Les villages de Mayotte en 2017Des conditions de vie inégales entre villages

Pierre Thibault (Insee)

En 2017, les conditions de vie restent toujours aussi difficiles à Mayotte. Elles n’ont guère progressé depuis 2012, dans un contexte de forte croissance démographique et d’une augmentation importante de la population de nationalité étrangère. Les situations sont cependant très variables d’un village à l’autre.

Les 72 villages peuvent être répartis en quatre groupes, tenant compte du type d’habitat, de l’accès à l’eau et à l’électricité, mais aussi de la situation des habitants en termes de diplôme et d’emploi.

Les difficultés sont les plus marquées dans 16 villages : leurs 58 000 habitants doivent faire face en 2017 à des conditions de vie rudimentaires et qui se sont nettement dégradées depuis 2012. Dans ces villages, la croissance démographique a été particulièrement forte sur la période, et l’habitat en tôle a beaucoup progressé. Dans 21 autres villages, 113 000 habitants vivent dans des conditions difficiles, proches des moyennes régionales. À l’opposé, environ un tiers des habitants de l’île, résidant plutôt sur le littoral ouest, bénéficient de conditions de vie supérieures à la moyenne et plus favorables qu’en 2012. De fait, ils peuvent améliorer l'équipement de leur logement grâce à un meilleur accès à l’emploi. Dans ces villages aux conditions de vie moins difficiles, la population a peu augmenté ou est restée stable.

Pierre Thibault (Insee)
Insee Analyses Mayotte  No 22 - octobre 2019

À Mayotte, les conditions de vie restent très éloignées des standards nationaux en 2017, que ce soit en termes de logement, de formation ou d’accès à l’emploi. Ainsi, quatre ménages sur dix vivent dans une maison en tôle voire en bois, végétal ou terre. L’accès à l’eau courante est aussi loin d’être généralisé : trois ménages sur dix n’ont pas de point d’eau à l’intérieur du logement. Seul un tiers des personnes en âge de travailler ont un emploi. Cette situation est liée pour partie au faible niveau de formation des habitants : seuls 27 % détiennent un diplôme qualifiant.

Dans un contexte de forte croissance de la population et du nombre d’habitations, ce constat n'a guère évolué depuis 2012. La population s’est accrue de 21 % entre 2012 et 2017, soit bien davantage qu’entre 2007 et 2012 (+ 14 %). En particulier, de nombreuses personnes venues des Comores se sont installées sur l’île sur la période récente et logent en grande partie dans des maisons en tôle. De fait, 53 % des logements récents (de 5 ans ou moins) sont en tôle.

Des conditions de vie très différentes d’un village à l’autre

La population se répartit dans 72 villages au sein des 17 communes de l’île. D’un village à l’autre, les conditions de vie sont très différentes. Par exemple, l’habitat en dur représente 26 % des logements à Kahani mais 89 % à Bouéni. De même, 28 % des logements disposent de l’eau courante à Ongojou, contre 96 % à Hamjago. L’accès à l’emploi est aussi très variable selon les villages. Là où seulement 12 % des habitants de 15 à 64 ans ont un emploi à Dembeni, le taux d’emploi s’élève à 54 % à Majicavo-Lamir.

Pour donner une vision d’ensemble de cette diversité de situations, les villages ont été regroupés en quatre groupes homogènes au regard des indicateurs de formation et d’emploi de la population, ainsi que de leurs conditions de logement (figure 1 et figure 2). Cette classification correspond à une gradation des conditions de vie dans les villages par rapport à la situation moyenne à Mayotte.

Figure 1Quatre profils de villages au regard des conditions de vieIndicateurs de conditions de vie dans les villages de Mayotte par groupe en 2017

en %
Quatre profils de villages au regard des conditions de vie (en %)
Villages Mayotte
cumulant les difficultés aux conditions de logement précaires aux conditions de vie supérieures à la moyenne aux conditions de vie les plus favorables
Part des logements en dur 38 57 79 82 61
Part des logements ayant l’électricité 80 90 95 96 90
Part des logements avec l’eau courante 48 71 84 87 71
Taux d’emploi (15-64 ans) 17 27 37 48 29
Part des personnes diplômées 20 30 37 52 31
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Figure 1Quatre profils de villages au regard des conditions de vieIndicateurs de conditions de vie dans les villages de Mayotte par groupe en 2017

en %
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Figure 2Des conditions de vie moins difficiles sur le littoral ouestRépartition des villages de Mayotte par groupe de conditions de vie en 2017

