Economie et Statistique n°372

Donner son temps : les bénévoles dans la vie associative - Comment les salariés perçoivent-ils la protection de l'emploi ? - Contribution Delalande et transitions sur le marché du travail - Évaluer la rentabilité des sociétés non financières

Economie et Statistique
Paru le : 01/02/2005
Consulter

Évaluer la rentabilité des sociétés non financières

Claude Picart

De nombreux chiffres circulent ­ dans une fourchette de 6 % à 20 % ­ au sujet de la rentabilité moyenne des sociétés non financières. Ces écarts relèvent de divergences de concept, de champ et de sources. Les estimations à partir de données d'entreprises semblent notamment difficilement réconciliables, en évolution comme en niveau, avec celles de la comptabilité nationale. La rentabilité est fondamentalement un taux d'actualisation alors qu'elle est mesurée usuellement comme un rapport entre un flux de revenus et un stock de capital. Assurer la cohérence entre la mesure et le concept nécessite d'intégrer les variations de prix du capital à la mesure de la rentabilité. Seule la rentabilité nette d'exploitation est estimable de manière économiquement pertinente avec les données de comptabilité d'entreprise. Cette évaluation requiert, au préalable, l'estimation de durées de vie des équipements afin de réévaluer le stock de capital et de calculer des amortissements économiques indépendants des considérations fiscales. La durée de vie moyenne des immobilisations corporelles reproductibles est estimée à 12 ans, résultat comparable à celui d'autres études à partir de données individuelles. Ces retraitements fournissent des estimations de la rentabilité à partir des données d'entreprises plus proches de celles de la comptabilité nationale que les estimations fournies habituellement à partir des données d'entreprises. Toutefois, d'importantes divergences demeurent, notamment sur le stock de capital. En évolution, le retraitement des données d'entreprises ainsi que la prise en compte des revalorisations des comptes de patrimoine permet de faire converger les résultats délivrés par les deux sources. Sur la période 1985-2001, les estimations proposées montrent que la rentabilité des entreprises non financières est relativement stable autour de 8 %, en dehors d'un pic à la fin des années 1980.

Economie et Statistique
No 372
Paru le : 01/02/2005