Les immigrés en Bretagne

En 2011, la Bretagne compte 93 300 immigrés représentant 2,9 % de sa population. Cette proportion, la plus faible de toutes les régions après la Basse-Normandie, reste très en-deçà de la moyenne nationale (8,7 %). Toutefois, en Bretagne, le nombre d'immigrés a doublé en douze ans. Cette évolution s'est traduite par une forte diversification de leur profil, que ce soit en termes d'origine géographique, de localisation, de conditions de logement ou d'accès à l'emploi. Ainsi, les Britanniques constituent désormais la première nationalité d'origine des immigrés en Bretagne, alors que les ressortissants de l'est de l'Europe, d'Asie et d'Afrique subsaharienne sont en forte augmentation. Ensuite, à chacune des deux extrémités de l'échelle des diplômes, les immigrés sont davantage représentés que les non-immigrés. Enfin, Britanniques exceptés, les immigrés sont davantage implantés dans les villes et leurs parcours résidentiels sont essentiellement urbains. Ce dossier a été réalisé dans le cadre d'une convention partenariale liant l'Insee et la DRJSCS Bretagne.

Insee Dossier Bretagne
Paru le : 12/05/2015