Des conditions de vie moins difficiles sur le littoral ouest
Code village Nom de village Commune Résidence principales Habitants Groupe de villages
nombre code groupe libellé du groupe
97601001 Acoua Acoua 927 3 657 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97601002 Mtsangadoua Acoua 383 1 527 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97602001 Bandraboua Bandraboua 664 2 833 2 villages aux conditions de logement précaires
97602002 Handréma Bandraboua 398 1 829 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97602003 Mtsangamboua Bandraboua 298 1 304 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97602004 Dzoumogné Bandraboua 1 414 6 073 1 villages cumulant les difficultés
97602005 Bouyouni Bandraboua 415 1 948 1 villages cumulant les difficultés
97603001 Bandrele Bandrele 1 138 4 180 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97603002 Hamouro Bandrele 247 1 050 1 villages cumulant les difficultés
97603003 Nyambadao Bandrele 430 1 692 2 villages aux conditions de logement précaires
97603004 Bambo-Est Bandrele 167 613 1 villages cumulant les difficultés
97603005 Mtsamoudou Bandrele 477 1 923 2 villages aux conditions de logement précaires
97603006 Dapani Bandrele 187 824 1 villages cumulant les difficultés
97604001 Bouéni Bouéni 628 2 162 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97604002 Moinatrindri Bouéni 253 1 054 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97604003 Hagnoundrou Bouéni 224 847 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97604004 Bambo-Ouest Bouéni 92 364 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97604005 Mzouazia Bouéni 307 1 159 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97604006 Mbouanatsa Bouéni 66 215 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97604007 Majiméouni Bouéni 98 388 2 villages aux conditions de logement précaires
97605001 Chiconi Chiconi 1 734 6 750 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97605002 Sohoa Chiconi 442 1 545 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97606001 Chirongui Chirongui 416 1 643 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97606002 Tsimkoura Chirongui 388 1 406 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97606003 Mramadoudou Chirongui 278 1 423 1 villages cumulant les difficultés
97606004 Malamani Chirongui 197 779 2 villages aux conditions de logement précaires
97606005 Poroani Chirongui 589 2 297 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97606006 Mréréni Chirongui 325 1 372 2 villages aux conditions de logement précaires
97607001 Dembeni Dembeni 824 3 799 1 villages cumulant les difficultés
97607002 Ongojou Dembeni 466 2 111 1 villages cumulant les difficultés
97607003 Iloni Dembeni 763 2 970 2 villages aux conditions de logement précaires
97607004 Hajangoua Dembeni 500 2 118 1 villages cumulant les difficultés
97607005 Tsararano Dembeni 1 117 4 837 2 villages aux conditions de logement précaires
97608001 Dzaoudzi Dzaoudzi 29 75 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97608002 Labattoir Dzaoudzi 4 201 17 733 2 villages aux conditions de logement précaires
97609001 Kani-Kéli Kani-Kéli 632 2 313 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97609002 Kani-Bé Kani-Kéli 219 948 2 villages aux conditions de logement précaires
97609003 Choungui Kani-Kéli 220 753 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97609004 Mronabéja Kani-Kéli 161 550 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97609005 Passi-Kéli Kani-Kéli 111 419 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97609006 Mbouini Kani-Kéli 139 524 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97610001 Koungou Koungou 2 183 9 350 2 villages aux conditions de logement précaires
97610002 Longoni Koungou 810 3 983 1 villages cumulant les difficultés
97610003 Kangani Koungou 311 1 022 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97610004 Trévani Koungou 955 4 022 1 villages cumulant les difficultés
97610005 Majicavo-Koropa Koungou 2 592 11 698 1 villages cumulant les difficultés
97610006 Majicavo-Lamir Koungou 648 1 781 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97611001 Mamoudzou Mamoudzou 1 832 6 131 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97611002 Mtsapéré Mamoudzou 4 013 15 866 2 villages aux conditions de logement précaires
97611003 Kawéni Mamoudzou 4 241 17 060 2 villages aux conditions de logement précaires
97611004 Passamainty Mamoudzou 2 175 8 411 2 villages aux conditions de logement précaires
97611005 Tsoundzou I Mamoudzou 1 185 5 570 1 villages cumulant les difficultés
97611006 Vahibé Mamoudzou 1 279 6 067 1 villages cumulant les difficultés
97611007 Tsoundzou II Mamoudzou 685 2 547 2 villages aux conditions de logement précaires
97611008 Cavani Mamoudzou 2 461 9 730 2 villages aux conditions de logement précaires
97612001 Mtsamboro Mtsamboro 806 3 268 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97612002 Hamjago Mtsamboro 472 1 890 4 villages aux conditions de vie les plus favorables
97612003 Mtsahara Mtsamboro 561 2 538 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97613001 M'Tsangamouji M'tsangamouji 1 190 4 463 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97613002 Chembenyoumba M'tsangamouji 385 1 474 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97613003 Mliha M'tsangamouji 108 495 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97614001 Ouangani Ouangani 929 3 736 2 villages aux conditions de logement précaires
97614002 Barakani Ouangani 761 3 153 2 villages aux conditions de logement précaires
97614003 Coconi Ouangani 62 241 2 villages aux conditions de logement précaires
97614004 Kahani Ouangani 640 3 061 1 villages cumulant les difficultés
97615001 Pamandzi Pamandzi 2 901 11 351 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97616001 Sada Sada 2 543 9 543 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97616002 Mangajou Sada 387 1 588 2 villages aux conditions de logement précaires
97617001 Tsingoni Tsingoni 837 3 072 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97617002 Mroalé Tsingoni 225 833 3 villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne
97617003 Combani Tsingoni 1 582 6 232 2 villages aux conditions de logement précaires
97617004 Miréréni Tsingoni 806 3 364 1 villages cumulant les difficultés
Mayotte 63 129 255 547 ///////// /////////
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Figure 2Des conditions de vie moins difficiles sur le littoral ouestRépartition des villages de Mayotte par groupe de conditions de vie en 2017

