France, portrait socialÉdition 2015

France, portrait social s'adresse à tous ceux qui souhaitent mieux connaître la société française. Cet ouvrage transversal de la collection « Insee Références » offre un large panorama de la situation sociale de la France.

Insee Références
Paru le : 04/11/2015
Consulter

Le sentiment d'aisance financière des ménages : stable au fil des générations, mais fluctuant au cours de la vie

Élodie Kranklader, Amandine Schreiber

En France métropolitaine, six ménages sur dix se sentent peu à l'aise financièrement en 2011. Malgré un contexte économique qui a fortement varié depuis 30 ans, l'opinion des ménages sur leur situation financière est restée remarquablement stable depuis 1979. À niveau de diplôme fixé, les générations les plus récentes sont certes moins à l'aise que les plus anciennes. Mais le niveau d'études moyen ayant progressé depuis 1979, le sentiment d'aisance financière, tous niveaux de diplôme confondus, n'évolue guère en moyenne selon les générations. Au niveau individuel, le niveau de vie reste bien sûr le facteur le plus déterminant du sentiment d'aisance financière, comme 30 ans auparavant. Mais des facteurs plus subjectifs interviennent également, comme la perception qu'a un ménage de l'évolution récente de son niveau de vie. Les préoccupations des ménages diffèrent selon qu'ils ressentent ou non des difficultés budgétaires. S'ils disposaient de ressources supplémentaires, plus d'un cinquième des ménages se sentant en difficulté dépenseraient en premier lieu davantage pour leur alimentation. Si l'aisance financière ressentie ne s'est pas détériorée suite à la crise économique de 2008, les ménages exprimant des difficultés déclarent cependant plus souvent vouloir dépenser davantage pour l'alimentation en 2011 qu'en 2006. L'opinion d'un ménage quant à son aisance financière varie au cours de sa vie, car les facteurs qui l'influencent fluctuent eux-aussi (revenus, structure familiale, etc.). À diplôme et à génération donnés, les premières décennies de la vie adulte voient les contraintes financières ressenties s'accentuer, alors même que le revenu du ménage s'élève lui aussi. C'est entre 40 et 44 ans que les ménages se sentent le moins à l'aise financièrement.

Insee Références
Paru le : 04/11/2015