Économie et Statistique n° 431-432 - Emploi, formation et qualification professionnelle

Economie et Statistique
Paru le : 21/10/2010
Consulter

Emploi et sécurité des trajectoires professionnelles - La nature de l’emploi détermine la sécurité des parcours professionnels

Mireille Bruyère et Laurence Lizé

L’analyse du parcours des salariés sur le marché du travail ne saurait se réduire à la caractérisation de leur profil individuel. Les caractéristiques des emplois qu’ils ont occupés dans le passé sont en effet aussi des facteurs importants de leur mobilité professionnelle ultérieure. On cherche à déterminer les variables (individuelles ou relatives aux postes antérieurs) conditionnant la sécurité des parcours professionnels, cette sécurité étant entendue sous trois angles : stabilité de l’emploi (rester dans le même emploi), sécurité de l’emploi (reprise d’emploi rapide après une mobilité externe à l’entreprise) et sécurité des revenus (maintenir ou augmenter ses revenus consécutivement à une mobilité). L’analyse est menée sur la période 1998-2003 au moyen de l’enquête sur la formation et la qualification professionnelle (FQP) de 2003. Les caractéristiques de l’emploi occupé dans le passé jouent particulièrement sur la continuité du lien entre un salarié et une entreprise et sur la reprise rapide d’un emploi après une mobilité externe. En ce qui concerne la sécurité des revenus, les facteurs dépendent du caractère interne ou externe de la mobilité. Dans le cas d’une mobilité externe, l’effet de la nature de l’emploi prime sur celui des variables individuelles, ce qui n’est pas le cas pour une mobilité interne. Ainsi s’esquissent des espaces de mobilité fortement différenciés : depuis les carrières internes à l’entreprise conjuguant sécurité de l’emploi et du revenu, aux parcours externes ascendants avec une progression des revenus, en passant par des mobilités risquées car exposées au chômage durable ou à la baisse du revenu. L’influence des caractéristiques de l’emploi occupé dans le passé sur la sécurité de ces itinéraires s’avère primordiale.

Economie et Statistique
No 431-432
Paru le : 21/10/2010