Économie et Statistique n° 490

Compétences des adultes à l’écrit et en calcul

Economie et Statistique
Paru le : 14/12/2016
Consulter

Compétences à l’écrit des adultes et événements marquants de l’enfance : le traitement de l’enquête Information et vie quotidienne à l’aide des méthodes de la statistique textuelle

Elodie Baril et France Guérin-Pace

Au-delà du dispositif innovant visant à mesurer les compétences à l’écrit des adultes dans une enquête de la statistique publique, les enquêtes Information et vie quotidienne (IVQ 2004 et 2011) recueillent un ensemble de données relatives au parcours de vie des personnes. Plutôt que d’introduire un florilège d’évènements marquants de l’enfance, nous avons fait le choix dans l’enquête de 2011 d’en restreindre le nombre et de laisser émerger le non-dit par un questionnement ouvert. Près d’un quart des répondants déclarent ainsi un « autre évènement marquant » de leur enfance en réponse à cette question. Parmi eux, un sur deux évoque un décès, un sur dix un évènement lié à un problème de santé, et dans les mêmes proportions une situation de violence vécue durant l’enfance. Ce corpus de plus de 15 000 mots ainsi recueilli est traité par les méthodes de la statistique textuelle, éprouvées depuis de nombreuses années en sciences sociales. La proximité entre les mots employés pour dire les événements et les caractéristiques sociodémographiques des répondants révèle une première dimension d’organisation du vocabulaire en fonction de l’âge et du niveau d’éducation. Une typologie détaillée des évènements marquants de l’enfance est ensuite élaborée, prenant soin de distinguer les acteurs en présence (Ego, fratrie, parents, …) : elle comprend neuf catégories, notamment les décès, la maladie, les accidents, la violence, les évènements collectifs (guerres, catastrophes naturelles, …), la scolarité et d’autres évènements familiaux (divorce-séparation, …) et de nombreuses modalités. S’appuyant sur cette typologie, une dernière analyse met en évidence la diversité des situations individuelles, qui associent éléments des parcours biographiques, conditions de vie et compétences à l’écrit. Un seul profil (7 % des répondants) conjugue situations d’illettrisme et enfance difficile dans un contexte familial relativement violent.

Economie et Statistique
No 490
Paru le : 14/12/2016

Pour en savoir plus