  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

16 villages cumulent les difficultés

16 villages – 57 700 habitants – 12 800 logements

16 villages – 57 700 habitants – 12 800 logements
Villages Communes
Bouyouni, Dzoumogné Bandraboua
Bambo-Est, Dapani, Hamouro Bandrele
Mramadoudou Chirongui
Dembeni, Hajangoua, Ongojou Dembeni
Longoni, Majicavo-Koropa, Trévani Koungou
Tsoundzou I, Vahibé Mamoudzou
Kahani Ouangani
Miréréni Tsingoni

Les 58 000 habitants de 16 villages, soit 23 % des habitants de Mayotte, font face à des conditions de vie très difficiles. Leurs habitations sont d’un confort rudimentaire : l’habitat en tôle domine largement (62 % des logements), et plus de la moitié des logements ne disposent que d’un sol en terre battue. Plus de la moitié des ménages ne disposent pas non plus d’eau courante.

Les habitants disposent en effet de ressources limitées. Très peu travaillent : avec seulement 20 % de personnes diplômées, seuls 17 % des habitants en âge de travailler ont un emploi.

Parmi ces villages, Majicavo-Koropa est le plus peuplé (11 700 habitants). Il s’agit d’un quartier prioritaire de la politique de la ville depuis fin 2014, qui bénéficie aussi d’un programme de renouvellement urbain.

De surcroît, les conditions de vie moyennes se sont dégradées dans ces villages depuis 2012 (figure 3). L’habitat fragile progresse (+ 3 points pour la part de l’habitat en tôle) et davantage de logements sont dépourvus d’eau courante. En effet, le nombre d’habitants a très fortement augmenté (+ 37 %, figure 4), induisant une forte croissance du nombre de logements (+ 34 %). Ces nouveaux logements sont pour les deux tiers des maisons en tôle, dont la construction répond à un besoin d’hébergement urgent.

