En mars 2012, la production manufacturière augmente (+1,4 %)Indice de la production industrielle (IPI) - mars 2012

Au mois de mars 2012, la production de l’industrie manufacturière augmente en volume par rapport à février (+1,4 %). Elle était en baisse au mois de février 2012 (-0,9 %). La production de l’ensemble de l’industrie diminue en mars (-0,9 %), la consommation d’électricité et de gaz ayant décru fortement avec les températures clé-mentes observées en mars.

Informations rapides
No 117
Paru le : 10/05/2012
Prochaine parution le : 10/10/2017 à 08h45 - août 2017

Au mois de mars 2012, la production de l’industrie manufacturière augmente en volume par rapport à février (+1,4 %). Elle était en baisse au mois de février 2012 (-0,9 %).

La production de l’ensemble de l’industrie diminue en mars (-0,9 %), la consommation d’électricité et de gaz ayant décru fortement avec les températures clémentes observées en mars.

Au cours du premier trimestre, la production manufacturière a diminué de 0,5 % …

Au premier trimestre 2012, la production a diminué dans l’industrie manufacturière (-0,5 %) et, de manière moindre, dans l’ensemble de l’industrie (-0,1 %).

La production a baissé dans les autres produits industriels (-0,3 %), dans les équipements électriques électroniques, informatiques, machines (-0,7 %) et dans les matériels de transport (-0,6 %). Le raffinage (-14,3 %) a pâti des arrêts pour maintenance.

… et est inférieure de 1,7 % au niveau atteint l’année précédente.

La production manufacturière du premier trimestre 2012 est en net repli (-1,7 %) par rapport au premier trimestre 2011.

Sur cette période, la production a nettement baissé dans les autres industries (-2,0 %) ainsi que dans les équipements électriques électroniques, informatiques, machines (-1,7 %) et, dans une moindre mesure, dans les matériels de transport (-0,6 %). Le raffinage, marqué en particulier par l’arrêt de la raffinerie de Petit-Couronne, est en nette baisse (-18,4 %).

Graphique1 – Indices mensuels de la production industrielle

  • Légende : CZ : industrie manufacturière - (C1) : IAA - (C3) : équipements électriques, électroniques, informatiques ; machines - (C4) : matériels de transport - (C5) : autres industries
  • Sources : Insee, SSP, SOeS

Tableau 1 – Évolution de la production industrielle

En %, CVS-CJO, base et référence 100 en 2005
Évolution de la production industrielle
NA : A10, (A17) Pond. * Mars / Fév. Fév. / Janv. T/T-1 (1) T/T-4 (2)
BE : INDUSTRIE 6815 –0,9 0,9 –0,1 –1,4
CZ : INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 5942 1,4 –0,9 –0,5 –1,7
(C1) Industries agricoles et alimentaires 794 0,4 0,7 –0,1 0,5
(C2) Cokéfaction et raffinage 122 3,4 –5,1 –14,3 –18,4
(C3) Fab. d’éqpts électriq., électroniq., infor-matiques ; machines 1004 1,1 –2,5 –0,7 –1,7
(C4) Fabrication de matériels de transport 845 0,7 1,6 –0,6 –0,6
(C5) Fab. d’autres produits industriels 3177 2,0 –1,3 –0,3 –2,0
(DE) : Industries extractives, énergie, eau 873 –14,2 12,4 3,5 1,3
FZ : Construction 3185 17,8 –15,7 –4,6 –5,0
  • *Pondération (10 000 = B...F)
  • (1) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents
  • (2) Trois derniers mois rapportés à la même période de l'année précédente
  • Sources : Insee, SSP, SOeS

En mars 2012, la production est en hausse dans les « autres produits industriels » (+2,0 %).

La production augmente nettement dans le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (+7,1 %), après une forte baisse en février liée à la vague de froid. Elle augmente aussi dans la métallurgie et produits métalliques (+1,5 %), dans le bois, papier et imprimerie (+2,0 %), dans la chimie (+0,7 %) et dans les autres industries y c. réparation et installation (+0,4 %). Elle baisse légèrement dans la pharmacie (-0,3 %).

