L'emploi salarié marchand accélère au 2e trimestre 2016

Virginie Régnier, Insee

Au 2e trimestre 2016, l’emploi salarié marchand non agricole progresse de 0,4 % en Nouvelle-Aquitaine. Tous les secteurs sont orientés favorablement, excepté celui de l’industrie. Dans la construction, l’emploi repart légèrement tandis que le tertiaire marchand porte l’essentiel de la croissance. La progression s’observe dans dix départements sur les douze de la région, et de façon plus affirmée en Gironde.

Au 2e trimestre 2016 en Nouvelle-Aquitaine, l'emploi salarié progresse de 0,4 % après avoir stagné au trimestre précédent (figure 1), et selon un rythme supérieur à celui de la France métropolitaine (+ 0,2 %). Avec 5 300 emplois supplémentaires, la Nouvelle-Aquitaine se place ainsi parmi les régions les plus dynamiques de la métropole, derrière la Corse (+ 2,0 %) et Paca (+ 0,5 %), et au même niveau que la Bretagne et l'Occitanie. Sur un an, la croissance de l'emploi se confirme en Nouvelle-Aquitaine (+ 1,0 %) après trois trimestres consécutifs de hausse, soit un gain de 12 700 emplois.

Figure 1 – Une hausse de l’emploi plus soutenue en Nouvelle-Aquitaine

Base 100 au T1 2005
Une hausse de l’emploi plus soutenue en Nouvelle-Aquitaine
Nouvelle-Aquitaine France métropolitaine
T1 2005 100,0 100,0
T2 2005 99,9 100,1
T3 2005 100,0 100,2
T4 2005 100,4 100,4
T1 2006 100,5 100,6
T2 2006 101,1 101,1
T3 2006 101,9 101,5
T4 2006 101,8 101,6
T1 2007 103,0 102,5
T2 2007 103,2 102,7
T3 2007 103,6 103,1
T4 2007 103,6 103,3
T1 2008 104,1 103,6
T2 2008 103,6 103,2
T3 2008 103,2 102,9
T4 2008 102,5 102,1
T1 2009 101,4 101,1
T2 2009 100,9 100,7
T3 2009 100,7 100,5
T4 2009 100,9 100,5
T1 2010 101,1 100,4
T2 2010 101,1 100,5
T3 2010 101,3 100,7
T4 2010 101,5 100,9
T1 2011 101,7 101,2
T2 2011 102,1 101,4
T3 2011 102,2 101,3
T4 2011 101,8 101,3
T1 2012 102,1 101,3
T2 2012 101,8 101,1
T3 2012 101,6 100,9
T4 2012 101,5 100,6
T1 2013 101,7 100,4
T2 2013 101,1 100,1
T3 2013 101,4 100,3
T4 2013 101,6 100,4
T1 2014 101,4 100,3
T2 2014 101,4 100,3
T3 2014 101,0 100,0
T4 2014 100,9 100,0
T1 2015 100,8 100,0
T2 2015 101,0 100,2
T3 2015 101,3 100,4
T4 2015 101,6 100,6
T1 2016 101,7 100,8
T2 2016 102,1 101,0
  • Note : données trimestrielles, données provisoires pour le 2e trimestre 2016.
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs ; données corrigées des variations saisonnières.
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 1 – Une hausse de l’emploi plus soutenue en Nouvelle-AquitaineÉvolution de l’emploi salarié marchand non agricole

L'emploi en hausse dans dix départements

La bonne tenue de l'emploi au 2e trimestre 2016 profite à la majorité des départements (figure 2). La Gironde, avec 3 800 emplois supplémentaires, affiche le taux de croissance le plus élevé (+ 1,0 %), suivie de la Vienne, la Haute-Vienne, la Creuse (+ 0,6 % chacun) et la Charente (+ 0,5 %). L'emploi recule néanmoins dans les Deux-Sèvres (– 0,2 %) et surtout dans les Landes (– 0,7 %). Dans ce dernier département, le repli affecte tous les secteurs sauf celui des services marchands hors intérim.

