Le commerce en FranceÉdition 2009

Insee Références
Paru le : 02/12/2009
Consulter

La productivité du commerce entre 1995 et 2006

Gwennaël Solard

Entre 1995 et 2006, la productivité apparente du commerce augmente de 1,9 % en moyenne par an en volume. Cette croissance est relativement uniforme entre les trois secteurs composant le commerce : commerce de gros, commerce de détail et commerce automobile. À un niveau plus fin, certains secteurs se distinguent : le commerce de gros d’équipement professionnel et le commerce de détail de produits pharmaceutiques et d’articles médicaux et orthopédie ont des gains de productivité élevés (5,5 % et 3,3 % par an respectivement). Le grand commerce, dont la valeur ajoutée est très dynamique sur la période 1995-2006, ne se démarque pas du reste du commerce. Le commerce de détail alimentaire a des gains de productivité inférieurs à ceux du commerce de détail non alimentaire enmagasin ; les faibles gains de productivité du grand commerce alimentaire expliquent ce résultat. Enfin, les sociétés pérennes, présentes depuis longtemps sur le marché, connaissent des gains de productivité plus limités que les autres sociétés.

Insee Références
Paru le : 02/12/2009