Économie et Statistique n°424-425 - Mesurer les compétences des adultes avec l'enquête Information et vie quotidienne (IVQ)

Economie et Statistique
Paru le : 18/02/2010
Consulter

Illettrismes et parcours individuels

France Guérin-Pace

La présence de données relatives aux parcours de vie, aux lieux de scolarisation mais aussi de données plus subjectives sur le « ressenti » vient éclairer la mesure des compétences évaluée dans l’enquête Information et Vie Quotidienne (IVQ) 2004. Sur l’ensemble des personnes ayant effectué leur scolarisation en langue française (9 773), que ce soit en France ou à l’étranger, 5 % connaissent de graves difficultés dans un des trois domaines fondamentaux de l’écrit (lecture, compréhension, production d’écrit), 5 % des difficultés importantes et 7 % des difficultés modérées. Dans la diversité des facteurs des parcours individuels des personnes en plus ou moins grande difficulté, l’absence de pratique de la lecture dans le contexte familial de l’enfance apparaît très nettement. En outre, les personnes interrogées et qui sont conscientes de leurs difficultés, ont ressenti celles-ci le plus souvent dès le début de leur scolarité, confirmant l’hypothèse d’une faille dans l’apprentissage, la scolarité se poursuivant tant bien que mal par un parcours ponctué de redoublements et de changements d’établissements scolaires. Les événements vécus dans l’enfance sont aussi des facteurs explicatifs importants. En particulier, un décès dans la fratrie, des violences subies dans le contexte scolaire ne favorisent pas les apprentissages scolaires élémentaires. De manière inattendue, avoir vécu durant son enfance une longue période de chômage d’un de ses parents, diminue de manière significative la probabilité d’être en grande difficulté face à l’écrit. Par ailleurs, il n’existe pas un profil type des personnes en grande difficulté face à l’écrit mais un ensemble de configurations associant des éléments du parcours à des conditions sociales et économiques contemporaines. Même pour les personnes les plus en difficulté face à l’écrit, considérées en situation d’illettrisme, les difficultés rencontrées au quotidien et les éléments de sociabilité se conjuguent différemment selon les él

Economie et Statistique
No 424-425
Paru le : 18/02/2010