Figure 2 – Une large majorité de départements en hausse en Nouvelle-Aquitaine

Évolution de l'emploi en %
Une large majorité de départements en hausse en Nouvelle-Aquitaine
Département Taux de chômage au T2 2016
Ain -0,3
Aisne 0,0
Allier 0,0
Alpes-de-Haute-Provence 3,1
Hautes-Alpes 1,0
Alpes-Maritimes 0,5
Ardèche 0,2
Ardennes 0,2
Ariège 0,5
Aube -0,2
Aude 0,3
Aveyron 0,3
Bouches-du-Rhône 0,2
Calvados 0,3
Cantal 0,0
Charente 0,5
Charente-Maritime 0,1
Cher 0,2
Corrèze 0,2
Côte-d'Or 0,2
Côtes-d'Armor -0,1
Creuse 0,6
Dordogne 0,3
Doubs -0,3
Drôme -0,2
Eure -0,2
Eure-et-Loir -0,3
Finistère 0,1
Corse-du-Sud 1,5
Haute-Corse 1,5
Gard 0,1
Haute-Garonne 1,1
Gers 0,0
Gironde 1,0
Hérault -0,1
Ille-et-Vilaine 0,8
Indre -0,4
Indre-et-Loire 0,2
Isère 0,2
Jura -0,2
Landes -0,7
Loir-et-Cher -0,3
Loire 0,4
Haute-Loire 0,9
Loire-Atlantique 0,5
Loiret -0,1
Lot 0,1
Lot-et-Garonne 0,3
Lozère 0,9
Maine-et-Loire 0,1
Manche 0,1
Marne 0,1
Haute-Marne -0,4
Mayenne -0,1
Meurthe-et-Moselle -0,1
Meuse 0,8
Morbihan 0,4
Moselle -0,3
Nièvre 0,1
Nord 0,3
Oise -0,2
Orne -0,2
Pas-de-Calais 0,3
Puy-de-Dôme 0,7
Pyrénées-Atlantiques 0,1
Hautes-Pyrénées -2,6
Pyrénées-Orientales -0,1
Bas-Rhin 0,0
Haut-Rhin 0,3
Rhône 0,5
Haute-Saône -0,7
Saône-et-Loire 0,1
Sarthe 0,2
Savoie -1,4
Haute-Savoie 0,3
Paris 0,6
Seine-Maritime -0,4
Seine-et-Marne -0,1
Yvelines -0,6
Deux-Sèvres -0,2
Somme 0,7
Tarn 0,7
Tarn-et-Garonne 0,9
Var 0,7
Vaucluse 1,1
Vendée 0,1
Vienne 0,6
Haute-Vienne 0,6
Vosges -0,3
Yonne -0,3
Territoire de Belfort -0,6
Essonne 0,7
Hauts-de-Seine 0,8
Seine-Saint-Denis -0,4
Val-de-Marne -0,4
Val-d'Oise 0,2
  • Note : données trimestrielles, données provisoires pour le 2e trimestre 2016
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs ; données corrigées des variations saisonnières.
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 2 – Une large majorité de départements en hausse en Nouvelle-AquitaineÉvolution trimestrielle de l’emploi salarié marchand dans les départements en France métropolitaine entre le 1er trimestre 2016 et le 2e trimestre 2016

Au 2e trimestre 2016, en Nouvelle-Aquitaine, l'emploi progresse dans tous les secteurs, excepté celui de l'industrie où il diminue de 0,2 % (figure 3).

Dans l’industrie, l'emploi recule dans huit départements de la région, particulièrement dans les Landes (– 1,4 %) : fortement affecté par la crise avicole provoquée par l’influenza aviaire, la moitié des 300 pertes d'emploi dans ce secteur se situe dans la « fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac » (– 2,1 %). Dans l'industrie, il diminue aussi fortement en Corrèze (– 0,8 %) et en Charente-Maritime (– 0,7 %). Dans la « fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines », en Charente-Maritime, l'emploi se replie de 5,0 % après une forte baisse au trimestre précédent. Au final, l'emploi dans l’industrie régionale ne progresse que dans les « industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution ; cokéfaction et raffinage » (+ 0,3 %). Il reste bien orienté dans les Deux-Sèvres, en Vienne, Haute-Vienne et Gironde (300 emplois supplémentaires pour cette dernière).

