Bilan économique 2014 de l'Aquitaine

En Aquitaine comme en France, l'année 2014 a été difficile. L'économie française croît faiblement (+ 0,2 % pour le produit intérieur brut). Au niveau régional, la plupart des indicateurs sont en repli. Toutefois quelques signes laissent espérer une amélioration pour 2015.

Insee Conjoncture Aquitaine
Paru le : 29/05/2015
Consulter

Léger repli de l’emploi salarié marchand en 2014

Virginie Régnier, Insee Aquitaine

En 2014, l’emploi salarié marchand aquitain recule de 0,1 % par rapport à 2013. Cette évolution suit la tendance nationale mais la région résiste davantage (– 0,5 % en France métropolitaine). L’emploi se contracte encore dans les secteurs de la construction et de l’industrie, même si ce dernier résiste mieux qu’en 2013 grâce aux industries agroalimentaires. Les effectifs du tertiaire marchand progressent, portés par les services aux entreprises, tandis que le commerce, les transports et surtout l’intérim se replient.

Insee Conjoncture Aquitaine
No 5
Paru le : 29/05/2015

Un recul de l’emploi moins prononcé qu’au niveau national

En Aquitaine, les 1er et 3e trimestres de 2014 sont particulièrement défavorables à l’emploi, mais la reprise s’amorce en fin d’année. Après une progression de 0,3 % enregistrée sur l’année 2013, l’emploi salarié marchand non agricole diminue de 0,1 % pour s’établir à 712 000 postes en 2014 (figure 1). Toutefois, cette évolution est moins défavorable qu’au niveau national où la situation s’est aggravée : – 0,5 % après – 0,3 % en 2013.

Figure 1 – Évolution régionale de l'emploi salarié

Glissement annuel 2014-2013 (en %)
Évolution régionale de l'emploi salarié
- 1.1 - 0.5 0
11 0.15785009158747526
21 -1.6510907851380525
22 -1.351618211738892
23 -0.5976751961159592
24 -1.0442382452257315
25 -0.778946357393267
26 -0.9161625386863947
31 -0.3788996975053744
41 -1.2000516810577975
42 -0.7302229515017332
43 -1.8818982979293435
52 -0.4848121199684153
53 -0.2743453091065904
54 -1.533717217476735
72 -0.060485540307086916
73 -0.07922913821334521
74 -1.4994182664339732
82 -0.03830043941494549
83 -0.13513610649875288
91 -0.08053685745594161
93 -0.3224431856735344
94 0.09168181747548677
  • Note : données CVS
  • Champ : France métropolitaine. Emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 1 – Évolution régionale de l'emploi salariéFrance métropolitaine : - 0,5 %

La Gironde, seul département créateur d’emploi salarié

En Aquitaine, la Gironde, qui concentre la moitié des emplois salariés de la région, est le moteur de la croissance de l’emploi en 2014. Malgré le ralentissement constaté par rapport à 2013, c’est le seul département où l’emploi continue de progresser (+ 0,3 % en 2014 après + 1,1 % en 2013). Le repli de l’emploi s’atténue en Dordogne (– 0,6 % après – 1,3 %) et dans les Landes (– 0,5 % après – 1,3 %). Il se maintient au même rythme dans les Pyrénées-Atlantiques, – 0,2 %. Après une croissance de 0,1 % en 2013, l’emploi diminue de 0,5 % en Lot-et-Garonne (figure 2).

Figure 2 – Emploi salarié par département et par secteur

en %
Emploi salarié par département et par secteur
2014T4 (en milliers) Glissement annuel
Industrie Construction Tertiaire marchand dont Commerce dont Intérim Total
Dordogne 68,4 - 1,5 - 3,0 0,2 - 1,1 5,9 - 0,6
Gironde 365,4 - 0,8 - 2,0 0,8 0,2 0,4 0,3
Landes 72,3 - 1,4 - 3,5 0,5 2,4 - 4,7 - 0,5
Lot-et-Garonne 61,3 - 0,7 - 3,9 0,0 - 1,9 - 0,1 - 0,5
Pyrénées-Atlantiques 144,7 0,1 - 1,2 - 0,1 - 0,7 - 2,2 - 0,2
Aquitaine 712,1 - 0,8 - 2,3 0,5 - 0,1 - 0,3 - 0,1
  • Note : données CVS
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs
  • Source : Insee, estimations d'emploi

L’industrie et la construction poursuivent leur déclin

L’emploi industriel est toujours en repli en Aquitaine, – 0,8 % en 2014. L’industrie a perdu près de 8 900 postes depuis 2008. Le déclin est toutefois moins prononcé qu’en France métropolitaine et ralentit par rapport à 2013 où il atteignait – 1,0 %.

En 2014, les industries agroalimentaires sont les seules à créer de l’emploi dans le secteur (figure 3). L’emploi recule de 0,3 % pour les matériels de transport, alors qu’il progressait de 0,5 % un an auparavant. La baisse s’atténue dans les secteurs des biens d’équipement et de l’énergie, eau, déchets, de la cokéfaction, du raffinage, des industries extractives et de la dépollution. Enfin, l’emploi se contracte davantage pour les autres branches industrielles qui concentrent plus de 40 % de l’emploi du secteur régional.

