France, portrait socialÉdition 2006

Insee Références
Paru le : 01/11/2006
Consulter

Ne pas avoir eu d'enfant : plus fréquent pour les femmes les plus diplômées et les hommes les moins diplômés

Isabelle Robert-Bobée

Près de 10 % des femmes nées entre 1945 et 1953 et 14 % des hommes nés entre 1943 et 1951 n'ont pas eu d'enfant. La différence entre les sexes s'explique principalement par une absence de vie en couple plus fréquente pour les hommes. Parmi les hommes, ne pas avoir d'enfant est plus fréquent pour les moins diplômés, parce qu'ils forment moins souvent une union. Pour les femmes à l'inverse, ce sont les plus diplômées qui restent le plus souvent sans enfant. Elles vivent certes moins souvent avec un conjoint que les femmes peu diplômées, mais elles donnent aussi moins souvent naissance à un enfant lorsqu'elles vivent en couple. Les femmes cadres et professions intermédiaires sont ainsi plus souvent sans descendance, alors que ce sont au contraire les hommes cadres et professions intermédiaires qui sont le plus souvent parents. Par ailleurs, plus la première union s'est formée tard et plus la probabilité de ne pas avoir eu d'enfant est forte, surtout pour les femmes. Celle-ci est également accrue par les ruptures d'union, avec une ampleur variable selon la durée de vie séparée et le sexe : les hommes qui ont reformé rapidement une union sont aussi souvent pères que ceux qui n'ont pas connu de rupture, ce qui n'est pas le cas pour les femmes. Enfin, la probabilité de rester sans enfant varie selon la taille de la fratrie : les femmes issues de familles nombreuses ont plus souvent eu une descendance.

Insee Références
Paru le : 01/11/2006