L'embellie de l'économie calvadosienne se poursuit

Sabrina Nowicki, Jean-Louis Mury, Insee.

L'économie du Calvados conserve son orientation favorable avec en 2016 un taux de chômage qui recule de 0,5 point. L'emploi salarié marchand poursuit sa progression dans le secteur tertiaire. A contrario, l'industrie et la construction enregistrent une baisse des effectifs. L'activité dans le secteur de la construction repart à la hausse. La fréquentation touristique diminue tant dans les hôtels que dans les campings du département.

En 2016, le taux de chômage a reculé de 0,5 point dans le Calvados pour se fixer à 9,2 %, niveau légèrement inférieur à celui de la Normandie (9,9 %). Parallèlement, le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B ou C diminue. Il s'établit à 59 400 personnes fin 2016, soit une baisse de 1,6 % en un an (- 0,8 % en Normandie). Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'élève à 35 700 personnes fin 2016, en baisse de 5,4 % en un an (- 4,2 % en Normandie). Les personnes de 50 ans ou plus sont plus nombreuses à rechercher un emploi pour les trois catégories confondues (+ 2,9 %) mais moins nombreuses pour la seule catégorie A (- 1,3 %). De même, le nombre de personnes inscrites au chômage depuis plus d'un an diminue sur l'ensemble des trois catégories (- 3,5 %). Comme en 2015, l'amélioration du marché du travail profite aux demandeurs d'emploi de moins de 25 ans. Leur nombre recule de 8,8 % au cours de l'année 2016.

Une hausse du nombre d’emplois portée par le secteur tertiaire

L'emploi salarié marchand continue de progresser. Il augmente de 0,7 % en 2016 pour atteindre 158 100 emplois. L'évolution est la plus favorable pour le Calvados, qui bénéficie de la vigueur de ses activités tertiaires et de la part de l'intérim qui continue de croître (+ 15,2 %).

Les effectifs salariés dans l’industrie se contractent de 1,2 %, rythme comparable à celui de 2015. Cette baisse est plus importante que celle de l'ensemble des départements normands (- 1,0 %). Dans la construction, l’emploi continue de baisser mais à un rythme moindre que celui de l’année précédente (- 1,9 % contre - 2,3 %). Les autorisations de construire sont plus nombreuses avec 4 900 logements en 2016 contre 4 500 logements en 2015. Les logements commencés augmentent légèrement en passant de 3 700 logements en 2015 à 3 800 logements en 2016.

Une année touristique mitigée

La fréquentation touristique des hôtels et campings du Calvados continue de reculer en passant de - 2 % en 2015 à - 1 % en 2016. Les nuitées d'hôtels sont en légère hausse (+ 0,3 %), le nombre de touristes étrangers étant stable. Dans les campings du département, la baisse du nombre de nuitées continue (- 4 %) en raison d'une moindre fréquentation des touristes étrangers (- 11 %) du fait de la météo maussade et des risques d'attentat, et malgré le regain de la clientèle française (+ 1,6 %).

Le transport de marchandises du port de Caen-Ouistreham recule de 2,7 % et s'établit à 3,21 millions de tonnes. Le transport de voyageurs recule également de 1,4 % : 979 900 passagers auront transité par le port de Caen-Ouistreham en 2016.

Après une belle année 2015, la fréquentation de l'aéroport de Deauville-Normandie qui est la plus importante de la région, est en retrait de 6,3 %. En 2016, 139 900 passagers y ont transité contre 149 300 l'année précédente. L'aéroport a souffert de la liquidation d'Air Méditerranée, ainsi que l'annulation des vols vers la Turquie. En revanche, l'aéroport de Caen-Carpiquet, davantage orienté vers les vols nationaux, maintient sa croissance, avec 139 000 passagers en 2016.

En Normandie, un printemps froid et pluvieux puis un été et début d’automne chauds et secs a impacté sévèrement les productions végétales en 2016. Les producteurs du Calvados ont revu à la baisse leur récoltes de blé tendre, principale production végétale de la région, qui plonge de 26,3 %. La production de betteraves baisse de 17,9 % et le maïs fourrage enregistre un retrait de 14,3 %.

Les éleveurs de vaches laitières ont légèrement réduit leur cheptel (- 0.4 %). Ils ont livré 625 millions de litres de lait à l'industrie, soit un volume en baisse de 1,1 % par rapport à 2015.

