Economie et Statistique n°351

Les aides au logement et les loyers - Les carrières salariales - Licenciements collectifs et reprise d'emploi - Les réallocations d'emplois

Economie et Statistique
Paru le : 01/08/2002
Consulter

Les différences de carrières salariales à partir du premier emploi

Sylvie Le Minez et Sébastien Roux

Les trajectoires salariales dans le secteur privé se différencient dès le premier emploi durable. Les salariés ont, en effet, des débuts de carrière très différents, soit parce qu'ils reflètent certaines caractéristiques qui leur sont propres et sur lesquelles on ne dispose pas d'informations, soit du fait du hasard et de la date d'insertion sur le marché du travail, parce que les emplois qui leur sont proposés peuvent être très différents. Quelles que soient les raisons de ces différences initiales, certaines d'entre elles persistent comme le fait de débuter à temps partiel ou la qualification du premier poste occupé. Une description des trajectoires des salariés du secteur privé permet de différencier les effets sur la trajectoire salariale des changements de situation d'emploi (« effets liés à l'emploi ») de ceux qui sont liés aux salaires (évolution des purs différentiels de salaire entre professions, entre hommes et femmes à type d'emploi donné). Ces changements ont été analysés dans deux dimensions, en étudiant des cohortes de débutants sur le marché du travail de 1976 à 1992 : inter-générationnelles (évolution des effets entre cohortes), et intra-générationnelles (évolution des écarts au cours de la carrière). En découlent certains constats nouveaux. Par exemple, les écarts de rémunération entre hommes et femmes en cours de carrière se creusent plus pour les générations récentes que pour les générations anciennes sous un double effet : d'une part, les purs écarts de rémunération mensuelle entre hommes et femmes à caractéristiques des emplois donnés diminuent d'une génération à l'autre ; d'autre part, les disparités de revenu entre hommes et femmes s'accroissent entre générations du fait de conditions d'emploi de moins en moins rémunératrices pour les femmes relativement aux hommes.

Economie et Statistique
No 351
Paru le : 01/08/2002