Economie et Statistique n°429-430 - Bas salaires et marché du travail

Economie et Statistique
Paru le : 26/08/2010
Consulter

Microsimulation et modèles d'agents : une approche alternative pour l'évaluation des politiques d'emploi

Muriel Barlet, Didier Blanchet et Thomas Le Barbanchon

De nombreux outils sont régulièrement mobilisés pour prévoir ou analyser l’effet des politiques d’emploi : modèles macroéconométriques, maquettes d’équilibre général, évaluations ex post sur séries temporelles ou sur données microéconomiques. Cet article explore une approche additionnelle, à mi-chemin des méthodes de microsimulation et des modèles dits ACE (agent-based computational economics). Le principe est de décrire le comportement des agents au niveau individuel, en prenant en compte la façon dont ils interagissent et répondent aux modifications de l’environnement économique général. On applique ce principe à la simulation dynamique des créations et destructions d’emploi, à l’appariement entre individus et postes, ainsi qu’aux comportements de négociation salariale. Ces processus se déroulent sous contrainte de profitabilité et sous une éventuelle contrainte de demande globale par type de biens/qualifications. Le modèle est calibré pour reproduire les principales caractéristiques du chômage et de l’emploi salarié privé en France, puis il est appliqué à la simulation de quelques exemples de chocs : choc démographique, choc sur le salaire minimum, politiques d’allègement de charges. Ce modèle est encore à l’état de prototype, mais il permet de retrouver les ordres de grandeur obtenus par les approches existantes et il présente un plus grand potentiel pour l’analyse détaillée des effets de ces politiques d’emploi. Une version plus élaborée pourrait donc utilement compléter la panoplie d’instruments actuellement disponibles pour l’analyse du marché du travail.

Economie et Statistique
No 429-430
Paru le : 20/08/2010