Economie et Statistique n°351

Les aides au logement et les loyers - Les carrières salariales - Licenciements collectifs et reprise d'emploi - Les réallocations d'emplois

Economie et Statistique
Paru le : 01/08/2002
Consulter

Licenciements collectifs et délais de reprise d'emploi

David N. Margolis

Une analyse de la durée de la période passée sans emploi à la suite d'un licenciement collectif due à la fermeture de l'entreprise montre que les salariés français ayant subi un tel licenciement retrouvent directement un emploi avec une probabilité plus élevée que ceux qui se sont séparés de leur employeur pour d'autres raisons. De même, parmi ceux qui connaissent une période sans emploi à la suite de leur séparation, ceux qui ont perdu leur emploi lors d'un licenciement collectif retrouvent un nouvel emploi plus rapidement que ceux qui l'ont perdu pour d'autres raisons : 13 mois sans emploi en moyenne contre 16 mois pour les hommes qui ont perdu leur emploi pour d'autres raisons. Pour les femmes, ces durées sont respectivement de 16 mois et 20 mois. Les salariés qui avaient la plus grande ancienneté dans l'entreprise au moment de la séparation trouvent moins facilement un autre emploi. En revanche, un niveau de formation élevé aide à retrouver un nouvel emploi quelle que soit la raison de la séparation.

Economie et Statistique
No 351
Paru le : 01/08/2002