Figure 1 – Tableau de bord de l'année 2016 dans la Calvados

Tableau de bord de l'année 2016 dans la Calvados
Calvados Normandie
2016 2015 Evolution 2016/2015 2016 2015 Evolution 2016/2015
Emploi salarié du secteur marchand non agricole (*) au quatrième trimestre 158 112 157 077 0,7% 726 077 723 796 0,3%
dont
industrie 32 108 32 499 -1,2% 195 571 197 453 -1,0%
construction 13 759 14 025 -1,9% 70 157 72 017 -2,6%
tertiaire marchand 112 246 110 554 1,5% 460 349 454 327 1,3%
dont commerce 33 530 33 410 0,4% 137 898 138 054 -0,1%
dont intérim 8 023 6 967 15,2% 40 551 36 063 12,4%
Taux de chômage localisé au quatrième trimestre 2016 (p) 9,2% 9,7% -0,5 pt 9,9% 10,2% -0,3 pt
Demandeurs d'emploi de catégorie A 35 690 37 714 -5,4% 174 027 181 584 -4,2%
Créations d'entreprises (yc micro-entreprises) 4 478 4 349 3,0% 18 112 17 299 4,7%
Logements commencés 3 800 3 700 2,9% 13 900 14 000 -0,7%
Logements autorisés 4 900 4 500 9,7% 17 500 15 500 13,0%
Tourisme - Nuitées en hôtels (en milliers) 3 120 3 110 0,3% 7 582 7 515 0,9%
Tourisme - Nuitées en camping (en milliers) 1 244 1 296 -4,0% 3 108 3 363 -7,6%
  • *Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs.
  • (p) données provisoires
  • Sources : Insee, Direccte, Pôle Emploi, Dreal

Encadré

Évènements 2016

Janvier

La société l'Atelier des viandes de France, créée conjointement par le français Abera et l'allemand Tönnies, s'implante à Vire et embauche 60 personnes pour son atelier de découpe et de transformation de porcs français.

L’entreprise Les Ciments Calcia à Ranville près de Caen, après une année 2015 difficile, est reprise par le groupe allemand Heidelberg.

La commission d'enquête valide le projet des 75 éoliennes du parc éolien au large de Courseulles-sur-Mer ainsi que les 83 éoliennes de celui de Fécamp (Seine-Maritime).

Mars

A Bayeux, la Maison Johanès-Boubée investit 2,6 millions d'euros pour regrouper la production et la logistique sur un seul site. Les 123 salariés de l'entreprise produisent et embouteillent alcool et sirops pour Carrefour dont elle est une filiale.

Avril

Dans un contexte de crise du lait, la coopérative Isigny Sainte-Mère se développe à l'export.

Sur 800 salariés, plus d'un sur deux travaille pour les ventes à l'étranger qui représentent 51 % du chiffre d'affaires.

Mai

Après le regroupement de leurs activités industrielles l'an dernier, Agrial et les sept coopératives d'Eurial entérinent leur fusion. La coopérative des Vergers du Pays d'Auge rejoint également la coopérative normande dont le siège est à Caen.

Juin

La société Brittany Ferries célèbre les 30 ans de la liaison Ouistreham-Porsmouth. La ligne emploie 500 navigants et 100 sédentaires et transporte 1 million de passagers dont 85% de Britanniques.

Entreprise familiale créée en 1910 spécialisée dans la fabrication de quatre fromages normands AOP (camembert, pont-l'évêque, livarot et neufchâtel), Graindorge à Livarot est racheté par le groupe Lactalis.

Juillet/Août

Les centres d'appel se développent dans l'agglomération caennaise. Welhelp recrute 100 personnes pour ses sites de Caen et de Colombelles et 42 postes sont créés chez Armatis à Caen.

Septembre

Le « plan de performance » annoncé par Sanofi à Lisieux en début d’année est validé par la Direction régionale des entreprises et de l’emploi (Direccte). L’entreprise va supprimer 15 à 20 postes sur les 180 que compte l’entreprise de Lisieux où est fabriqué le Doliprane.

La société Guy Degrenne, spécialiste des arts de la table basée à Vire et où travaillent 450 salariés, a signé un accord avec un distributeur chinois qui va proposer les produits de l'entreprise dans ses magasins. L’entreprise exporte déjà 25% de sa production.

Le laboratoire Schering-Plough à Hérouville-Saint-Clair est repris par le groupe pharmaceutique Cenexi qui conserve les 261 emplois et va y investir 7 millions d'euros en 3 ans.

Octobre

Le groupe de papeterie Hamelin, qui emploie 600 personnes à son siège à Caen, cède sa marque Canson à l’entreprise italienne Fila.

Novembre

Spécialiste des composants électroniques miniaturisés, l'entreprise Ipdia à Caen, est rachetée par le leader mondial, le japonais Murata. Créée en 2009, l'entreprise emploie 130 personnes.

Pour en savoir plus

Eudeline (Jean-François), « La reprise normande en retrait du niveau national », Insee Conjoncture Normandie, N° 8, mai 2017

Les synthèses 2016 des autres départements normands sont publiées dans les Insee Flash N° 39 (Eure), N° 40 (Manche), N° 41 (Orne) et N° 42 (Seine-Maritime)

Sueur (Catherine), « Amélioration de la situation économique en Normandie au 4etrimestre 2016 », Insee Conjoncture Normandie, Insee, n° 7, avril 2017

tableau de bord de la conjoncture régionale