Le développement durable en Occitanie

Ce tableau de bord du développement durable en Occitanie dresse un premier état des lieux de la situation dans la nouvelle région. Il permet de partager le diagnostic avec les acteurs concernés qu'ils soient décisionnels ou simples citoyens et également d'en suivre les évolutions.

Il s’agit là d’une extension à l’Occitanie du tableau de bord de développement durable mis en place dans l’ex-région Midi-Pyrénées, et issu d'un partenariat entre la Région, l'Agence régionale du développement durable (Arpe), la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal), la Direction régionale de l'Agriculture, de l'alimentation et de la forêt (Draaf), le Secrétariat général pour les affaires régionales (Sgar) et la Direction régionale de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Les indicateurs sont répertoriés, comme dans les éditions précédentes, selon les cinq finalités définies dans la loi Grenelle 2 de juillet 2010 qui constitue le cadre de référence des Agendas 21 et projets territoriaux de développement durable.

Insee Dossier Occitanie
No 2
Paru le : 24/03/2017
Mise à jour en plusieurs étapes

Dans un premier temps, l’objectif est de produire ou d’adapter les 59 indicateurs choisis initialement pour l’ancienne région Midi-Pyrénées à l’échelle de la nouvelle région Occitanie. Ces fiches indicateurs sont mises à disposition progressivement, au fur et à mesure de leur disponibilité. Ainsi, un premier lot de fiches a été mis en ligne en juillet 2016, puis un deuxième en mars 2017 (soit 26 indicateurs sur les 59 initiaux). Le tableau de bord sera complété par de nouvelles fiches d’ici juin et octobre 2017.

Dans un second temps, de nouveaux indicateurs seront produits avec les partenaires pour rendre compte des nouveaux enjeux régionaux, comme par exemple la prise en compte du littoral méditerranéen, mais aussi pour éclairer la nouvelle stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD) 2015-2020.

Consulter

Finalité 1 : la lutte contre le changement climatique

Pour limiter l’élévation de la température mondiale, la France s’est fixée comme objectif de diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Maîtrise de la demande en énergie, de l’étalement urbain, et recours aux énergies renouvelables et aux modes de déplacements alternatifs devront orienter les choix de développement territorial. Les changements amorcés et l’inertie du système climatique rendent les années à venir décisives, mais en parallèle, prévenir les effets inévitables du réchauffement déjà à l’œuvre obligera à prendre des mesures d’adaptation dans différents domaines. Outre la problématique du changement climatique, la dégradation de la qualité de l’air est préoccupante. Elle implique des conséquences directes en termes d’effets physiques et pathologiques, mais aussi en termes d’épidémiologie, c’est-à-dire d’atteinte à l’état de santé général de la population.

Insee Dossier Occitanie
No 2
Paru le : 24/03/2017

Vous trouverez les fichiers pdf pour chaque indicateur disponible de la finalité 1.

Pour en savoir plus