La filière viti-vinicole dans le bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura

Stéphane Adrover, Mélanie Bouriez, David Brion, Emilie Vivas, Insee Laurent Barralis, Pierre Froissart, Florent Maire, Nellie Rodriguez, Nadine Viatte, Draaf

Le bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura s’étend sur douze départements des régions Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes. Toutes les activités de la filière viti-vinicole du bassin sont bien intégrées localement ce qui favorise les relations coordonnées entre les différents acteurs et un dispositif complet de formation prépare aux différents métiers de la vigne et du vin.

Dans ce dossier, la filière viti-vinicole du bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura est appréhendée à travers six territoires : la Côte-d’Or ; la Saône-et-Loire, l’Yonne, Rhône et Loire, Franche-Comté et enfin Ain, Savoie, Haute-Savoie et Isère. Le vignoble présente des spécificités selon ces territoires en ce qui concerne la superficie qu’il occupe, le cépage dominant cultivé ou encore les volumes de vin récolté, la commercialisation et la valeur des exportations. Ces territoires se distinguent aussi les uns des autres par la taille et le devenir des exploitations viticoles, le profil des exploitants et de la main d’œuvre salariée ainsi que le recours au travail saisonnier.

Insee Dossier Bourgogne-Franche-Comté
No 4
Paru le : 19/12/2016
Consulter

La filière viti-vinicole en Saône-et-Loire

Auteurs : Pierre Froissart, Nellie Rodriguez, Draaf et Mélanie Bouriez, Insee

Le vignoble de Saône-et-Loire est le plus méridional de Bourgogne. Avec un quart des surfaces en vigne et 12 800 hectares plantés, c’est le second du bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura. Il s’étend de Chagny au nord en Bourgogne, traverse la Côte Chalonnaise et le Mâconnais et se termine au sud sur le vignoble du Beaujolais à Romanèche-Thorins. Ce sont 1 600 exploitations, la plupart de petites exploitations individuelles, qui mettent en valeur ce territoire viticole. La commercialisation est faite pour presque la moitié des volumes par des caves coopératives. Au total, plus de 3 900 salariés sont employés dans les établissements de la filière viticole. Près d’un exploitant sur deux a plus de cinquante ans et pour la moitié d’entre eux, leur succession est incertaine.

Insee Dossier Bourgogne-Franche-Comté
Paru le : 19/12/2016