Géographie prioritaire - Regards sur les nouveaux quartiers

La Picardie compte 44 nouveaux quartiers prioritaires, totalisant 148 000 habitants, et répartis au sein de 23 communes, dont 12 de l'Oise, 9 de l'Aisne et 2 de la Somme. La structure de taille des quartiers en Picardie est proche de celle de la France métropolitaine. Près d'un sur deux compte moins de 2 000 habitants, un tiers de 2 000 à 4 000 habitants et un sur cinq plus de 4 000 habitants. En Picardie, 7,8 % des habitants vivent dans un quartier prioritaire, comme au niveau national. Les indicateurs socio-démographiques sont aussi sources de différences entre les quartiers, notamment l'âge des habitants et la composition des ménages. Ceux dont la population est plus jeune comptent des ménages de plus grande taille, et plus souvent encore, locataires d'un appartement du parc social. La population est plus souvent étrangère et moins diplômée. À l'inverse, dans les quartiers plutôt peuplés de personnes âgées, de personnes seules ou en couple sans enfant, les habitants disposent individuellement de plus d'espace dans le logement, lequel est plus fréquemment une maison. D'autres facteurs contribuent à distinguer les quartiers. On peut identifier ainsi des quartiers où la part de jeunes adultes est plus importante et l'équipement en automobile moins répandu. Un examen croisé des principaux facteurs conduit à identifier six groupes de quartiers en Picardie au regard de leur situation démographique, des structures familiales, des revenus, de l'accès au marché du travail et de la qualité des emplois, ou encore des conditions de vie des habitants.

Insee Dossier Picardie
Paru le : 15/12/2015
Consulter

Les nouveaux quartiers prioritaires de Picardie dans le contexte national

Gwénaëlle Baron, Martial Maillard, Insee

En Picardie, 7,8 % des habitants vivent dans un quartier prioritaire, comme au niveau national. Néanmoins, cette proportion positionne la région au 7e rang en raison du poids de quelques grandes régions. La géographie prioritaire est plus présente dans l'Oise où elle concerne 8,9 % de la population. Le revenu médian dans les quartiers prioritaires picards se situe parmi les plus faibles de France, au 18e rang des régions avec 8 680 par an et par UC, soit moins que dans le Nord-Pas-de-Calais (8 917 ). Région globalement jeune, la Picardie se positionne à la première place pour la part des habitants âgés de moins de 14 ans au sein des nouveaux quartiers prioritaires (26 %). Cela résulte du fait que les familles nombreuses sont surreprésentées dans la géographie prioritaire picarde. Bien qu'accueillant beaucoup de ménages de grande taille, la Picardie figure aussi parmi les régions où la part des familles monoparentales dans les quartiers prioritaires est plus élevée, au 6e rang, en particulier dans la Somme. De plus, les parents isolés, très majoritairement des mères, cumulent fréquemment les situations de pauvreté, chômage, bas niveaux de formation, conditions de logement plus difficiles.

Insee Dossier Picardie
No 10
Paru le : 15/12/2015