Les naissances par mois en 2021, 2022, 2023 et 2024

Chiffres détaillés
Paru le :Paru le29/02/2024
- Février 2024

L’Insee diffuse le quatrième jeudi de chaque mois (sauf exception) le nombre de naissances, par jour et par région et département.

Sommaire

Nombre de naissances en 2022 Novembre 2022 : même nombre de naissances qu’en novembre 2020

Chiffres détaillés

Paru le :05/01/2023

1 970 bébés sont nés en moyenne par jour en novembre 2022. C’est 6 % de moins qu’en novembre 2021, mais le même nombre qu’en novembre 2020, quand l’évolution des naissances n’était pas encore affectée par la pandémie de Covid-19.

Figure1Nombre moyen de naissances par jour selon le mois depuis 2015

Nombre moyen de naissances par jour selon le mois depuis 2015 - Lecture : En avril 2022, il est né en moyenne 1920 enfants par jour en France.
Mois 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 (p)
janvier 2 186 2 128 2 044 2 031 2 038 2 006 1 742 1 948
février 2 158 2 103 2 068 1 990 1 960 1 952 1 865 2 001
mars 2 073 2 034 2 001 1 927 1 936 1 962 1 982 1 949
avril 2 099 2 024 2 022 1 961 1 971 1 924 2 012 1 920
mai 2 181 2 123 2 113 2 085 2 053 2 007 1 974 1 999
juin 2 240 2 204 2 105 2 116 2 098 2 057 2 029 2 051
juillet 2 257 2 273 2 207 2 198 2 189 2 123 2 130 2 086
août 2 223 2 204 2 191 2 161 2 137 2 049 2 122 2 065
septembre 2 287 2 226 2 168 2 168 2 159 2 097 2 173 2 005
octobre 2 233 2 179 2 173 2 157 2 125 2 067 2 166 1 945
novembre 2 167 2 116 2 135 2 101 2 062 1 973 2 108 1 971
décembre 2 160 2 074 2 070 2 037 2 032 1 884 2 084
  • (p) : Données provisoires pour 2022.
  • Lecture : En avril 2022, il est né en moyenne 1920 enfants par jour en France.
  • Champ : France
  • Source : Insee, statistiques de l’État civil

Figure1Nombre moyen de naissances par jour selon le mois depuis 2015

  • (p) : Données provisoires pour 2022.
  • Lecture : En avril 2022, il est né en moyenne 1920 enfants par jour en France.
  • Champ : France
  • Source : Insee, statistiques de l’État civil

Les confinements n’ont pas tous eu le même impact sur les naissances

Le contexte de crise sanitaire et le premier confinement du printemps 2020 avaient conduit des couples à reporter leurs projets parentaux. La chute des naissances début 2021 avait laissé place à un rebond en mars et avril, puis à une forte remontée à partir de l’été, y compris en août et septembre, neuf mois après le deuxième confinement qui a eu lieu de fin octobre à mi-décembre 2020 (Papon, 2022).

Cette forte reprise des naissances, amorcée à l’été 2021, s’était arrêtée temporairement en janvier 2022. En février 2022, les naissances étaient à nouveau plus nombreuses qu’en février 2020, avant la pandémie. La plupart des bébés nés en janvier 2022 ont été conçus pendant le troisième confinement, qui a eu lieu de début avril à début mai 2021, et ceux nés en février 2022 ont été conçus au sortir de ce confinement.

Les confinements n’ont donc pas tous eu le même impact sur les naissances neuf mois après : chute d’une ampleur historique pour le premier confinement (– 13 % de naissances en janvier 2021 par rapport à janvier 2020), hausse pour le deuxième (+ 4 % en août et en septembre 2021 par rapport aux mêmes mois en 2020), baisse par rapport aux naissances d’avant la pandémie pour le troisième (– 3 % en janvier 2022 par rapport à janvier 2020).

