Économie et Statistique n° 483-484-485Le recensement rénové : avancées méthodologiques et apports à la connaissance

Economie et Statistique
Paru le : 28/04/2016
Consulter
Sommaire

De quelle mesure de l'emploi le Recensement de la population est-il le nom ? La place du Recensement de la population dans le système de suivi de l'emploi

Jean-Benoît Massif

Par le passé, en constituant un point d'ancrage décennal des séries officielles d'estimations annuelles d'emploi (EAE), le Recensement sous sa forme classique occupait une place centrale dans le système de suivi de l'emploi en France. L'instauration à partir de 2004 d'un nouveau dispositif de recensement à base d'enquêtes partielles annuelles tournantes sur un pas de 5 ans a obligé à repenser cette place. Moins centrale, elle n'en demeure pas moins essentielle. Si le recensement présente désormais l'inconvénient de proposer une mesure de l'emploi lissée sur 5 ans, donc tendancielle, il n'en reste pas moins un complément indispensable aux EAE et à l'enquête Emploi. Moins riche que l'enquête Emploi pour analyser les comportements d'activité des personnes et décrire les emplois, le Recensement permet en revanche une déclinaison locale très fine de ses résultats, hors de portée de cette enquête. Cette place est légitimée par le fait que la notion d'emploi au sens du recensement est proche de celle du BIT, mesurée par l'enquête Emploi et utile aux comparaisons internationales. Si le Recensement surestime quelque peu le niveau de l'emploi en étant moins précis que cette enquête dans son questionnement, cela tient à des populations bien particulières, pour lesquelles l'emploi est une situation d'activité a priori plus secondaire ou occasionnelle à certaines étapes du cycle de la vie : étudiants, jeunes mères de famille, retraités. Malgré cette légère différence en niveau (de l'ordre de 1,1 %), la tendance de l'emploi mesurée par le recensement est très proche de celle offerte par l'enquête Emploi.Au niveau local, la primauté des sources administratives (EAE) sur le terrain du conjoncturel n'épuise pas l'intérêt des ressources du Recensement. Celui-ci reste plus riche pour caractériser les personnes occupant les emplois et leur ménage. Il est aussi moins sujet aux problèmes de localisation fine des emplois, pas encore entièrement résolus dans les sources administratives.

Economie et Statistique
No 483-484-485
Paru le : 28/04/2016