Tableau 2 – Évolution de la production industrielle

Données CVS-CJO, base et référence 100 en 2005
Évolution de la production industrielle
NA : A10, (A17), [A38 ou A64] Pond. * Mars 2012 Mars / Fév. Fév. / Janv. T/T-1 (3)
BE : INDUSTRIE 6815 91,9 –0,9 0,9 –0,1
CZ : INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 5942 92,1 1,4 –0,9 –0,5
(C1) Industries agricoles et alimentaires 794 105,7 0,4 0,7 –0,1
(C2) Cokéfaction et raffinage 122 66,8 3,4 –5,1 –14,3
(C3) Fab. d’éqpts électriq., électroniq., infor-matiques ; machines 1004 91,6 1,1 –2,5 –0,7
[CI] Produits informatiques, électroniques et optiques 319 98,2 2,0 –2,6 3,5
[CJ] Équipements électriques 251 98,5 1,3 –4,5 –4,0
[CK] Machines et équipements n.c.a. (1) 434 82,9 0,2 –0,8 –1,6
(C4) Fabrication de matériels de transport 845 88,3 0,7 1,6 –0,6
[CL1] Automobile 567 67,1 –2,8 1,5 –1,9
[CL2] Autres matériels de transport 278 131,6 4,7 1,6 0,9
(C5) Fab. d’autres produits industriels 3177 90,8 2,0 –1,3 –0,3
[CB] Textile, habillement, cuir et chaussure 183 57,9 0,7 –2,7 0,5
[CC] Bois, papier et imprimerie 320 76,9 2,0 0,3 –0,5
[CE] Chimie 323 112,9 0,7 –2,1 3,6
[CF] Pharmacie 325 111,2 –0,3 0,0 –0,3
[CG] Caoutchouc, plastiq. et minér. non mét. 597 88,5 7,1 –6,9 –2,1
[CH] Métallurgie et produits métalliques 954 81,0 1,5 –1,7 –0,2
[CM] Autres industries manufacturières y c. réparation et installation 475 106,3 0,4 4,9 –1,3
(DE) : Industries extractives, énergie, eau 873 91,0 –14,2 12,4 3,5
[BZ] Industries extractives 65 88,4 22,9 –21,2 –7,5
[DZ] Électricité, gaz, vapeur et air conditionné 727 89,1 –18,2 16,7 4,4
[EZ] Eau, assainissement 81 110,1 2,3 0,5 3,1
FZ : Construction 3185 97,1 17,8 –15,7 –4,6
MIGs (2)
Biens d’investissement 1984 92,5 0,8 1,7 –0,4
Biens intermédiaires 2315 87,2 3,7 –4,5 –0,5
Biens de consommation durables 136 80,7 –0,7 –0,9 –1,7
Biens de consommation non durables 1435 102,7 0,1 0,5 –0,1
  • *Pondération (10 000 = B...F)
  • (1) n.c.a. : non classés ailleurs
  • (2) Main industrial groupings : définition dans le règlement CE 656/2007 de juin 2007
  • (3) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents
  • Sources : Insee, SSP, SOeS

La production augmente dans les « équipements électriques électroniques, informatiques ; machines » (+1,1 %), …

La production augmente dans les produits informatiques, électroniques et optiques (+2,0 %) et dans les équipements électriques (+1,3 %). Elle est quasi stable dans les machines et équipements n.c.a. (+0,2 %).

…ainsi que dans les « matériels de transport »  (+0,7 %).

La production augmente fortement dans les autres matériels de transport (+4,7 %), mais baisse nettement dans l’automobile (-2,8 %).

En revanche, la production baisse très fortement dans les « industries extractives, énergie, eau » (-14,2 %)

La production de mars diminue fortement dans l’élecricité, gaz, vapeur et air conditionné (-18,2 %) sous l’effet d’une nette baisse de la consommation d’électricité et de gaz, elle-même due aux températures clémentes observées en mars (après la vague de froid de février).

Révisions : +0,33 point en février

La révision à la hausse observée pour le mois de février est principalement due à la révision des données brutes, en particulier dans l’automobile.

Tableau 3 – Mesure des révisions des variations

(en point de %)
Mesure des révisions des variations
Fév. / Janv. Janv. / Déc. Déc. / Nov. T4 2011 / T3 2011 2011 / 2010
Industrie (BE) 0,54 0,00 0,11 –0,03 0,03
Série brute 0,32 0,00 0,00 –0,01 0,05
Coeff. CVS-CJO 0,22 0,00 0,11 –0,02 –0,02
Industrie manufacturière (CZ) 0,33 0,11 0,22 0,00 –0,01
Série brute 0,34 0,11 0,10 –0,04 –0,01
Coeff. CVS-CJO –0,01 0,00 0,12 0,04 0,00
  • Note de lecture : dans l'industrie manufacturière, l'évolution CVS-CJO entre décembre et janvier est révisée de 0,33 point avant arrondi, dont 0,34 point lié à la révision des données brutes et -0,01 au recalcul des coefficients CVS-CJO.
  • Sources : Insee, SSP, SOeS

Comparaison France-Zone euro

En zone euro, la production industrielle était en hausse en février (+0,5 %).

En février 2012, la production industrielle dans son ensemble était en hausse dans la zone euro en données corrigées des variations saisonnières (+0,5 %, source : Eurostat), avec en particulier, une hausse de la production de biens d’investissement (+0,7 %) mais une baisse pour les biens de consommation non durables (-1,6 %). La croissance en France était de +0,9 % pour l’ensemble de l’industrie, de +1,7 % pour les biens d’investissement et de +0,5 % pour les biens de consommation non durables