La situation s’est par exemple fortement détériorée dans le village de Dzoumogné dans la commune de Bandraboua. Ce village a en effet dû faire face à une augmentation de 64 % de ses habitants en l’espace de cinq ans. De fait, le nombre de logements est passé de 900 à 1 400 sur la période, la plupart des constructions supplémentaires étant en tôle. La proportion de maisons en tôle a ainsi grimpé de 11 points depuis 2012 (61 % des logements en 2017), tandis que l’accès à l’eau s’est fortement dégradé : 53 % des ménages n’ont pas l’eau courante (+ 13 points).

Figure 3Les conditions de vie se sont dégradées dans le groupe le plus démuniÉvolution des indicateurs des groupes entre 2012 et 2017

Les conditions de vie se sont dégradées dans le groupe le plus démuni - Lecture de l’évolution entre 2012 et 2017 : ↗↗ :forte hausse, supérieure à 6 points ; ↗ : hausse, de 2 à 6 points ; = : stable, de - 2 à + 2 points ; ↘ : baisse, moins de - 2 points.
Part des logements en dur Part des logements avec l’eau courante Taux d’emploi (15-64 ans) Part des personnes diplômées
Villages cumulant les difficultés = =
aux conditions de logement précaires = =
aux conditions de vie supérieures à la moyenne =
aux conditions de vie les plus favorables = ↗↗ ↗↗
Mayotte = = =
  • Lecture de l’évolution entre 2012 et 2017 : ↗↗ :forte hausse, supérieure à 6 points ; ↗ : hausse, de 2 à 6 points ; = : stable, de - 2 à + 2 points ; ↘ : baisse, moins de - 2 points.
  • Champ : résidences principales et habitants des résidences principales.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2012 et 2017.

Figure 4Une forte croissance de la population dans les deux groupes de villages aux conditions de vie les plus difficilesÉvolution de la population par groupe de villages entre 2012 et 2017

Une forte croissance de la population dans les deux groupes de villages aux conditions de vie les plus difficiles
2012 2017 Évolution
nombre en %
Villages cumulant les difficultés 42 046 57 724 37
aux conditions de logement précaires 90 840 113 389 25
aux conditions de vie supérieures à la moyenne 63 132 68 806 9
aux conditions de vie les plus favorables 15 670 15 628 0
Mayotte 211 688 255 547 21
  • Champ : habitants des résidences principales.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2012 et 2017.

Figure 4Une forte croissance de la population dans les deux groupes de villages aux conditions de vie les plus difficilesÉvolution de la population par groupe de villages entre 2012 et 2017

  • Champ : habitants des résidences principales.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2012 et 2017.

Villages aux conditions de logement précaires, concentrés vers Mamoudzou

21 villages – 113 400 habitants – 28 000 logements

21 villages – 113 400 habitants – 28 000 logements
Villages Communes
Bandraboua Bandraboua
Mtsamoudou, Nyambadao Bandrele
Majiméouni Bouéni
Malamani, Mréréni Chirongui
Iloni, Tsararano Dembeni
Labattoir Dzaoudzi
Kani-Bé Kani-Kéli
Koungou Koungou
Cavani, Kawéni, Mtsapéré, Passamainty, Tsoundzou II Mamoudzou
Barakani, Coconi, Ouangani Ouangani
Mangajou Sada
Combani Tsingoni

Au sein de 21 villages, la population vit dans des conditions difficiles, proches de la moyenne régionale. Ces villages regroupent 44 % de la population de l’île, soit 113 000 personnes. La moitié d’entre elles vivent dans cinq villages de la commune de Mamoudzou. Les trois villages les plus peuplés de Mayotte (Labattoir, Kawéni et Mtsapéré) sont aussi concernées. Ils comptent chacun plus de 15 000 habitants.

Comme en moyenne sur Mayotte, trois ménages sur dix n’ont pas accès à l’eau courante dans ces villages. Le confort des logements reste rudimentaire : six logements sur dix ne disposent pas du confort sanitaire de base. Cependant, la majorité des logements ont tout de même des murs en dur (57 %) et un sol bétonné ou carrelé (62 %).

À Kawéni, qui compte 17 000 habitants, la situation est malgré tout très contrastée. Le village comprend à la fois une partie des « Hauts Vallons » constituée d’une population plus aisée et de nombreuses zones principalement occupées par des logements en tôle.

