Conjoncture hôtellerie du deuxième trimestre 2016 : forte baisse de la fréquentation étrangère

Florent Ovieve

Au cours du deuxième trimestre 2016, les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté ont totalisé 1,9 million de nuitées, soit une baisse de 2,1 % par rapport au deuxième trimestre 2015. Le nombre de nuitées étrangères recule de 9,4 %. Le nombre de nuitées des Chinois, première clientèle étrangère en 2015, chute de plus de 30 %.

Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté
No 16
Paru le : 08/09/2016

Au cours du deuxième trimestre 2016, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté diminue de 2,1 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. La hausse de fréquentation de la clientèle française ne suffit pas à compenser la forte baisse de la clientèle étrangère. La Bourgogne-Franche-Comté se situe en quatrième position parmi les huit régions métropolitaines où le nombre de nuitées régresse.

La menace terroriste qui continue de planer sur le pays a vraisemblablement impacté la fréquentation de la clientèle étrangère. Cependant, ce sont surtout des conditions météorologiques moins clémentes qu’en 2015 qui peuvent être à l’origine du repli des nuitées. En avril et mai, les baisses peuvent également s’expliquer par un calendrier peu favorable (figure 1) : le lundi de Pâques tombait cette année en mars alors qu’il était en avril l’année précédente et les 1er et 8 mai un dimanche, contre un vendredi en 2015, plus propice aux week-ends prolongés.

Si le nombre de nuitées françaises croît de 1,2 %, le nombre de nuitées étrangères est en repli de 9,4 %. Excepté la clientèle hollandaise, la fréquentation des principales clientèles étrangères de la région régresse (figure 2). Le nombre de nuitées des clients chinois baisse pour la troisième fois depuis le premier trimestre 2012 (– 30,6 % en glissement annuel). Avec 30 000 nuitées de moins, cette baisse, est deux fois plus importante qu’au premier trimestre. Contrairement à l’année précédente, les touristes chinois ont de nouveau consommé moins de nuitées que les clients belges et allemands dans les hôtels de la région. Avec une baisse de 2,3 points de la part des nuitées étrangères, la région perd une place et se situe au cinquième rang parmi les régions métropolitaines.

Les touristes sont en moyenne moins venus dans les hôtels de la région mais ont séjourné plus longtemps, ce qui limite le recul de la fréquentation. Toutefois, la durée moyenne de séjour reste la plus faible de France métropolitaine.

Au cours du trimestre, le taux d’occupation des hôtels décroît de 1,3 point (figure 4). Ce repli, plus marqué en juin, touche toutes les catégories d’hôtels. Le taux d’occupation fléchit de 3 % dans les hôtels haut de gamme.

Au niveau départemental, l’activité hôtelière diminue fortement dans le Doubs, en Haute-Saône et en Côte-d’Or (figure 3). Les hôtels localisés dans le Territoire de Belfort ont en moyenne été les mieux remplis. Dans le Jura, le taux d’occupation augmente de 0,7 point, conséquence d’un bon mois d’avril.

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années
avril T2 2012 532690
mai T2 2012 633624
juin T22012 700876
avril T2 2013 510316
mai T2 2013 644588
juin T2 2013 691259
avril T2 2014 551247
mai T2 2014 620393
juin T2 2014 707845
avril T2 2015 550542
mai T2 2015 685500
juin T2 2015 721694
avril T2 2016 545283
mai T2 2016 676311
juin T2 2016 695699
  • Source : Insee ; DGE ; CRT

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Figure 2 – Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Arrivées Nuitées
Nombre Évolution (en %) Nombre Évolution (en %)
2T 2016 2T 2016/2T 2015 2T 2016 2T 2016/2T 2015
France 958 160 -0,8 1 373 454 +1,2
Autre pays 402 105 -12,9 543 839 -9,4
dont:
Royaume-Uni 46 039 -15,6 60 949 -12,1
Belgique 63 181 -8,0 83 935 -3,7
Pays-Bas 45 577 +3,9 57 916 +6,0
Allemagne 59 359 -8,7 81 480 -7,3
Italie 13 802 -12,1 20 138 -7,7
Chine 57 366 -30,9 66 850 -30,6
Suisse 36 542 -6,6 51 725 -3,8
États-Unis 17 336 -13,9 27 648 -10,3
Ensemble 1 360 265 -4,7 1 917 293 -2,1
  • Sources : Insee; DGE; CRT

Figure 3 – Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Nuitées Taux d'occupation
Nombre Évolution en % En % Évolution en points
2T 2016 2T 2016/ 2T 2015 2T 2016 2T 2016/ 2T 2015
Côte-d'Or 679 436 - 3,4 62,6 - 2,7
Doubs 263 623 - 7,1 54,9 - 3,8
Jura 135 983 + 1,6 52,1 + 0,7
Nièvre 115 984 - 9,6 50,2 - 0,9
Haute-Saône 41 179 - 7,5 45,3 - 3,5
Saône-et-Loire 394 022 + 3,1 55,9 + 0,3
Yonne 206 792 - 1,7 54,7 + 0,0
Territoire de Belfort 80 275 + 13,2 60,1 + 1,1
Bourgogne-Franche-Comté 1 917 293 -2,1 56,9 -1,3
  • Source : Insee ; DGE ; CRT

Figure 4 – Fréquentation par catégorie d'hôtel

Fréquentation par catégorie d'hôtel
Catégorie d'hôtel 2T 2016 2T 2015
1 et 2 étoiles 3 étoiles 4 et 5 étoiles Non classés Ensemble Ensemble
Taux d'occupation ( en %) 56,0 61,4 60,7 43,8 56,9 58,2
Nombre moyen de personnes par chambre occupée 1,60 1,48 1,56 1,55 1,53 1,54
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,47 1,35 1,39 1,47 1,41 1,37
  • Source : Insee ; DGE ; CRT

Avertissement

Afin d'être en conformité avec les statistiques européennes, une importante mise à jour de parc a été effectuée lors du dernier trimestre de l'année 2015. En Bourgogne-Franche-Comté, cette opération a conduit à ajouter 34 hôtels (essentiellement des petits hôtels non classés, auparavant hors champ) au parc actuel. Ils correspondent à 406 chambres supplémentaires offertes qui représentent 1,6 % de l'offre. Jusqu’au dernier trimestre de l’année 2016, cette actualisation pourra avoir pour conséquence une légère surestimation des arrivées et nuitées du trimestre.

Définitions

Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.

Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.

Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).

Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.

Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées