France, portrait socialÉdition 2002-2003

Insee Références
Paru le : 01/10/2002
Consulter

Dix ans de vacances des Français

Céline Rouquette

En dix ans, la proportion de Français partant en vacances est restée stable : en 1999 comme en 1989, elle s'établit autour de 60 %. Durant cette période, certaines caractéristiques des séjours ont changé. Plus courts, ils sont aussi plus nombreux, signe que les Français fractionnent de plus en plus leurs congés annuels. La physionomie des vacances s'en trouve modifiée : ainsi l'avion, moyen de transport permettant de raccourcir la durée du voyage pour les séjours lointains, et la voiture de location, se sont développés au détriment de la voiture familiale ou du train. Les traditionnelles vacances à la mer de l'été, moins longues, permettent l'apparition d'autres séjours de vacances, souvent des circuits, ou des séjours à la campagne ou en ville. Les séjours de sports d'hiver mais aussi au bord de la mer se développent pendant la saison hivernale. Par rapport à 1989, la part des séjours à l'étranger est restée stable, sauf en hiver. Les destinations privilégiées, que ce soit en France ou à l'étranger, n'ont pas évolué et ne semblent pas avoir été affectées par le fractionnement des séjours ou par des facteurs économiques et sociaux. Le mode d'hébergement principal est toujours la famille, loin devant la location et l'hôtel. En été, les séjours dont l'objectif principal est le repos tendent à reculer légèrement depuis dix ans mais ils restent largement majoritaires, alors qu'en hiver, les types de séjours apparaissent beaucoup plus hétérogènes, se partageant entre sports d'hiver, séjours au soleil, découverte de pays lointains et visites familiales.

Insee Références
Paru le : 01/10/2002