Dans ces villages, la population a un peu plus augmenté depuis 2012 que sur l’ensemble de l’île (+ 25 %). Logiquement, le nombre de logements augmente de la même façon mais la répartition de l’habitat selon le type de bâti n’évolue pas pour autant. L’eau courante et le confort sanitaire sont plus fréquents : respectivement + 5 points et + 4 points. Cependant ces aménagements profitent surtout aux logements en dur : par exemple, ceux ayant le confort sanitaire de base bondissent de + 44 %.

Villages aux conditions de vie supérieures à la moyenne

25 villages – 68 800 habitants – 17 800 logements

25 villages – 68 800 habitants – 17 800 logements
Villages Communes
Acoua, Mtsangadoua Acoua
Handréma, Mtsangamboua Bandraboua
Bandrele Bandrele
Hagnoundrou, Mzouazia Bouéni
Chiconi, Sohoa Chiconi
Chirongui, Poroani Chirongui
Choungui, Kani-Kéli, Mbouini, Passi-Kéli Kani-Kéli
Kangani Koungou
Mtsahara, Mtsamboro Mtsamboro
Chembenyoumba, Mliha, M'Tsangamouji M'Tsangamouji
Pamandzi Pamandzi
Sada Sada
Mroalé, Tsingoni Tsingoni

Dans 25 villages, où vivent 69 000 personnes (27 % de la population), les logements sont plus confortables qu’en moyenne à Mayotte. Huit sur dix sont ainsi en dur, autant disposent de l’eau courante et l’électricité est quasi-généralisée (figure 5). De plus, le confort sanitaire de base est majoritaire (56 %) même s’il est encore très loin des standards nationaux. La majorité des logements disposent aussi d’une cuisine intérieure (54 % contre 42 % en moyenne régionale) et plus d’un tiers des ménages possèdent au moins une voiture (36 % contre 27 %). Ces équipements supplémentaires sont plus facilement accessibles pour une population un peu plus présente sur le marché du travail : 37 % des 15-64 ans ont un emploi.

Ces villages se concentrent principalement le long de la bande littorale ouest de la Grande-Terre, mais le plus peuplé d’entre eux, Pamandzi, se situe en Petite-Terre. Il compte 11 400 habitants, et dénote un peu des autres villages : l’habitat en tôle y est nettement plus répandu (36 % des logements). En effet, sur son territoire, se situe le quartier prioritaire de La Vigie.

Au regard du dynamisme démographique de l’île, la population de ces villages a peu augmenté (+ 9 % entre 2012 et 2017). Les habitants sont un peu plus souvent diplômés et mieux insérés sur le marché du travail (+ 5 points). Dans les logements, le confort sanitaire de base progresse fortement, avec l’installation de toilettes et de douches (+ 11 points entre 2012 et 2017). En parallèle, l’accès à l’eau courante progresse aussi, pour des logements qui étaient déjà en 2012 bien mieux équipés qu’en moyenne sur Mayotte.

Figure 5Plus de logements en tôle dans les villages du nord-estPart des maisons en tôle dans les résidences principales des villages à Mayotte en 2017