Figure 3 – Le tertiaire marchand soutient l’emploi

Base 100 au T1 2005
Le tertiaire marchand soutient l’emploi
Commerce Construction Industrie Intérim Services marchands hors intérim
T1 2005 100 100 100 100 100
T2 2005 99,8 101,2 99,4 99,2 100,1
T3 2005 100,0 102,2 98,4 102,1 100,2
T4 2005 100,2 103,5 98,4 103,9 100,7
T1 2006 100,4 105,0 97,6 102,2 101,0
T2 2006 100,9 106,6 97,7 107,0 101,5
T3 2006 101,4 108,0 97,6 108,7 102,6
T4 2006 101,4 109,0 97,1 104,4 102,9
T1 2007 102,2 110,4 97,1 118,0 103,8
T2 2007 102,7 110,8 96,9 115,5 104,3
T3 2007 103,5 112,2 96,7 114,0 105,0
T4 2007 103,5 113,1 96,6 111,6 104,9
T1 2008 104,0 113,8 96,6 115,3 105,4
T2 2008 103,7 113,7 96,1 107,9 105,3
T3 2008 103,3 113,9 95,9 103,5 105,0
T4 2008 103,0 113,3 95,0 92,0 105,3
T1 2009 102,3 111,5 94,1 82,0 104,9
T2 2009 102,0 110,7 93,0 84,0 104,6
T3 2009 101,5 110,0 91,9 86,8 104,9
T4 2009 101,7 109,1 91,2 90,9 105,7
T1 2010 101,9 108,6 90,8 96,7 105,7
T2 2010 101,7 108,5 90,3 101,8 105,7
T3 2010 101,9 108,0 90,0 104,0 106,4
T4 2010 101,8 107,5 89,8 109,1 106,6
T1 2011 102,2 107,4 89,7 106,0 107,2
T2 2011 102,5 107,1 90,0 106,5 108,0
T3 2011 102,7 106,8 89,9 108,3 108,1
T4 2011 102,8 106,5 89,6 101,9 108,0
T1 2012 102,7 106,4 89,6 104,6 108,5
T2 2012 102,5 105,9 89,3 102,2 108,5
T3 2012 102,4 105,7 89,2 97,9 108,5
T4 2012 102,1 105,5 89,3 94,8 108,7
T1 2013 102,1 104,8 89,1 99,1 109,0
T2 2013 101,7 104,0 88,8 96,7 108,5
T3 2013 101,7 103,8 88,6 100,6 109,1
T4 2013 102,0 103,2 88,6 104,0 109,2
T1 2014 101,9 102,9 88,3 100,3 109,3
T2 2014 101,9 102,2 88,0 102,0 109,5
T3 2014 101,7 100,9 87,9 98,1 109,3
T4 2014 101,6 99,6 87,6 100,3 109,6
T1 2015 101,7 98,4 87,4 97,7 109,8
T2 2015 101,9 97,8 87,1 103,2 110,3
T3 2015 102,1 97,2 86,8 105,9 111,0
T4 2015 102,2 97,0 86,7 109,9 111,4
T1 2016 102,2 96,7 86,6 107,5 111,9
T2 2016 102,7 96,7 86,4 109,0 112,7
  • Note : données trimestrielles, données provisoires pour le 2e trimestre 2016.
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs ; données corrigées des variations saisonnières.
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 3 – Le tertiaire marchand soutient l’emploiÉvolution de l’emploi salarié marchand non agricole par secteur en Nouvelle-Aquitaine

Dans la construction, l'emploi progresse légèrement, de 0,1 % au 2e trimestre 2016, pour la première fois depuis la crise de 2008. Une embellie s'observe dans sept départements sur les douze de la région. En Gironde, la hausse amorcée depuis le 4e trimestre 2015 se confirme (+ 0,5 %). La reprise se ressent particulièrement en Haute-Vienne (+ 0,8 %), Lot-et-Garonne (+ 0,6 %) et Corrèze (+ 0,5 %). En revanche, ce secteur recule dans la Creuse, la Vienne, les Landes, les Deux-Sèvres et la Dordogne.

