Les revenus d'activité des indépendantsÉdition 2006

Insee Références
Paru le : 01/06/2006
Consulter

Vue d'ensemble

Panorama Parmi les actifs ayant un emploi, les non-salariés sont numériquement très minoritaires (10 %) par rapport aux salariés (90 %). Ils peuvent être scindés en deux grandes catégories : chefs d'entreprise et aides familiaux. Ces derniers, au nombre d'environ 270 000, n'ont le plus souvent pas de revenus propres et sont mal connus, notamment dans les sources administratives ; ils ne sont donc pas pris en compte dans cet ouvrage. Y sont par contre inclus tous les chefs d'entreprise, même lorsqu'ils sont salariés de leur propre entreprise. Quel que soit leur statut, ils sont dénommés ici non-salariés ou indépendants. On compte en France aux alentours de 2,3 millions de travailleurs indépendants, professions libérales, exploitants agricoles, patrons de l'industrie, du commerce et des services, ou dirigeants de société. Cette population est très hétérogène, en termes de niveau de qualification, de taille d'entreprise qu'ils dirigent, ou encore de revenus. Une approche sectorielle a permis d'isoler quatre groupes moins hétérogènes d'indépendants, de 600 000 individus chacun : les exploitants agricoles, les patrons de l'industrie, de la construction et des transports, ceux du commerce et des services de proximité, et enfin les professions libérales de santé ( encadré 1). Ces groupes rassemblent en leur sein des individus ayant des statuts divers : entrepreneurs individuels, gérants majoritaires ou minoritaires de SARL, PDG de Sociétés Anonymes (moins nombreux).

Insee Références
Paru le : 01/06/2006