La France et ses régionsÉdition 2006

Insee Références
Paru le : 01/09/2006
Consulter

Sept zones d'emploi sur dix ont une base économique à dominante industrielle

Jean Laganier et Bernard Morel

Les moteurs du développement local reposent en partie sur les emplois et sur les revenus que les activités implantées sur un territoire tirent de leurs « exportations » hors des limites de ce territoire. Ce principe est le fondement de la « théorie de la base économique ». Mise en oeuvre à un niveau géographique fin, ici les zones d'emploi, cette approche donne une clé de compréhension de l'ouverture des économies locales. Si en moyenne en 1999, 34 % des emplois d'une zone d'emploi sont tournés vers les marchés extérieurs, ce taux varie de 22 % à 56 % selon les zones. Pour l'essentiel, cette base est constituée des emplois des secteurs industriels. Ainsi, parmi les 348 zones d'emploi de la France métropolitaine, 70 %, couvrant 63 %du territoire, souvent peu densément peuplées, « exportent » principalement à partir des activités industrielles. Le nombre de zones aux « exportations » ainsi spécialisées dans l'industrie a nettement progressé depuis 1975, au détriment des zones spécialisées dans l'agriculture et l'agroalimentaire. De nouvelles spécialisations apparaissent aussi dans quelques zones, en Île-de-France pour les services aux entreprises et dans les territoires à vocation touristique du littoral méditerranéen et des Alpes pour les services à la population.

Insee Références
Paru le : 01/09/2006