Hausse de l'emploi portée par le tertiaire marchand

Au 2e trimestre 2016 en Nouvelle-Aquitaine, la croissance de l'emploi est en quasi-totalité portée par le tertiaire marchand (+ 0,7 %, soit 5 700 emplois en plus sur un trimestre).

L'emploi rebondit sensiblement, de 0,6 %, dans le commerce (figure 4), une évolution que le secteur n'avait pas retrouvée depuis la crise de 2008. L'essor est vif en Charente, Charente-Maritime, Corrèze et Dordogne, avec des taux de croissance supérieurs ou égaux à 1,0 %. Mais la Gironde demeure le premier contributeur en emploi (+ 700), soit une hausse de 0,9 %. L'emploi recule dans la Creuse, les Landes (– 160 emplois) et le Lot-et-Garonne.

L'emploi accélère dans les services marchands hors intérim : + 0,7 % après + 0,4 %, soit 3 500 emplois de plus. Il augmente dans huit départements, particulièrement en Vienne (+ 1,5 %) et Gironde (+ 1,1 %). Il résiste dans les Deux-Sèvres, en Haute-Vienne et plus difficilement en Charente-Maritime, et régresse uniquement en Dordogne (– 0,2 %). Au sein du secteur, l’emploi de « l'hébergement-restauration » est le mieux orienté (+ 1,3 %). Sa croissance est supérieure à 2,0 % dans cinq départements, tandis que la tendance s'inverse en Charente-Maritime (– 3,4 % après + 6,3 %). En Charente, la bonne santé du secteur de la production de films favorise l'emploi qui croît de 7,3 % dans le secteur de « l'information-communication ».

L'emploi se relève dans l'intérim (+ 1,4 %, soit une légère hausse pour ce secteur, après – 2,2 %), alors qu'il stagne en France métropolitaine. Il s'oriente à la hausse dans la moitié des départements de la région, notamment dans la Creuse, en Haute-Vienne, en Dordogne et en Gironde. Il diminue sensiblement dans les Deux-Sèvres.

Figure 4 – Gironde, Vienne et Haute-Vienne portent l’emploi

%
Gironde, Vienne et Haute-Vienne portent l’emploi
Construction Industrie Tertiaire marchand Ensemble
Commerce Intérim Services marchands hors intérim
Charente 0,3 -0,4 1,2 2,3 0,7 0,5
Charente-Maritime 0,1 -0,7 1,0 -1,1 -0,0 0,1
Corrèze 0,5 -0,8 1,1 0,6 0,2 0,2
Creuse -1,6 -0,4 -1,0 33,3 0,5 0,6
Dordogne -0,5 -0,5 1,0 9,4 -0,2 0,3
Gironde 0,5 0,5 0,9 3,1 1,1 1,0
Landes -0,8 -1,4 -0,9 -1,6 0,3 -0,7
Lot-et-Garonne 0,6 -0,1 -0,2 -0,4 0,9 0,3
Pyrénées-Atlantiques 0,3 -0,4 0,0 -0,6 0,5 0,1
Deux-Sèvres -0,3 0,2 0,7 -6,9 0,0 -0,2
Vienne -1,4 0,3 0,4 -1,1 1,5 0,6
Haute-Vienne 0,8 0,3 0,4 10,0 0,0 0,6
Nouvelle-Aquitaine 0,1 -0,2 0,6 1,4 0,7 0,4
  • Évolution trimestrielle de l’emploi salarié marchand par département et par secteur au 2e trimestre 2016
  • Note : données trimestrielles, données provisoires pour le 2e trimestre 2016.
  • Champ : emploi salarié en fin de trimestre hors agriculture, secteurs principalement non marchands et salariés des particuliers employeurs ; données corrigées des variations saisonnières.
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Pour en savoir plus

« Point de conjoncture : La conjoncture européenne résiste aux incertitudes politiques », Insee Conjoncture, octobre 2016

Geindre C., Noury D., Régnier V. « Embellie de l’emploi, chômage en baisse au 2e trimestre 2016 », Insee Conjoncture Nouvelle-Aquitaine n° 5, octobre 2016

Geindre C., « Le chômage baisse en Nouvelle-Aquitaine au 2e trimestre 2016 », Insee Flash Nouvelle-Aquitaine n° 16, octobre 2016