Les déplacements en Guadeloupe : prédominance de l'automobile et émissions de CO2 accrues

La Guadeloupe doit faire face à des objectifs ambitieux en matière de maîtrise de la demande énergétique, de réduction des gaz à effet de serre (GES) et de développement des énergies renouvelables en 2020. La croissance de la demande d'énergie (amélioration des conditions de vie, développement économique) a eu pour conséquence de doubler les émissions de CO2 en 20 ans (+ 94 % entre 1990 et 2010) en Guadeloupe. Le dioxyde de carbone est le GES le plus significatif émis en Guadeloupe. Considérant les seules émissions de CO2 (hors autres gaz à effet de serre) liées à la production d'énergie à partir d'énergies fossiles, la contribution globale de la Guadeloupe est très modeste à l'échelle nationale. Cependant, les émissions de CO2 par habitant en Guadeloupe restent très élevées. Elles tiennent en premier lieu à la consommation de carburant dans les transports, suivi de la production d'électricité, représentant respectivement 68 % et 25 % de la consommation d'énergie finale en 2012. En 2013, le contenu carbone du kWh électrique guadeloupéen est de 923 gCO2/kWh, un niveau beaucoup plus important qu'en France métropolitaine (50,6 gCO2/kWh). La limitation des émissions de gaz à effet de serre constitue un enjeu majeur des politiques environnementales en vue de la lutte contre le réchauffement climatique. Le Grenelle de l'environnement vise à réduire de 11 % le CO2 émis par les transports d'ici 2020.

Insee Dossier Guadeloupe
Paru le : 14/08/2015
Consulter

Évolution des dépenses de transport

Emmanuel THIOUX, Martine CAMUS, Ali BENHADDOUCHE

Parmi les dépenses des Guadeloupéens, celles pour le transport sont les plus importantes. Entre 2001 et 2011, leur part dans le budget des ménages est presque stable malgré une forte inflation liée à la hausse du prix des produits pétroliers qui augmente le coût des transports. Sur cette période, les prix des transports augmentent mais ceux des assurances automobiles diminuent en Guadeloupe et progressent en France métropolitaine. Pour leurs déplacements, les Guadeloupéens utilisent essentiellement leur véhicule personnel et le taux d'équipement des ménages en automobile a augmenté de 58,0 % à 67,4 % entre 1999 et 2011. Peu de Guadeloupéens utilisent les transports en commun, la majorité des déplacements sont réalisés en voiture.

Insee Dossier Guadeloupe
Paru le : 14/08/2015