Plus de logements en tôle dans les villages du nord-est
Code village Nom de village Commune Résidences principales Part des maisons en tôle*
nombre en %
97601001 Acoua Acoua 927 15
97601002 Mtsangadoua Acoua 383 12
97602001 Bandraboua Bandraboua 664 29
97602002 Handréma Bandraboua 398 22
97602003 Mtsangamboua Bandraboua 298 20
97602004 Dzoumogné Bandraboua 1 414 61
97602005 Bouyouni Bandraboua 415 53
97603001 Bandrele Bandrele 1 138 29
97603002 Hamouro Bandrele 247 81
97603003 Nyambadao Bandrele 430 43
97603004 Bambo-Est Bandrele 167 46
97603005 Mtsamoudou Bandrele 477 29
97603006 Dapani Bandrele 187 44
97604001 Bouéni Bouéni 628 11
97604002 Moinatrindri Bouéni 253 6
97604003 Hagnoundrou Bouéni 224 17
97604004 Bambo-Ouest Bouéni 92 24
97604005 Mzouazia Bouéni 307 9
97604006 Mbouanatsa Bouéni 66 0
97604007 Majiméouni Bouéni 98 40
97605001 Chiconi Chiconi 1 734 19
97605002 Sohoa Chiconi 442 14
97606001 Chirongui Chirongui 416 22
97606002 Tsimkoura Chirongui 388 9
97606003 Mramadoudou Chirongui 278 44
97606004 Malamani Chirongui 197 34
97606005 Poroani Chirongui 589 12
97606006 Mréréni Chirongui 325 38
97607001 Dembeni Dembeni 824 61
97607002 Ongojou Dembeni 466 73
97607003 Iloni Dembeni 763 54
97607004 Hajangoua Dembeni 500 55
97607005 Tsararano Dembeni 1 117 43
97608001 Dzaoudzi Dzaoudzi 29 3
97608002 Labattoir Dzaoudzi 4 201 44
97609001 Kani-Kéli Kani-Kéli 632 12
97609002 Kani-Bé Kani-Kéli 219 27
97609003 Choungui Kani-Kéli 220 21
97609004 Mronabéja Kani-Kéli 161 9
97609005 Passi-Kéli Kani-Kéli 111 13
97609006 Mbouini Kani-Kéli 139 14
97610001 Koungou Koungou 2 183 40
97610002 Longoni Koungou 810 53
97610003 Kangani Koungou 311 32
97610004 Trévani Koungou 955 65
97610005 Majicavo-Koropa Koungou 2 592 60
97610006 Majicavo-Lamir Koungou 648 24
97611001 Mamoudzou Mamoudzou 1 832 24
97611002 Mtsapéré Mamoudzou 4 013 50
97611003 Kawéni Mamoudzou 4 241 48
97611004 Passamainty Mamoudzou 2 175 37
97611005 Tsoundzou I Mamoudzou 1 185 67
97611006 Vahibé Mamoudzou 1 279 72
97611007 Tsoundzou II Mamoudzou 685 38
97611008 Cavani Mamoudzou 2 461 44
97612001 Mtsamboro Mtsamboro 806 11
97612002 Hamjago Mtsamboro 472 10
97612003 Mtsahara Mtsamboro 561 20
97613001 M'Tsangamouji M'tsangamouji 1 190 17
97613002 Chembenyoumba M'tsangamouji 385 17
97613003 Mliha M'tsangamouji 108 31
97614001 Ouangani Ouangani 929 24
97614002 Barakani Ouangani 761 33
97614003 Coconi Ouangani 62 36
97614004 Kahani Ouangani 640 74
97615001 Pamandzi Pamandzi 2 901 36
97616001 Sada Sada 2 543 14
97616002 Mangajou Sada 387 32
97617001 Tsingoni Tsingoni 837 22
97617002 Mroalé Tsingoni 225 25
97617003 Combani Tsingoni 1 582 50
97617004 Miréréni Tsingoni 806 54
Mayotte 63 129 39
  • * maisons en tôle, bois, végétal ou terre.
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Figure 5Plus de logements en tôle dans les villages du nord-estPart des maisons en tôle dans les résidences principales des villages à Mayotte en 2017

  • * maisons en tôle, bois, végétal ou terre.
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Villages aux conditions de vie les plus favorables

10 villages – 15 600 habitants – 4 600 logements

10 villages – 15 600 habitants – 4 600 logements
Villages Communes
Bambo-Ouest, Bouéni, Mbouanatsa, Moinatrindri Bouéni
Tsimkoura Chirongui
Dzaoudzi Dzaoudzi
Mronabéja Kani-Kéli
Majicavo-Lamir Koungou
Mamoudzou Mamoudzou
Hamjago Mtsamboro

Les conditions de vie sont plus favorables pour seulement 6 % des habitants de Mayotte. Ces 16 000 personnes habitent dans 10 villages. On y retrouve la population la mieux formée et la plus en emploi : 48 % des personnes en âge de travailler disposent d’un emploi (figure 6). Certains ménages peuvent alors se permettre davantage de confort et d’équipements qu’ailleurs à Mayotte. Ainsi 67 % des logements ont le confort sanitaire de base et 68 % possèdent une cuisine intérieure. Près de la moitié des logements ont au moins une pièce climatisée (45 % contre 23 % en moyenne à Mayotte). La moitié des ménages possèdent aussi au moins une voiture (46 %).

