Economie et Statistique n°351

Les aides au logement et les loyers - Les carrières salariales - Licenciements collectifs et reprise d'emploi - Les réallocations d'emplois

Economie et Statistique
Paru le : 01/08/2002
Consulter

Comment les aides au logement affectent-elles les loyers ?

Anne Laferrère et David le Blanc

Près d'un locataire sur deux perçoit en France une aide au logement. La théorie économique prédit que l'introduction d'une aide personnelle au locataire peut avoir pour effet d'augmenter la demande agrégée de logement, et donc les loyers, au moins à court terme. Le niveau des prix à long terme dépend de l'élasticité de l'offre. En l'absence de modèle complet du marché locatif et de l'évolution des loyers, il est difficile de mesurer un effet propre de l'aide sur les loyers. À partir de l'expérience naturelle qu'a constitué le « bouclage » des aides opéré en 1992-1994 (c'est-à-dire leur extension à de nouvelles catégories de locataires), on met en évidence trois phénomènes. Au niveau agrégé, après le bouclage, les loyers des logements dont le locataire était aidé ont progressé plus vite que ceux des logements dont le locataire ne percevait pas d'aide. Grâce à l'aide, les ménages ont pu se loger mieux. Cependant, cet effet demeure, bien qu'atténué, lorsqu'on mesure l'évolution du loyer à qualités égales des logements. Il y a donc eu aussi augmentation pure de loyer. Finalement, une analyse en panel des taux de croissance des loyers montre que ces taux sont les plus élevés lorsqu'il y a passage du statut de « non aidé » à celui de « aidé ». Ceci est vérifié sur toute la période observée, indépendamment de tout bouclage des aides. Tout se passe donc comme si le propriétaire bailleur profitait de l'aide nouvelle pour en récupérer une partie sous forme de loyer. L'étude ne permet cependant pas de mesurer exactement l'impact des aides sur le niveau général des loyers.

Economie et Statistique
No 351
Paru le : 01/08/2002