Saison d’été 2016 : fréquentation en baisse dans les hôtels et stable dans les campings

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté

Au cours de la saison d’été 2016, la fréquentation dans les hôtels et les campings de Bourgogne-Franche-Comté diminue de 1,3 % par rapport à la saison précédente. Le nombre de nuitées baisse de 2,3 % dans les hôtels mais reste stable dans les campings de la région.

Publications grand public
Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté – No 18
Paru le : 23/11/2016

Lors de la saison d'été, de mai à septembre, les hôtels et campings de Bourgogne-Franche-Comté ont totalisé 6,3 millions de nuitées, nombre en baisse de 1,3 % par rapport à la saison 2015, qui avait connu une hausse de 6,9 %. La région enregistre la troisième baisse la moins forte parmi les huit régions métropolitaines où la fréquentation est en recul. La progression de la fréquentation française (+ 1 %) ne compense pas le recul de la fréquentation étrangère (– 4,5 %). Avec un repli de la fréquentation de près de 10 %, le mois de juin a été particulièrement mauvais. En moyenne, la saison d’été a été plus satisfaisante pour les campings que pour les hôtels.

Saison hôtelière : fréquentation en baisse par rapport à 2015

Avec 3,7 millions de nuitées dans l’hôtellerie régionale de mai à septembre 2016, la fréquentation diminue de 2,3 % par rapport à la saison 2015. La progression de la clientèle française (+ 2,3 %) ne compense pas la chute de la clientèle étrangère (– 10,4 %). Alors que la fréquentation hôtelière de juillet est légèrement meilleure que l’année précédente, les mois de juin, août et septembre sont particulièrement médiocres avec un repli du nombre de nuitées de plus de 3 %. La fréquentation étrangère est en recul pour chaque mois de la saison. La baisse la plus élevée a lieu en août (– 16,4 %), conséquence probable de la crainte de nouveaux attentats sur le territoire.

Parmi les touristes étrangers, les Belges et les Allemands ont le plus séjourné dans les hôtels de la région (figure 1). La fréquentation des Belges augmente de 3,2 %, mais celle des Allemands recule de 0,6 %. Avec 70 000 nuitées de moins par rapport à la saison dernière, la fréquentation chinoise chute de 36,8 %. Cette clientèle qui était la deuxième plus présente lors de la saison d’été 2015, redescend au cinquième rang, comme en 2014. Le nombre des nuitées des Britanniques diminue quant à lui de 13,5 %, dans le contexte de la dépréciation de la Livre Sterling et du Brexit.

Figure 1 – Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Ensemble Hôtels Campings
Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %)
Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015 Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015 Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015
France 3 734 +1,0 2 492 +2,3 1 241 -1,4
Autres pays 2 638 -4,5 1 234 -10,4 1 404 +1,3
dont :
Royaume-Uni 272 -8,2 146 -13,5 126 -1,0
Belgique 358 +4,5 235 +3,2 123 +7,1
Pays-Bas 899 +1,1 159 -5,3 740 +2,6
Allemagne 451 -0,2 186 -0,6 264 +0,1
Italie 54 -17,9 46 -15,6 8 -28,6
Chine 120 -36,8 120 -36,8 ns ns
Suisse 179 +1,9 98 +7,1 81 -3,8
États-Unis 53 -12,0 53 -12,1 ns ns
Danemark 33 -0,8 12 +3,3 21 -3,0
Ensemble 6 372 -1,3 3 726 -2,3 2 645 0,0
  • ns : non significatif
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

La saison hôtelière a été médiocre dans le Doubs et en Haute-Saône. Les fréquentations françaises et étrangères chutent fortement. L'activité hôtelière est en recul en Côte-d'Or où la forte hausse de la fréquentation française ne compense pas l'effondrement de la fréquentation étrangère. La saison d'été a été convenable dans le Jura et en Saône-et-Loire. Elle a été satisfaisante dans le Territoire de Belfort (figure 2).

Figure 2 – Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Ensemble Hôtels Campings
Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Nuitées (en milliers) Évolution (en %)
Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015 Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015 Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015
Côte-d'Or 1 653 -3,6 1 313 -3,3 340 -4,6
Doubs 817 -3,8 497 -7,0 320 +1,8
Jura 1 243 +1,8 294 +0,1 949 +2,3
Nièvre 466 -2,9 231 -3,8 235 -2,0
Haute-Saône 185 -4,2 81 -8,0 104 -1,0
Saône-et-Loire 1 255 -0,9 782 +0,7 472 -3,6
Yonne 574 -0,3 382 -2,1 193 +3,6
Territoire de Belfort 179 +13,6 146 +11,7 33 +22,6
Ensemble 6 372 -1,3 3 726 -2,3 2 645 0,0
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Saison camping : fréquentation stable par rapport à la saison précédente

Malgré un début de saison d'été difficile, conséquence d'une météo maussade, la fréquentation dans les campings de la région est stable par rapport à la saison dernière. La fréquentation a été particulièrement satisfaisante, en août avec + 8,7 % et en septembre avec + 11,6 %. Elle progresse de 6,5 % sur les emplacements locatifs, mais régresse de 2,5 % sur les emplacements nus (figure 3).

Figure 3 – Fréquentation par type d'hébergement

Fréquentation par type d'hébergement
Nuitées (en milliers) Évolution (en %) Durée moyenne de séjour (en jours) Évolution (en jours) Taux d'occupation (en %) Évolution (en points)
Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015 Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015 Mai-Sept. 2016 Mai-Sept. 2016/Mai-Sept. 2015
Hôtels 3 726 -2,3 1,38 +0,02 62,0 -1,1
Campings 2 645 0,0 3,03 -0,05 28,3 -1,4
Emplacements nus 1 854 -2,5 2,56 -0,08 25,0 -1,6
Emplacements locatifs 791 +6,5 5,23 -0,09 47,2 -1,4
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

La hausse du nombre de nuitées étrangères compense la baisse des nuitées françaises. La fréquentation belge augmente de 7,1 %. La fréquentation néerlandaise, qui représente une nuitée étrangère sur deux, croît quant à elle de 2,6 %. Le nombre de nuitées allemandes reste quasi stable. La fréquentation des Britanniques diminue moins fortement que dans les hôtels.

Parmi les départements offrant un grand nombre d’emplacements, le Doubs et le Jura affichent une fréquentation particulièrement satisfaisante. En revanche, celle-ci a été mauvaise en Côte-d’Or ainsi qu’en Saône-et-Loire.

Pour en savoir plus

Favre F., « Saison touristique d’été 2016 - Fort repli en Île-de-France et sur le littoral », Insee Focus n° 68, novembre 2016.

Ovieve F., « Conjoncture hôtellerie au 3e trimestre 2016 : nouvelle forte baisse de la fréquentation de la clientèle étrangère », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 17, novembre 2016.

Ovieve F., « Conjoncture hôtellerie du deuxième trimestre 2016 : forte baisse de la fréquentation étrangère », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 16, septembre 2016.