Dans ces 10 villages, le nombre d’habitants est stable par rapport à 2012. Sous l’effet d’un plus fort accès à l’emploi (+ 7 points pour le taux d’emploi), les conditions de logement se sont fortement améliorées. Ainsi, l’habitat en dur se développe (+ 6 points), alors qu’ailleurs il régresse ou se maintient. Le confort sanitaire augmente fortement (+ 12 points), et la climatisation prend son essor (+ 13 points).

De fortes disparités demeurent cependant entre quartiers au sein des villages de Majicavo-Lamir et Mamoudzou. À Majicavo-Lamir, le village historique côtoie de nouveaux quartiers comme « Trois-Vallées ». Des populations favorisées s’installent dans ces quartiers résidentiels aux nombreuses habitations plus cossues, comme « la rue des 100 villas » dans le village de Mamoudzou. Le village de Dzaoudzi est aussi très atypique : il est essentiellement un centre administratif et militaire. Les logements ordinaires y sont rares et leurs habitants peu nombreux (75 personnes).

Figure 6Emploi : une situation contrastée entre villagesTaux d’emploi des 15-64 ans selon les villages à Mayotte en 2017

Emploi : une situation contrastée entre villages
Code village Nom de village Commune Habitants Taux d’emploi
nombre en %
97601001 Acoua Acoua 3 657 36
97601002 Mtsangadoua Acoua 1 527 40
97602001 Bandraboua Bandraboua 2 833 27
97602002 Handréma Bandraboua 1 829 37
97602003 Mtsangamboua Bandraboua 1 304 32
97602004 Dzoumogné Bandraboua 6 073 16
97602005 Bouyouni Bandraboua 1 948 20
97603001 Bandrele Bandrele 4 180 38
97603002 Hamouro Bandrele 1 050 12
97603003 Nyambadao Bandrele 1 692 20
97603004 Bambo-Est Bandrele 613 26
97603005 Mtsamoudou Bandrele 1 923 25
97603006 Dapani Bandrele 824 22
97604001 Bouéni Bouéni 2 162 47
97604002 Moinatrindri Bouéni 1 054 46
97604003 Hagnoundrou Bouéni 847 42
97604004 Bambo-Ouest Bouéni 364 43
97604005 Mzouazia Bouéni 1 159 40
97604006 Mbouanatsa Bouéni 215 55
97604007 Majiméouni Bouéni 388 19
97605001 Chiconi Chiconi 6 750 37
97605002 Sohoa Chiconi 1 545 31
97606001 Chirongui Chirongui 1 643 31
97606002 Tsimkoura Chirongui 1 406 50
97606003 Mramadoudou Chirongui 1 423 23
97606004 Malamani Chirongui 779 28
97606005 Poroani Chirongui 2 297 33
97606006 Mréréni Chirongui 1 372 24
97607001 Dembeni Dembeni 3 799 12
97607002 Ongojou Dembeni 2 111 13
97607003 Iloni Dembeni 2 970 20
97607004 Hajangoua Dembeni 2 118 23
97607005 Tsararano Dembeni 4 837 25
97608001 Dzaoudzi Dzaoudzi 75 82
97608002 Labattoir Dzaoudzi 17 733 30
97609001 Kani-Kéli Kani-Kéli 2 313 38
97609002 Kani-Bé Kani-Kéli 948 25
97609003 Choungui Kani-Kéli 753 36
97609004 Mronabéja Kani-Kéli 550 50
97609005 Passi-Kéli Kani-Kéli 419 45
97609006 Mbouini Kani-Kéli 524 28
97610001 Koungou Koungou 9 350 22
97610002 Longoni Koungou 3 983 15
97610003 Kangani Koungou 1 022 41
97610004 Trévani Koungou 4 022 20
97610005 Majicavo-Koropa Koungou 11 698 18
97610006 Majicavo-Lamir Koungou 1 781 54
97611001 Mamoudzou Mamoudzou 6 131 47
97611002 Mtsapéré Mamoudzou 15 866 25
97611003 Kawéni Mamoudzou 17 060 28
97611004 Passamainty Mamoudzou 8 411 27
97611005 Tsoundzou I Mamoudzou 5 570 15
97611006 Vahibé Mamoudzou 6 067 14
97611007 Tsoundzou II Mamoudzou 2 547 35
97611008 Cavani Mamoudzou 9 730 35
97612001 Mtsamboro Mtsamboro 3 268 30
97612002 Hamjago Mtsamboro 1 890 42
97612003 Mtsahara Mtsamboro 2 538 34
97613001 M'Tsangamouji M'tsangamouji 4 463 31
97613002 Chembenyoumba M'tsangamouji 1 474 32
97613003 Mliha M'tsangamouji 495 27
97614001 Ouangani Ouangani 3 736 27
97614002 Barakani Ouangani 3 153 27
97614003 Coconi Ouangani 241 35
97614004 Kahani Ouangani 3 061 14
97615001 Pamandzi Pamandzi 11 351 38
97616001 Sada Sada 9 543 45
97616002 Mangajou Sada 1 588 29
97617001 Tsingoni Tsingoni 3 072 44
97617002 Mroalé Tsingoni 833 47
97617003 Combani Tsingoni 6 232 27
97617004 Miréréni Tsingoni 3 364 20
Mayotte 255 547 29
  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Figure 6Emploi : une situation contrastée entre villagesTaux d’emploi des 15-64 ans selon les villages à Mayotte en 2017

