Économie et Statistique n°424-425 - Mesurer les compétences des adultes avec l'enquête Information et vie quotidienne (IVQ)

Economie et Statistique
Paru le : 18/02/2010
Consulter

Création d'un score global dans le cadre d'une épreuve adaptative

Fabrice Murat et Thierry Rocher

La construction d’un indicateur global de compétence à partir de réponses à des exercices fait appel à des techniques statistiques spécifiques, plus complexes que le simple comptage des bonnes réponses. Le recours à ces techniques est particulièrement utile quand tous les individus évalués n’ont pas passé les mêmes épreuves. C’est le cas dans l’enquête Information et Vie Quotidienne, où les exercices sont proposés dans un cadre adaptatif, pour améliorer la motivation des personnes interrogées, surtout de celles qui sont sorties depuis fort longtemps de l’école. En fonction des résultats au premier exercice, l’enquêté se voyait proposer des questions plus ou moins difficiles. Si cette procédure améliore sensiblement les conditions de collecte et la qualité des données recueillies, elle engendre des difficultés particulières lors de l’estimation d’un indicateur de compétence global, valable pour toute la population. En effet, comment comparer les résultats de populations n’ayant pas passé les mêmes épreuves ? Cet article propose différentes méthodes pour tenir compte de ce processus d’orientation. Elles sont testées sur des données fictives, pour en étudier la robustesse et les limites. Si la perte d’information induite par le processus d’orientation est assez minime, elle n’est cependant pas nulle, en particulier pour un nombre important de personnes se situant autour des seuils d’orientation vers les exercices difficiles ou vers les exercices faciles. Ces résultats suggèrent quelques aménagements dans la structure des épreuves pour la prochaine édition de l’enquête.

Economie et Statistique
No 424-425
Paru le : 18/02/2010