Familles de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy : en pleine mutation

Maud Tantin-Machecler

Depuis toujours, la famille joue un rôle important dans la société guadeloupéenne. Mais sa structure et ses conditions de vie sont, depuis les dernières décennies, en pleine transformation. Face à des situations multiples qui ne sont qu’apparemment hétérogènes, la baisse de la fécondité et les déficits de jeunes générations participent à la compréhension des grandes tendances de l’évolution des modèles familiaux en Guadeloupe.

La démographie guadeloupéenne connaît un ralentissement ces dernières années. Les jeunes sont un peu moins nombreux et les familles quasi stables. La politique familiale consiste à accompagner les familles face aux charges de l’éducation. Elle se caractérise par des aides universelles mais aussi par des aides spécifiques. Les familles monoparentales et les ménages modestes sont les premiers concernés. Au-delà des aides financières, la politique familiale passe par l’appui à différentes structures d’action sociale.

Insee Dossier Guadeloupe
No 13
Paru le : 12/05/2017
Consulter

Revenus et soutiens sociaux - Conditions de logement des ménages

Maud Tantin-Machecler

En 2013, 169 700 résidences principales sont dénombrées en Guadeloupe, 10 980 de plus qu’en 2008 et 37 7500 de plus qu’en 1999. Trois quarts sont de maisons individuelles et un quart des appartements. Le type de logement continue d’évoluer au profit des constructions en dur. Six ménages sur dix sont propriétaires de leur logement. Le confort des logements continue également de s’améliorer. Très peu de résidences principales sont sans point d’eau à l’intérieur ou non équipés en électricité ; le taux d’équipement des autres éléments de confort augmentent de même.

En 2013, 2,3 personnes en moyenne vivent dans un logement, bien moins qu’en 1999 ; un ménage sur dix vit en surpeuplement et six sur dix en sous-peuplement. Le parc locatif social de Guadeloupe regroupe 32 216 logements, principalement des appartements, dont les trois quarts ont été construits après 1990 et plus de la moitié est située dans la CA de Cap Excellence. Près de six logements sociaux sur dix ont été financés par le prêt LLS, principale source de financement en Guadeloupe. La Caisse d’Allocations Familiales de Guadeloupe verse des aides au logement à 41 540 foyers, soit 92 400 personnes couvertes par une des deux aides versées par la CAF, pour un montant moyen de 346 € pour l’ALF et 210 € pour l’ALS.

Insee Dossier Guadeloupe
Paru le : 12/05/2017