Regards sur l'égalité femmes / hommes en Nord-Pas-de-Calais

Les inégalités entre les femmes et les hommes existent dans tous les domaines : plus faible insertion des femmes sur le marché de l'emploi, salaire inférieur de 20 % à celui des hommes, près de deux fois plus de temps consacré au travail domestique pour les femmes, moins de femmes dans les emplois qualifiés, surmortalité des hommes avant 65 ans, etc. Ces inégalités apparaissent encore plus prégnantes dans la région Nord-Pas-De Calais qu'au niveau national. La loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, adoptée le 4 août 2014, aborde pour la première fois l'égalité entre les femmes et les hommes dans toutes ses dimensions. Ces inégalités apparaissent tôt. Dans le parcours de formation des élèves, elles s'observent dans l'orientation et les résultats. Ceux-ci ont des répercussions sur les parcours professionnels de la vie adulte. En outre, l'arrivée des enfants impacte davantage les femmes que les hommes dans leur évolution professionnelle. Les femmes, plus souvent confrontées en particulier à la monoparentalité font souvent face à de plus grandes difficultés et à des situations importantes de pauvreté. Les inégalités de parcours avant 60 ans expliquent que les retraites et pensions des femmes sont moins élevées. Enfin, avec une espérance de vie plus longue que celle des hommes, les femmes se trouvent plus souvent en situation de vivre seules et de plus grande fragilité sociale. Toutefois, sur le plan sanitaire, notamment après 60 ans, les inégalités tournent au désavantage des hommes, en raison de la plus grande fréquence des comportements à risque.

Insee Dossier Hauts-de-France
Paru le : 08/03/2016
Consulter

Égalité Femmes-Hommes - Chapitre 4 - Salaires et niveaux de vie

Betty Becuwe, Vincent Bonjour, Mathieu Lecomte et Frédéric Lejeune, Insee

En 2012, en Nord-Pas-de-Calais, le salaire annuel net moyen des femmes est inférieur de 20 % à celui des hommes. Cet écart s'explique majoritairement par le temps partiel plus courant chez les femmes. D'autres facteurs que le temps partiel entrent également en jeu pour expliquer les écarts de salaire : les femmes occupent généralement des postes moins qualifiés que les hommes, même à niveau de formation équivalent. Parallèlement, l'emploi féminin se concentre sur un faible nombre de métiers moins rémunérateurs comme la santé et l'éducation. Toutefois, le salaire horaire moyen des femmes reste inférieur de 13 % à celui des hommes, avec un écart allant jusqu'à 23 % dans les emplois de cadres, les mieux rémunérés. Même en raisonnant à situation professionnelle comparable, le salaire des femmes demeure 10%inférieur à celui des hommes. Les raisons de cet écart résiduel sont à rechercher sans doute dans les représentations persistantes sur la place des femmes et des hommes au sein de la vie économique et sociale, voire du côté de pratiques discriminatoires en termes d'avancement ou de primes.

Insee Dossier Hauts-de-France
Paru le : 08/03/2016