  • Source : Insee, Recensement de la population 2017.

Pour comprendre

Les résultats présentés ici proviennent principalement des recensements de la population de Mayotte, dont le dernier a été réalisé du 5 septembre au 2 octobre 2017, sous la forme d’une enquête exhaustive dans toutes les communes. Le recensement concerne toute la population résidant à Mayotte en logement ordinaire, en communauté ou sans abri, quelle que soit la situation administrative et la nationalité des personnes, selon les mêmes définitions qu’en métropole et dans les autres DOM. Tous les logements d’habitation, y compris précaires, sont recensés.

Dans cette étude, les 72 villages de Mayotte ont été répartis en quatre groupes aux profils homogènes grâce à une classification ascendante hiérarchique. Ces groupes ont été déterminés sur la base des cinq variables constitutives des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Celles-ci permettent de décrire de manière synthétique les conditions de logement, de formation et d’emploi des habitants de Mayotte : part de logements en tôle, part de logements disposant de l’eau courante, part de logements avec l’électricité, part de personnes ayant un diplôme qualifiant, taux d’emploi.

Définitions

Confort sanitaire de base : comprend l’accès à un point d’eau à l’intérieur du logement, la présence de toilettes et d’une baignoire ou douche. Un logement est dépourvu du confort sanitaire de base quand il manque au moins l’un de ces trois éléments de confort.

Logement : ici, un logement désigne une résidence principale, c’est-à-dire un logement occupé de façon habituelle et à titre principal par une ou plusieurs personnes qui constituent un ménage. Sont donc exclus les logements vacants et les résidences secondaires.

Diplôme qualifiant : tout diplôme, hors brevet des collèges (ex-BEPC) ou certificat d’études primaires.

Taux d’emploi : rapport entre le nombre de personnes en emploi et la population en âge de travailler (15-64 ans). L’emploi est mesuré ici au sens du recensement de la population.

Pour en savoir plus

Fleuret A., Paillole P., « L’insertion sur le marché du travail à Mayotte – Le diplôme, clé de l’insertion professionnelle », Insee Analyses Mayotte n° 21, septembre 2019.

Thibault P., « Évolution des conditions de logement à Mayotte – Quatre logements sur dix sont en tôle en 2017 », Insee Analyses Mayotte n° 18, août 2019.

Chaussy C., Genay V., Merceron S., , « À Mayotte, près d’un habitant sur deux est de nationalité étrangère », Insee Première n° 1737, février 2019 .

Merceron S., Genay V., « 256 500 habitants à Mayotte en 2017 – La population augmente plus rapidement qu’avant », Insee Analyses Mayotte n° 15, décembre 2017.

Baktavatsalou R. et Brasset M. (dir.),« L’état du logement à Mayotte fin 2013 – Des conditions précaires d’habitat », Insee Dossier Mayotte n° 1, juin 2017 ;

Clain E., Daudin V., Le Grand H., « Les villages de Mayotte en 2012 – Des conditions de vie meilleures sur le littoral ouest », Insee Analyses Mayotte n° 4, décembre 2014.