Mais ces trois confinements ont un point commun : au sortir des confinements, les conceptions s’accélèrent. La chute des naissances début 2021 (bébés conçus pendant le premier confinement) a laissé place ensuite à une hausse en mars-avril ; la hausse des naissances en août et septembre 2021 (bébés conçus pendant le deuxième confinement) s’est accentuée ensuite en octobre et décembre ; la baisse en janvier 2022 (bébés conçus pendant le troisième confinement) a laissé place à une hausse en février 2022. La reprise a été de courte durée au sortir du troisième confinement : elle n’aura duré qu’un mois.

Novembre 2022 : des naissances au même niveau qu’en novembre 2020, après 2 mois de baisse

Les naissances repartaient à la baisse dès mars 2022, avec un peu moins de naissances entre mars et juillet 2022 qu’entre mars et juillet 2020. En août 2022, il y a eu en revanche un peu plus de naissances qu’en août 2020.Mais en septembre 2022, les naissances repartaient à la baisse, avec 4 % de bébés en moins qu’en septembre 2020, quand l’évolution des naissances n’était pas encore affectée par la pandémie de Covid-19. La baisse s’intensifie en octobre, avec 6 % de bébés en moins qu’en octobre 2020. En novembre, le niveau des naissances est identique à celui de 2020. Elles sont inférieures de 6 % à celles de novembre 2021, la reprise des naissances ayant été particulièrement vigoureuse au second semestre 2021.

Des estimations par département et région

Les estimations provisoires du nombre de naissances en novembre 2022 sont également disponibles par département et par région (fichier téléchargeable à la fin de cette page). Dans la moitié des régions de métropole, il est né en moyenne moins de bébés chaque jour en novembre 2022 qu’en novembre 2020, avant les effets de la pandémie sur l’évolution des naissances. C’est aussi le cas dans tous les DOM, à l’exception de Mayotte.

Figure2Evolution du nombre moyen de naissances par jour entre 2020 et 2022, par région de résidence de la mère

Evolution du nombre moyen de naissances par jour entre 2020 et 2022, par région de résidence de la mère - Lecture : Les naissances ont baissé de 7,4 % en Guyane en novembre 2022 par rapport à novembre 2020.
Région Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre
Auvergne-Rhône-Alpes -1,9 1,8 0,4 -3,9 0,3 -2,2 -1,1 1,8 -7,9 -8,9 3,1
Bourgogne-Franche-Comté -6,2 2,1 0,1 0,7 -2,6 -2,8 -2,9 1,3 -8,2 -11,7 -7,0
Bretagne 3,4 3,7 2,5 2,7 -1,2 4,1 -2,2 1,9 0,6 -2,8 -3,1
Centre-Val de Loire 0,6 4,0 3,1 1,4 -2,5 1,6 3,4 2,7 -5,9 -6,6 0,1
Corse -3,3 10,2 -10,8 20,1 11,5 2,2 17,6 -8,3 2,9 -7,8 7,4
Grand Est -7,4 0,6 -0,8 -2,5 -2,3 -1,7 -0,7 -5,1 -2,8 -7,8 -4,4
Guadeloupe -10,9 -18,6 -14,5 -18,3 -19,5 -3,6 -11,2 11,6 -12,9 -12,2 -22,5
Guyane 4,2 -5,9 -5,8 -3,3 -3,1 -3,5 1,2 -2,4 -3,3 -13,8 -7,4
Hauts-de-France -5,7 1,5 0,2 -2,5 -0,7 -2,4 -1,6 -1,3 -6,3 -4,1 1,6
Île-de-France -8,0 0,8 -6,0 -2,5 -0,9 -2,5 -5,7 -0,5 -8,0 -5,1 0,0
La Réunion 3,9 1,7 13,1 -0,6 -0,7 7,8 -2,3 3,1 -1,9 -13,9 -3,9
Martinique 3,9 -5,4 11,2 5,8 -8,5 -6,3 -0,3 -11,5 9,2 0,3 -4,7
Mayotte 13,0 31,1 9,5 9,9 6,1 8,5 20,6 21,6 29,1 4,7 29,4
Normandie 0,1 6,5 1,3 0,4 3,3 3,3 -4,9 4,9 -4,9 -3,7 5,3
Nouvelle-Aquitaine 2,9 3,3 2,7 3,4 3,8 0,8 3,4 -0,5 0,0 -3,7 -0,5
Occitanie 0,8 5,0 0,0 7,7 1,6 0,3 -2,0 0,2 -1,2 -7,3 -1,6
Pays de la Loire 1,6 0,2 1,8 -0,9 -0,4 3,6 -5,0 7,0 -0,8 -3,0 1,1
Provence-Alpes-Côte d'Azur -3,0 6,5 0,4 3,1 -2,2 2,0 2,6 1,4 -2,4 -4,9 -0,5
  • Lecture : Les naissances ont baissé de 7,4 % en Guyane en novembre 2022 par rapport à novembre 2020.
  • Champ : France
  • Source : Insee, statistiques de l’État civil (données provisoires)

