Les groupes français multinationaux en 201153 % de salariés hors France

Colette Héricher et Agnès Topiol, division Profilage et traitement des grandes unités, Insee

En 2011, les groupes français multinationaux hors banques contrôlent 35 400 filiales à l'étranger. Ces filiales représentent 53 % de leur chiffre d'affaires et de leurs effectifs. Les 150 « grands groupes » mondialisés emploient à eux seuls 82 % des salariés à l'étranger, soit un peu plus de quatre millions de salariés. Regroupant 41 % des salariés à l'étranger, l'Union européenne est la première zone d'implantation, devant les États-Unis (11 %), la Chine (8 %) et le Brésil (7 %). 42 % des effectifs à l'étranger travaillent dans des filiales industrielles et près de 20 % dans des filiales commerciales.

Publications grand public
Insee Focus – No 7
Paru le : 10/07/2014

150 grands groupes emploient 82 % des salariés à l'étranger

De plus en plus, les entreprises s'internationalisent, non seulement à travers le développement des exportations, mais aussi en créant des filiales ou en prenant le contrôle d'unités existantes à l'étranger.

En 2011, les groupes français multinationaux, hors secteur bancaire, contrôlent 35 400 filiales à l'étranger. Ces groupes réalisent 53 % de leur chiffre d'affaires à l'étranger, soit 1 200 milliards d'euros, et y emploient 5 millions de salariés (figure 1).

Figure 1 – En 2011, 53,5 % des effectifs des groupes français multinationaux sont à l'étranger

En 2011, 53,5 % des effectifs des groupes français multinationaux sont à l'étranger
Catégorie de groupes Grands groupes Groupes de taille intermédiaire Groupes de taille PME Ensemble
Chiffre d'affaires à l'étranger (en milliards d’euros) 990,6 169,5 12,2 1 172,3
Part du chiffre d'affaires à l'étranger (en %) 55,4 44,2 36,0 53,1
Effectifs à l'étranger (en milliers) 4 110 798 100 5 008
Part des effectifs à l'étranger (en %) 56,1 43,6 48,7 53,5
Nombre médian de pays d'implantation 19 4 2 2
  • Lecture : la moitié des grands groupes français multinationaux est implantée dans au moins 19 pays étrangers.
  • Champ : groupes français hors services non marchands et banques, ayant au moins une filiale implantée hors de France.
  • Source : Insee, Ofats 2011.

Le déploiement international est avant tout le fait des 150 plus grands groupes. Ils représentent à eux seuls 82 % des effectifs et 85 % du chiffre d'affaires des filiales étrangères des groupes français. Ils sont les plus internationalisés (bibliographie), comptant 56 % de leurs effectifs et 55 % de leur chiffre d'affaires hors de France. La moitié de ces grands groupes est implantée dans au moins 19 pays et un quart d'entre eux l'est dans au moins 39 pays. Les groupes de taille intermédiaire réalisent quant à eux 14 % de l'activité à l'étranger des groupes français. La part de l'activité à l'étranger de ces groupes s'élève à 44 %. La moitié d'entre eux est implantée dans au moins 4 pays et le quart dans au moins 8 pays. Les groupes de taille PME internationalisés sont quant à eux implantés pour moitié dans au moins 2 pays.

5 millions de salariés à l'étranger, dont 3 millions hors UE

Les groupes français emploient à l'étranger 5 millions de salariés, dont 3 millions hors Union européenne (UE). Les effectifs de cette zone ont progressé de 15 % depuis 2009. Les Bric (Brésil, Russie, Inde, Chine) contribuent fortement à cette croissance. La part de ces pays dans les effectifs hors UE s'élève à 36 % en 2011, ce qui représente environ un million de salariés, contre 31 % en 2009. Au sein des Bric, la Chine est en tête avec 410 000 salariés et 49 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Avec 550 000 salariés (19 % de l'effectif hors UE) et 179 milliards de chiffre d'affaires (29 % du total hors UE), les États-Unis restent le premier pays d'accueil hors UE.

L'Afrique représente 6 % des effectifs et 4 % du chiffre d'affaires des groupes mondialisés à l'étranger. C'est au Maghreb, Maroc en tête, que les effectifs sont les plus nombreux dans cette zone.

Au sein de l'UE, hors France, les groupes français contrôlent 18 000 filiales. Celles au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie concentrent environ 60 % du chiffre d'affaires et des effectifs de cette zone. Celles des pays d'Europe centrale et orientale (Peco UE) représentent 20 % des effectifs et 10 % du chiffre d'affaires des filiales de l'UE hors France. La Pologne contribue pour moitié à l'activité des Peco.

42 % des emplois dans des filiales étrangères industrielles

Plus de 2 millions de salariés sont employés dans des filiales industrielles à l'étranger, soit 42 % des effectifs hors France (figure 2). 60 % d'entre eux sont situés hors Union européenne. Les Bric concentrent un cinquième des salariés de ces filiales industrielles, avec 193 000 salariés en Chine et 144 000 salariés au Brésil. Au sein de l'UE, hors France, les filiales industrielles emploient 845 000 salariés, dont 21 % en Allemagne et 23 % dans les Peco. Réciproquement, c'est en Allemagne et en République tchèque que la part des emplois des filiales françaises dans l'industrie est la plus élevée, autour de 57 % (figure 3). L'énergie représente 13,4 % du total des effectifs industriels hors France.

