L'économie française - Comptes et dossiersÉdition 2007

Insee Références
Paru le : 01/06/2007
Consulter

Vue d'ensemble : La situation de l'économie française en 2006

L. Clavel, L. Gasnier

2006 a été à nouveau un excellent millésime pour l'activité mondiale (+ 5,0 %, après + 4,5 %), qui a montré une grande résistance face au relèvement des prix du pétrole. L'essoufflement de l'économie américaine a été amorti par le regain d'activité de la zone euro et le maintien d'une croissance robuste en Asie. Les resserrements monétaires un peu partout dans le monde n'ont eu que peu d'influence apparente sur l'économie réelle. De plus, le maintien des taux d'intérêt à un bas niveau et l'amélioration de la situation financière des entreprises ont favorisé les mouvements de fusions et d'acquisitions, dont les fonds d'investissement sont devenus des acteurs importants. L'économie française a retrouvé plus de tonus en 2006, avec une croissance en données brutes de + 2,0 % (après + 1,7 %). Le solde extérieur a continué à freiner l'activité mais à un degré moindre compte tenu du redémarrage des exportations (+ 5,5 %). Grâce aux gains de pouvoir d'achat, permis notamment par le dynamisme des revenus d'activité et du patrimoine, la consommation des ménages est restée dynamique (+ 2,1 %). L'investissement des entreprises s'est accéléré (+ 4,1 %) et l'investissement en logement des ménages a peu faibli (+ 4,5 %). Par ailleurs, la reprise de l'emploi s'est confirmée (+ 0,8 %), tirée par les secteurs de la construction et des services, permettant une décrue significative du chômage.

Insee Références
Paru le : 01/06/2007