Saint-Martin : Terre d’accueil et de contrastes

Audrey Naulin, Lanwenn Le Corre, Gerald Servans

Situé à équidistance de la Guadeloupe et de Porto Rico, dominé par des mornes et encerclé par les plages, Saint-Martin est un territoire marqué par les contrastes. Son positionnement géographique, sa structure économique et sa binationalité font apparaître ce territoire de 90 km² comme une terre d’accueil de la Caraïbe, notamment anglophone, et une passerelle entre les cultures. Soumise à une dynamique migratoire continue, la partie française a connu une forte croissance démographique dans les années 80 renforcée par l’absence de frontière physique avec Sint Maarten. Désormais la moitié de la population cosmopolite de l’île est concentrée sur la partie française ; aux disparités sociales nombreuses, elle reste d’une grande mixité culturelle.

Insee Dossier Guadeloupe
No 10
Paru le : 16/12/2016
Consulter

Une précarité marquée, des disparités importantes

Audrey Naulin, Lanwenn Le Corre, Gerald Servans

En 2012, un quart des ménages saint-martinois sont des familles monoparentales, suite à une hausse continue de leur nombre. Six habitants sur dix sont couverts par une prestation de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), avec une surreprésentation des allocations liées à la famille et au logement, tandis que les bénéficiaires de minima sociaux sont moins nombreux. Les deux tiers des ménages sont locataires, mais seulement 7 % vivent en logement HLM. Le niveau d’équipement des logements progresse fortement avec 95 % des ménages disposant des principaux éléments de confort.

Insee Dossier Guadeloupe
Paru le : 16/12/2016