Figure 2 – En 2011, les filiales industrielles emploient 2,1 millions de salariés à l’étranger

En 2011, les filiales industrielles emploient 2,1 millions de salariés à l’étranger
Secteur des filiales étrangères Commerce et services marchands Industrie Construction Agriculture, sylviculture, pêche Ensemble
Effectifs hors France (en milliers) 2 707 2 115 170 16 5 008
Effectifs hors France (en %) 54,1 42,2 3,4 0,3 100,0
Effectifs dans l'UE¹ hors France (en milliers) 1 131 845 90 3 2 069
Part des Peco² dans l'UE hors France (en %) 17 23 21 18 20
Effectfs hors UE (en milliers) 1 577 1 270 79 13 2 939
Part des États-Unis dans l'hors UE (en %) 20 >18 8 8 19
Part des Bric³ dans l'hors UE (en %) 37 35 10 12 36
  • Lecture : les filiales françaises industrielles emploient 845 000 salariés dans l'UE hors France, dont 23 % dans les Peco UE.
  • 1. UE : Union européenne.
  • 2. Peco UE : pays d’Europe centrale et orientale de l'Union européenne.
  • 3. Bric : Brésil, Russie, Inde et Chine.
  • Champ : groupes français hors services non marchands et banques, ayant au moins une filiale implantée hors de France.
  • Source : Insee, Ofats 2011.

Figure 3 – Répartition sectorielle des effectifs des filiales dans les principaux pays de l'UE¹ et hors UE en 2011

en %
Répartition sectorielle des effectifs des filiales dans les principaux pays de l'UE¹ et hors UE en 2011
Agriculture Construction Industrie Tertiaire marchand
Union européenne
Allemagne 0,1 5,3 57,3 37,3
Espagne 0,5 2,4 41,2 55,9
Royaume-Uni 0,1 5,2 34,5 60,2
Italie 0,1 0,2 42,4 57,3
Pologne 0,1 3,5 40,1 56,3
Roumanie 0,1 3,3 47,6 49,0
République tchèque 0,1 10,9 56,9 32,1
Hors Union européenne
États-Unis 0,2 1,2 41,5 57,1
Brésil 0,0 0,8 40,0 59,2
Russie 0,8 0,1 50,1 49,0
Inde 0,1 0,6 35,0 64,3
Chine, y compris Hong-Kong 0,1 0,9 46,7 52,3
  • Lecture : 57,3 % des effectifs des filiales implantéees en Allemagne sont employés dans l'industrie.
  • 1. UE : Union européenne.
  • Champ : groupes français hors services non marchands et banques, ayant au moins une filiale implantée hors de France.
  • Source : Insee, Ofats 2011.

Figure 3 – Répartition sectorielle des effectifs des filiales dans les principaux pays de l'UE¹ et hors UE en 2011

Les filiales commerciales étrangères emploient près d'un million de salariés, les trois quarts dans le commerce de détail. Dans ce secteur, le Brésil et la Chine emploient presque autant de salariés (autour de 135 000). Au sein de l'UE, France exclue, c'est en Espagne (75 000) et en Italie (53 000) que les salariés du commerce de détail sont les plus nombreux. La forte représentation dans ces pays des grandes enseignes françaises de la distribution explique ce résultat. Dans le commerce de gros, les effectifs sont les plus importants au Royaume-Uni (34 000) et aux États-Unis (32 500).

Dans les services, l'hôtellerie, la restauration et les technologies de l'information se distinguent avec respectivement 9 % des effectifs à l'étranger. Avec 311 000 salariés, l'effectif de l'hôtellerie et de la restauration est deux fois plus élevé hors UE qu'au sein de l'UE, hors France. Hors UE, dans les secteurs de l'information et de la communication, les Bric, Inde en tête (61 000 salariés) et les États-Unis (48 500) concentrent 65 % des salariés. Le Maroc s'y distingue également avec près de 13 800 salariés, soit 6 % des salariés de cette zone. Au sein de l'UE, c'est au Royaume-Uni (44 000 salariés) et en Pologne (34 000 salariés) que les effectifs de ce secteur sont les plus élevés.

Sources

Ces résultats sont issus de l'enquête Activité des filiales étrangères des groupes français (Ofats) réalisée par l'Insee en 2012 auprès de l'ensemble des groupes français, hors banques, contrôlant au moins une filiale à l'étranger en 2011. Les données de l'enquête Ofats (chiffres d'affaires, effectifs) ne correspondent pas tout à fait aux champs et concepts de la source Esane sur les données structurelles d'entreprises.

Définitions

Groupe français multinational : groupe dont le centre de décision est situé en France et qui contrôle au moins une filiale à l'étranger.

Groupe de taille PME : groupe qui occupe moins de 250 personnes (équivalent temps plein) et réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan inférieur à 43 millions d'euros sur le territoire national.

Groupe de taille intermédiaire : groupe qui n'appartient pas à la catégorie des PME, occupe moins de 5 000 personnes (équivalent temps plein) et réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1,5 milliard d'euros ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d'euros sur le territoire national.

Grand groupe : groupe qui n'est pas classé dans les catégories précédentes.

Chiffre d'affaires par zone géographique : il s'agit du chiffre d'affaires généré par les filiales présentes dans cette zone et non pas des ventes réalisées par le groupe dans cette zone.

Pour en savoir plus

Boccara F., Hecquet V., D'Isanto A., Picard T., « L'internationalisation des entreprises et l'économie française », Les entreprises en France, Insee Références, octobre 2013.

Topiol A., Héricher C., « Les groupes français à l'étranger - En 2010, 4,7 millions de salariés dont près de 2 millions dans l'industrie », Insee Première n° 1439, mars 2013.