Conjoncture hôtellerie au 3e trimestre 2016 : nouvelle forte baisse de la fréquentation de la clientèle étrangère

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté

Au cours du troisième trimestre 2016, la fréquentation hôtelière de Bourgogne-Franche-Comté baisse de 2,1 %, troisième plus fort repli de France métropolitaine. La fréquentation de la clientèle française croît, mais celle de la clientèle étrangère s'effondre malgré l’augmentation de la fréquentation des clientèles belge, allemande et suisse. En effet, parmi les principales clientèles étrangères, le nombre de nuitées des touristes britanniques recule de 14,4 % tandis que celui des clients chinois chute de 39,3 %.

Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté
No 17
Paru le : 17/11/2016

Au cours du troisième trimestre 2016, les hôtels de la région ont totalisé 2,4 millions de nuitées, soit une baisse de 2,1 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. La hausse de fréquentation de la clientèle française ne compense pas le fort recul de la fréquentation de la clientèle étrangère. La Bourgogne-Franche-Comté enregistre la troisième plus forte baisse parmi les sept régions métropolitaines où le nombre de nuitées régresse.

La fréquentation hôtelière croît légèrement en juillet (figure 1), conséquence d’une forte augmentation du nombre de nuitées françaises. En août, la fréquentation touristique décroît fortement, résultat d’un effondrement de la clientèle étrangère. En septembre, la fréquentation des Français et des étrangers recule.

Figure_1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années
juil.T3 2012 825 812
août T3 2012 787 493
sept. T3 2012 700 706
juil. T3 2013 795 720
août T3 2013 787 429
sept. T3 2013 677 728
juil. T3 2014 784 210
août T3 2014 815 442
sept. T3 2014 677 387
juil. T3 2015 838 695
août T3 2015 850 961
sept. T3 2015 715 528
juil. T3 2016 843 240
août T3 2016 821 470
sept. T3 2016 689 071
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure_1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Au cours du trimestre, le nombre des nuitées françaises augmente de 3,8 %. En revanche la fréquentation de la clientèle étrangère diminue de 11,4 % en partie du fait de la persistance de la menace terroriste. Le Brexit et la dépréciation de la Livre Sterling par rapport à l'Euro ont en outre accentué le recul du nombre de nuitées britanniques (– 14,4 %) qui atteint son plus bas niveau depuis 5 ans (figure 2). L’effondrement du nombre de nuitées chinoises amorcé en début d’année se poursuit. Le nombre de nuitées de cette clientèle chute de 39,3 % et retombe à son niveau de 2014. Sur les neuf premiers mois de l'année, les hôtels de la région ont enregistré 86 000 nuitées chinoises de moins qu'en 2015. Au contraire, le nombre de nuitées des touristes allemands et belges progresse de plus de 2 %. Avec plus de 170 000 nuitées, la fréquentation belge est à son plus haut niveau depuis 5 ans. Le nombre de nuitées des Suisses bondit quant à lui de 10,6 %.

Figure_2 – Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Arrivées Nuitées
Nombre Évolution en % Nombre Évolution en %
3T 2016 3T 2016/3T 2015 3T 2016 3T 2016/3T 2015
France 1 088 619 + 3,3 1 525 247 +3,8
Autres pays 641 554 -12,3 828 534 -11,4
dont
Royaume-Uni 79 086 -16,7 100 668 -14,4
Belgique 135 679 +2,1 171 641 +2,6
Pays-Bas 95 441 -5,3 115 638 -6,1
Allemagne 93 467 +1,9 122 279 +2,4
Italie 23 455 -22,9 32 234 -18,1
Chine 64 178 -40,0 74 082 -39,3
Suisse 42 154 +7,9 58 940 +10,6
Etats-Unis 20 807 -12,9 31 558 -11,2
Ensemble 1 730 173 -3,1 2 353 781 -2,1
  • Source : Insee ; DGE ; CRT

Le taux d’occupation toutes catégories confondues s’établit à 63,2 %, en baisse de 0,9 point par rapport à l’année précédente (figure 4). Il croît de 1,2 point dans les hôtels bas de gamme mais régresse dans toutes les autres catégories d’hôtels. Le taux d’occupation diminue de 4,1 points dans l’hôtellerie haut de gamme. La durée moyenne de séjour est quasi stable et reste la plus faible de France métropolitaine, derrière celle du Centre-Val de Loire.

Figure_3 – Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Nuitées Taux d'occupation
Nombre Évolution en % En % Évolution en points
3T 2016 3T 2016/ 3T 2015 3T 2016 3T 2016/ 3T 2015
Côte d'Or 827 025 - 3,6 68,8 - 2,4
Doubs 308 986 - 5,9 58,9 - 3,3
Jura 192 562 + 0,6 63,4 + 1,6
Nièvre 147 566 - 0,3 58,4 + 3,6
Haute-Saône 52 082 - 7,2 51,0 - 3,3
Saône et Loire 500 525 - 0,3 64,8 - 0,1
Yonne 235 980 - 2,6 57,8 - 0,8
Territoire de Belfort 89 056 + 12,6 61,4 + 2,1
Bourgogne-Franche-Comté 2 353 781 -2,1 63,2 -0,9
  • Source : Insee ; DGE ; CRT

La fréquentation hôtelière recule fortement dans le Doubs et en Haute-Saône (figure 3), conséquence d’une baisse de la fréquentation française et d’une chute de la fréquentation étrangère. En Côte-d’Or, dans l'Yonne, la Nièvre et en Saône-et-Loire, la hausse de la fréquentation française ne compense pas le fort repli de la fréquentation étrangère. L’activité hôtelière est satisfaisante dans le Jura et dans le Territoire de Belfort.

Figure_4 – Fréquentation par catégorie d'hôtel

Fréquentation par catégorie d'hôtel
Catégorie d'hôtel 3T 2016 3T 2015
1 et 2 étoiles 3 étoiles 4 et 5 étoiles Non classés Ensemble Ensemble
Taux d'occupation ( en %) 63,2 66,8 67,8 50,7 63,2 64,1
Nombre moyen de personnes par chambre occupée 1,71 1,63 1,70 1,67 1,67 1,66
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,37 1,34 1,36 1,42 1,36 1,35
  • Source : Insee ; DGE ; CRT

Encadré

Avertissement

Afin d'être en conformité avec les statistiques européennes, une importante mise à jour de parc a été effectuée lors du dernier trimestre de l'année 2015. En Bourgogne-Franche-Comté, cette opération a conduit à ajouter 34 hôtels (essentiellement des petits hôtels non classés, auparavant hors champ) au parc actuel. Ils correspondent à 406 chambres supplémentaires offertes qui représentent 1,6 % de l'offre. Jusqu’au dernier trimestre de l’année 2016, cette actualisation pourra avoir pour conséquence une légère surestimation des arrivées et nuitées du trimestre.

Définitions

Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.

Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.

Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).

Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.

Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.

Pour en savoir plus

Ovieve F., «  Conjoncture hôtellerie du deuxième trimestre 2016 : forte baisse de la fréquentation étrangère », Insee Flash Bourgogne-Franche- Comté n° 16, septembre 2016