L'accès des adultes à la formation en 2012Enquête sur la formation des adultes - Insee Résultats

Chiffres détaillés
Insee Résultats – No 160
Paru le : Paru le 27/10/2014
Insee Résultats  No 160 - Octobre 2014

Sources

L'enquête « formation des adultes » (AES pour « Adult Education Survey ») vise à mesurer notamment l'accès des adultes à la formation selon les concepts définis au niveau européen de formation formelle (ou diplômante) ou de formation non formelle (non diplômante) dans une perspective de comparaison entre États membres.

Elle a également pour objectif de caractériser les formations suivies (niveau, domaine, durée) et de connaître les raisons de la participation comme de la non participation.

Une présentation générale de l'enquête Formation des adultes / AES (Adult education survey) est accessible dans la rubrique « Définitions, méthodes et qualité » du site insee.fr.

Définitions


Congé individuel de formation / CIF :

le Congé individuel de formation permet à un salarié du secteur privé, sous conditions, de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.


Validation des acquis de l'expérience :

la validation des acquis de l'expérience est une voie d'obtention des diplômes qui prend en compte les compétences professionnelles acquises à travers des activités salariées, non salariées et bénévoles, en rapport direct avec le contenu du titre ou du diplôme.

Elle est une alternative à la voie scolaire, à l'apprentissage ou à la formation continue des adultes.

La durée de l'expérience professionnelle considérée est d'au moins un an.


Droit individuel à la formation / DIF :

Le droit individuel à la formation a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d'heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L'initiative d'utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en œuvre du DIF requiert l'accord de l'employeur sur le choix de l'action de formation. La formation a lieu hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire ; elle est prise en charge par l'employeur selon des modalités particulières. Le DIF étant un droit reconnu au salarié, celui-ci est libre ou non de l'utiliser. S'il décide de ne pas l'utiliser, il ne peut pas demander de compensation financière à son employeur au titre des heures acquises et non utilisées.


Formation :

Toutes activités remplissant simultanément les conditions :

  • intention d'apprendre ;
  • contenu, programme ;
  • organisation, avec formateur, moniteur, ... (en face à face ou à distance) ;

ayant un objectif professionnel ou personnel, tout au long de la vie, en tout lieu et même à distance.


Formation formelle :

Il s'agit d'une formation conduisant à un diplôme ou titre reconnu.

Le titre de la formation est inscrit dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Quelques titres du RNCP portent le nom de certificat. Néanmoins les « Certificats de qualification professionnelle » (CQP) - dont certains figurent au RNCP - ne relèvent pas des formations « formelles » mais relèvent des formations « non formelles ».

La participation à un cours donnant des crédits qui peuvent être utilisés pour obtenir un diplôme ou un titre reconnu, est considérée comme une participation à une formation formelle.

Les apprentis sous contrat suivent une formation formelle dans le cadre de leur contrat.


Formation non formelle :

Ce sont toutes les autres formations.

Les formations non formelles sont comptabilisées pour chacun des 5 types :

  • des stages, formations ou cours se déroulant en groupe, avec l'aide d'un formateur ou d'un intervenant ;
  • des séminaires, ateliers ou conférences ;
  • des cours particuliers ;
  • des formations en situation de travail avec un tuteur, un collègue ou un formateur ;
  • des cours de sport ou des cours liés à des activités culturelles ou de loisirs non déjà comptés : cours ou stages en groupe ou cours particuliers.

Les formations préparant aux examens du permis de conduire, du permis poids lourd, du permis bateau, engins de manutention, etc... sont des formations non formelles.

Une formation à distance est répertoriée comme non formelle, s'il existe une organisation et un référent (formateur ou tuteur) avec lequel il est possible de correspondre au sujet de la formation (par courrier, téléphone ou internet). Une « auto-formation » qui ne satisfait pas ces critères est un apprentissage informel.


Taux d'accès annuel à la formation d'une population :

Rapport entre le nombre de personnes ayant suivi au moins une formation au cours des 12 mois précédant l'interrogation et l'effectif de la population.

Pour en savoir plus