Portrait statistique de la culture en Bretagne

Selon les travaux d’Eurostat et du ministère de la Culture et de la Communication, les activités de la culture rassemblent la création artistique (arts visuels et spectacle vivant), le patrimoine (architecture et patrimoine), l’enseignement artistique, les industries culturelles (audiovisuel, commerce de journaux, livres, musique et vidéo, et la presse) ainsi que la publicité. Cette dernière activité ne faisant pas partie du champ d’intervention des services de l’État en région est retirée de l’analyse.

En Bretagne, les 18 930 établissements ayant une activité principale dans le champ de la culture constituent un ensemble composite relevant du champ de la création (69 % des établissements), de la fabrication ou vente de produits diffusant la culture (16 %), du patrimoine (11 %) ou de la transmission des savoirs (4 %).

Publications grand public
Insee Dossier Bretagne – No 2
Paru le : 13/02/2017
Consulter

La Bretagne dans le concert des régions

Insee

Hors Île-de-France, la Bretagne se place au 6e rang des régions pour le nombre total d’équipements culturels.

Mais selon la densité d’équipements culturels par habitant, la région est mieux positionnée : 3e rang avec Centre-Val de Loire. Aux premiers rangs se trouvent la région Bourgogne-Franche-Comté puis la Nouvelle Aquitaine.

Pour autant, cette densité relativement importante masque des disparités selon les segments de l’offre culturelle bretonne. La Bretagne figure au 3e rang des régions métropolitaines pour la dotation en lieux de lecture publique et au 4e rang pour les monuments historiques. Elle est aussi parmi les mieux dotées s’agissant des théâtres ou des salles de cinémas et dans la moyenne des régions pour les conservatoires. En revanche, si l’on considère le nombre de musées par habitant, la Bretagne apparaît au 12e rang.

Publications grand public
Paru le : 13/02/2017