Figure2Evolution du nombre moyen de naissances par jour entre novembre 2020 et novembre 2022, par région de résidence de la mère

  • Lecture : Les naissances ont baissé de 7,4 % en Guyane en novembre 2022 par rapport à novembre 2020.
  • Champ : France
  • Source : Insee, statistiques de l’État civil (données provisoires)

Estimation définitive du nombre de naissances en 2021

Les données sur les naissances de l’année 2021 sont définitives : 742 052 bébés sont nés en France en 2021. C’est 0,9 % de plus qu’en 2020. Si l’on tient compte du fait que l’année 2020 était bissextile, et compte donc un jour de plus que l’année 2021, la hausse est de 1,2 % : 2 033 bébés en moyenne chaque jour en 2021, contre 2 009 par jour en 2020.

Une première estimation provisoire du nombre de naissances en novembre 2022

Lors de la mise à jour publiée ce 5 janvier 2023, le nombre de naissances survenues en novembre 2022 est diffusé pour la première fois , les nombres de naissances des deux mois précédents sont révisés. Cette première estimation est provisoire, car les bulletins de naissances n’ont pas encore été tous transmis à l’Insee. Une estimation plus précise sera disponible fin janvier 2023, qui ne remettra pas en cause l’ampleur des évolutions déjà observées. Les révisions sont en effet minimes : la première estimation du nombre des naissances survenus le mois m est en général revue à la hausse de l’ordre de +0,1 % lors de la révision de cette estimation le mois suivant.

Fichier des naissances - novembre 2022
(xlsx, 8 Ko)
Fichier des naissances par département et région - novembre 2022
(xlsx, 102 Ko)

Pour comprendre

L’Insee gère le répertoire national d’identification des personnes physiques (RNIPP) conformément au décret n° 82-103 du 22 janvier 1982. D’après ce décret, les communes doivent transmettre à l’Insee les informations dès qu’un acte d’état civil est dressé sur le territoire français. À partir du RNIPP, l'Insee met à jour mensuellement le nombre de naissances en France métropolitaine (en remontant jusqu’à janvier 1946) et France y compris DOM (en remontant à janvier 1994 et 2014 y compris Mayotte).

Une présentation générale de la source État civil est accessible dans la rubrique « Définitions, méthodes et qualité » du site insee.fr.

Le nombre des naissances en 2020 par mois, par département et région (au lieu de résidence de la mère – statistiques dite « domiciliées » ; ou de naissance de l’enfant, statistiques dites « enregistrées »), diffusé est définitif.

Le nombre de naissances (données provisoires) par mois, par département et région (au lieu de résidence de la mère, ou de naissance de l’enfant), a été diffusé pour la première fois le 25 février 2021, pour éclairer les évolutions pendant la pandémie de Covid-19. Chaque mois M, les estimations des mois M-3, M-2 et M-1 sont actualisées, tout en restant provisoires.