Dans l’industrie, l’emploi progresse de 0,1 % dans les Pyrénées-Atlantiques mais diminue dans tous les autres départements en 2014. Depuis 2008, la Dordogne et les Landes sont les plus affectées par le recul de l’emploi industriel et représentent plus d’un emploi détruit sur deux dans la région.

Dans la construction, l’emploi se contracte encore, de 2,3 % en 2014 en Aquitaine. Cette baisse est légèrement plus modérée que celle de 2013 (– 2,6 %) alors qu’elle s’amplifie pour la France métropolitaine (– 3,5 % après – 1,8 % en 2013). Depuis 2008, ce secteur a perdu 9 % de ses effectifs. Le recul de l’emploi dans la construction s’accentue en Gironde et plus légèrement en Dordogne, tandis qu’il s’atténue dans les autres départements de la région.

Figure 3 – Emploi salarié des secteurs principalement marchands

en %
Emploi salarié des secteurs principalement marchands
Secteur d'activité - NAF rév. 2, 2008 2014 T4 (en milliers) Glissement annuel Glissement annuel moyen 2013/2008 (1)
Aquitaine Aquitaine France métropolitaine Aquitaine France métropolitaine
Industrie 142,9 - 0,8 - 1,2 - 1,0 - 2,0
Industrie agroalimentaire 31,6 0,5 0,1 0,3 - 0,4
Energie, eau, déchets, cokéfaction et raffinage 20,0 - 0,1 1,0 0,2 0,2
Biens d'équipement 11,9 - 0,1 - 1,4 - 1,6 - 2,8
Matériels de transport 18,1 - 0,3 - 2,7 0,2 - 2,0
Autres branches industrielles 61,3 - 1,9 - 1,7 - 2,3 - 2,9
Construction 71,2 - 2,3 - 3,5 - 1,5 - 1,5
Tertiaire marchand 498,1 0,5 0,1 0,7 0,3
Commerce 157,6 - 0,1 - 0,5 0,0 - 0,2
Transports 61,7 - 0,4 - 0,5 0,6 - 0,3
Hébergement - restauration 48,2 1,2 0,8 1,5 0,9
Information - communication 22,3 0,4 0,8 1,3 0,3
Services financiers 35,6 1,1 0,5 1,2 0,2
Services immobiliers 10,3 0,5 - 0,1 - 0,4 - 0,5
Services aux entreprises 100,3 1,1 0,8 1,0 0,9
Services aux ménages 35,1 1,8 0,8 0,9 0,7
Intérim 26,9 - 0,3 0,1 1,7 1,1
Total 712,1 - 0,1 - 0,5 0,1 - 0,4
  • Note : données CVS
  • (1) : glissement annuel qu'aurait connu l'emploi salarié du secteur, si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Les services aux entreprises dynamisent l’emploi dans le tertiaire marchand

L’emploi du secteur tertiaire marchand progresse de 0,5 % en Aquitaine en 2014. Cette hausse est toutefois inférieure à la tendance des cinq années précédentes (+ 0,7 % en moyenne entre 2008 et 2013) (figure 4). Mais elle reste supérieure à celle de la France métropolitaine.

Figure 4 – Évolution trimestrielle de l'emploi salarié des secteurs principalement marchands dans la région Aquitaine

