Diagnostic social infraurbain de la Ville de Fécamp - Indicateurs sociaux dans les quartiers

Pour éclairer les enjeux d'équilibre social dans leur territoire, la Ville de Fécamp et la communauté d'agglomération Fécamp-Caux-Littoral ont souhaité réaliser avec l'INSEE un diagnostic le plus précis possible des caractéristiques sociales à l'échelle des quartiers. Ce diagnostic a d'abord pour objectif d'éclairer la réflexion autour des enjeux du contrat de ville, avec une attention particulière portée sur le nouveau quartier prioritaire du Ramponneau. Il vise aussi, plus largement, à identifier et caractériser les autres quartiers les plus touchés du point de vue social, pour une prise en considération de ceux-ci dans les différentes interventions publiques contribuant au développement urbain et social, qu'elles relèvent de la politique de la ville ou d'autres politiques de droit commun.

Insee Dossier Haute-Normandie
Paru le : 10/07/2015
Consulter

Le diagnostic social à l'échelle des quartiers

Julien DELAMARE et Jérôme FOLLIN (Insee), Éric BURGUIEU (Ville de Fécamp)

Comme dans la quasi-totalité des territoires urbains, des disparités sociales sont perceptibles entre les différents quartiers de Fécamp. Conformément à son statut de quartier prioritaire, le Parc du Ramponneau est le secteur de la ville qui concentre le plus de difficultés sociales. Des difficultés sociales sont également perceptibles dans d'autres secteurs urbains de la Ville. En plus du Ramponneau, quatre quartiers ressortent comme plus particulièrement défavorisés : le quartier « Saint-Jacques », la « Tour Saint-Nicolas », et dans une moindre mesure, le « Parc de la Rivière » et le quartier « Saint-Benoist ».

Insee Dossier Haute-Normandie
Paru le : 10/07/2015