,16 128,46
août 2013 97,23 128,3
sept. 2013 98,01 129,3
oct. 2013 97,6 129,28
nov. 2013 97,24 129
déc. 2013 97,78 129,05
janv. 2014 98,79 129,18
févr. 2014 98,61 130,34
mars 2014 100,5 130,35
avril 2014 100,09 130,61
mai 2014 100,35 129,98
juin 2014 100,76 130,21
juil. 2014 101,08 130,25
août 2014 100,79 130,31
sept. 2014 101,21 130,73
oct. 2014 101,68 130,61
nov. 2014 101,77 130,81
déc. 2014 100,03 129,09
janv. 2015 99,22 129,83
févr. 2015 100,34 129,65
mars 2015 102,53 132,04
avril 2015 103,91 132,12
mai 2015 102,72 129,43
juin 2015 105,15 131,31
juil. 2015 104,01 130,76
août 2015 104 130,21
sept. 2015 105,68 130,46
oct. 2015 105,05 128,69
nov. 2015 106,51 129,03
déc. 2015 108,61 130,67
janv. 2016 108,71 129,13
févr. 2016 108,63 128,43
mars 2016 107,56 126,76
avril 2016 106,13 125,43
mai 2016 109,59 128,59
juin 2016 108,9 126,81
juil. 2016 108,09 124,8
août 2016 107,55 124,59
sept. 2016 106,88 123,29
oct. 2016 106,63 122,8
nov. 2016 106,42 122,19
déc. 2016 105,61 120,07
  • Note : données brutes, en date de jugement. Chaque point correspond au cumul des 12 derniers mois.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 14/3/17).

Figure 4 – Évolution des défaillances d'entreprises dans la région Ile-de-France

Figure 5 – Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2015 et 2016 dans la région Ile-de-France

en %
Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2015 et 2016 dans la région Ile-de-France
Ile-de-France France Métropolitaine
Ensemble (1) -2,762039660056657 -8,112972000194556
Industrie -5,864661654135339 -11,86325560335069
Construction -8,613617719442166 -13,71233141898432
Commerce, |Transport, |Hébergement, |Restauration -0,8190797398217297 -8,055757472099884
Services |aux entreprises 0,25690430314707774 -11,32143500991527
Services |aux particuliers (2) 1,881467544684854 -4,9548752433197665
  • (1) : y compris agriculture.
  • (2) : hors administration publique, activités des ménages en tant qu'employeurs et activités extra-territoriales.
  • Note : données brutes, en date de jugement.
  • Source : Banque de France, Fiben (extraction du 14/3/17).

Figure 5 – Évolution annuelle des défaillances d'entreprises selon le secteur d'activité entre 2015 et 2016 dans la région Ile-de-France

Avertissement

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.

Pour en savoir plus

Bignon N., Bonnetête F., « Les créations d’entreprises en 2016 : la plus forte hausse depuis six ans, portée par les transports », Insee Première n° 1631, janvier 2017.

Berthelot J.W., Burfin Y., Calvier C., « Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création », Insee Analyses Île-de-France n° 35, mai 2016.