en indice base 100 au 2005 T1
Évolution trimestrielle de l'emploi salarié des secteurs principalement marchands dans la région Aquitaine
Industrie Construction Tertiaire principalement marchand hors intérim dont Commerce Emploi hors intérim Aquitaine Emploi hors intérim France métropolitaine
T1 2005 100 100 100 100 100 100
T2 2005 99,24 101,37 99,83 99,7 99,85 100,07
T3 2005 98,43 102,69 100,12 99,92 99,98 100,12
T4 2005 98,97 103,99 100,83 100,21 100,72 100,24
T1 2006 98,22 105,77 101,24 100,45 100,99 100,38
2e trim. 2006 98,61 107,54 101,95 101,04 101,74 100,75
3e trim. 2006 98,85 109,24 102,87 101,59 102,58 101,15
4e trim. 2006 98,52 110,31 102,88 101,29 102,62 101,29
T1 2007 98,59 111,69 103,94 102,26 103,48 101,74
2e trim. 2007 98,57 112,05 104,54 102,6 103,9 102,09
3e trim. 2007 98,3 113,28 105,33 103,29 104,49 102,54
4e trim. 2007 98,13 114,02 105,38 103,36 104,55 102,8
T1 2008 98,57 114,75 105,47 103,62 104,79 102,87
2e trim. 2008 98,34 115,29 105,74 103,5 104,98 102,75
3e trim. 2008 98,05 115,46 105,23 102,95 104,59 102,67
4e trim. 2008 97,17 114,74 105,6 102,96 104,55 102,44
T1 2009 96,65 112,89 105,2 102,25 103,97 101,83
2e trim. 2009 95,96 112,45 104,8 101,98 103,49 101,27
3e trim. 2009 95,14 111,83 104,96 101,56 103,33 100,82
4e trim. 2009 94,61 111,58 105,66 101,91 103,64 100,73
T1 2010 94,24 111,22 105,63 102,03 103,5 100,47
2e trim. 2010 93,77 110,93 105,64 101,91 103,37 100,36
3e trim. 2010 93,7 110,56 106,03 102,01 103,57 100,42
4e trim. 2010 93,62 110,56 106,16 101,84 103,63 100,49
T1 2011 93,63 110,22 106,74 102,41 103,97 100,76
2e trim. 2011 93,7 110,01 107,42 102,61 104,42 101,03
3e trim. 2011 93,61 110,04 107,71 102,89 104,59 100,95
4e trim. 2011 93,32 109,97 107,73 102,98 104,53 101,09
T1 2012 93,38 110,32 108,31 103,07 104,96 101,19
2e trim. 2012 93,28 109,69 108,31 103,06 104,87 101,19
3e trim. 2012 93,04 109,39 108,25 102,93 104,74 101,07
4e trim. 2012 93,15 109,16 108,35 102,66 104,81 100,88
T1 2013 92,73 108,09 108,7 102,82 104,83 100,74
2e trim. 2013 92,39 107,59 108,52 102,55 104,57 100,42
3e trim. 2013 92,03 106,92 108,89 102,77 104,66 100,37
4e trim. 2013 92,22 106,35 109,06 103,03 104,75 100,36
T1 2014 92,02 106,26 109,07 103,02 104,71 100,32
2e trim. 2014 91,77 105,73 109,56 103,31 104,92 100,28
3e trim. 2014 91,8 104,81 109,32 102,99 104,67 100,03
T4 2014 91,5 103,94 109,62 102,94 104,7 99,99
  • Note : données CVS
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 4 – Évolution trimestrielle de l'emploi salarié des secteurs principalement marchands dans la région Aquitaine

Au sein de la région, la Gironde tire la croissance de l’emploi du tertiaire marchand en 2014 et contribue à plus de 90 % à son essor. L’emploi du tertiaire marchand augmente aussi dans les Landes et en Dordogne. Il stagne en Lot-et-Garonne et diminue légèrement dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les services aux entreprises sont les plus gros contributeurs à la croissance de l’emploi tertiaire en Aquitaine, à hauteur de 46 %. Alors qu’ils perdaient des emplois en 2013, les services aux ménages en gagnent 1,8 % en 2014, l’hébergement-restauration 1,2 %, les services immobiliers 0,5 %, et l’information-communication 0,4 %.

Trois secteurs ralentissent la croissance de l’emploi du tertiaire en Aquitaine : les transports, le commerce et l’intérim. L’emploi dans les transports baisse de 0,4 % en 2014. Le commerce, qui concentre 30 % des emplois du tertiaire, recule de 0,1 % dans la région, mais progresse sensiblement dans les Landes et plus modérément en Gironde.

L’emploi intérimaire régional diminue légèrement, de 0,3 % en 2014 (figure 5), après avoir fortement progressé en 2013 (+ 8,6 %). Il résiste en Gironde (+ 0,4 %) et progresse sensiblement en Dordogne (+ 5,9 %). Il diminue dans les trois autres départements.

Figure 5 – Évolution trimestrielle de l'emploi intérimaire

en indice base 100 au 2005 T1
Évolution trimestrielle de l'emploi intérimaire
Aquitaine France métropolitaine
T1 2005 100 100
2e trim. 2005 97,91 99,88
3e trim. 2005 102,95 101,92
4e trim. 2005 104,81 102,65
T1 2006 101,88 101,71
2e trim. 2006 107,03 107,4
3e trim. 2006 107,77 107,33
4e trim. 2006 102,76 105,39
T1 2007 118,32 114,96
2e trim. 2007 112,78 112,52
3e trim. 2007 114,87 110,89
4e trim. 2007 110,34 109,84
T1 2008 113,49 114,39
2e trim. 2008 107,13 106,36
3e trim. 2008 104,06 99,98
4e trim. 2008 95,85 87,02
T1 2009 88,08 74,44
2e trim. 2009 90,96 75,74
3e trim. 2009 89,73 79,46
4e trim. 2009 92,06 84,02
T1 2010 95,52 88,96
2e trim. 2010 100,21 92,99
3e trim. 2010 103,22 97,12
4e trim. 2010 108,22 100,59
T1 2011 106,39 101,19
2e trim. 2011 108,11 101,78
3e trim. 2011 110,88 100,93
4e trim. 2011 101,8 96,96
T1 2012 106,21 95,66
2e trim. 2012 104,58 92,32
3e trim. 2012 99,01 88,41
4e trim. 2012 96,06 86,38
T1 2013 101,16 88,5
2e trim. 2013 98,04 87,55
3e trim. 2013 101,05 88,99
4e trim. 2013 104,37 91,91
T1 2014 101,35 89,65
2e trim. 2014 104,02 91,62
3e trim. 2014 99,78 87,87
T4 2014 104,03 91,96
  • Note : données CVS
  • Champ : emploi intérimaire en fin de trimestre
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 5 – Évolution trimestrielle de l'emploi intérimaire