Indicateurs démographiques

Sources
Paru le : 23/09/2018
Consulter
Sommaire

Description

Résumé

L’étude des évolutions de la population s’appuie sur le calcul d’un certain nombre d’indicateurs standards qui permettent, notamment, d’appréhender des probabilités de survenue des évènements démographiques (la naissance, le décès, le mariage) et les âges moyens d’occurrence de ces évènements : taux de fécondité, taux de nuptialité, âge moyen au mariage, espérance de vie, etc.

Les indicateurs démographiques sont calculés à partir des statistiques de l’état civil et des estimations de population. Le champ géographique couvert par ces sources couvre l’ensemble du territoire français, France métropolitaine et départements d’outre-mer, depuis la diffusion des données de l’année 1998.

Historique

Auparavant, les statistiques publiées par l’Insee portaient sur la France métropolitaine seule. Certains indicateurs ont toutefois été en partie rétropolés. Ces sources ont par ailleurs vu leur champ géographique évoluer au cours du temps en fonction de l’évolution des frontières et ont connu des problèmes ponctuels d’exhaustivité, notamment lors des deux guerres mondiales.

Concernant les séries historiques antérieures à 1946, le champ géographique a varié en fonction des modifications des limites du territoire national. Entre 1901, année de début des séries publiées par l’Insee, et 1946, il ne correspond aux frontières actuelles que de 1920 à 1938.

Jusqu’en 1919, l’Alsace (Bas-Rhin et Haut-Rhin) et la Moselle, annexées par l’Allemagne, ne font pas partie du territoire national. Ces trois départements sont redevenus français à la signature du traité de Versailles le 28 juin 1919. A cette date, ils ont apporté 1,7 millions d’habitants à la France. Pendant la seconde guerre mondiale, l’Alsace et la Moselle sont de nouveau exclues du territoire français.

Au 1er janvier 1944, la Corse est également exclue de l’estimation de la population, du fait de l’absence de statistiques. Ses données sont de nouveau disponibles au 1er janvier 1945.

A partir de 1946, le territoire de la France métropolitaine est dans ses frontières actuelles, avec la réintégration de l’Alsace et de la Moselle, et l’intégration de deux communes antérieurement italiennes (Tende et de La Brigue, 4 126 habitants à cette date).

En 2007, deux îles, Saint Martin et Saint Barthélémy, rattachées auparavant administrativement au département de la Guadeloupe sont devenues indépendantes. Elles ne font plus partie du champ France.

En mars 2011, la collectivité d’outre-mer Mayotte est devenue le 101ème département français. Il sera progressivement intégré au champ France.

Des rétropolations ont été réalisées pour disposer d’indicateurs dans les frontières actuelles.

Produit de