Économie et Statistique n° 481-482Microsimulation appliquée aux politiques fiscales et sociales

Economie et Statistique
Paru le : 17/12/2015
Consulter

La modélisation des trajectoires professionnelles dans le modèle Prisme

Caroline Berteau-Rapin, Paul Beurnier et Émilie Denayrolles

Le modèle de microsimulation de la Cnav, Prisme (Projection des retraites individuelles : simulation, modélisation, évaluation), a été créé en 2004. Ce modèle répondait à un besoin d'évaluation des effets des réformes des retraites, tant du point de vue financier pour le régime, que du point de vue de l'assuré, à travers l'évolution de son montant de pension ou de son âge de liquidation. Les nombreuses non-linéarités induites par le mode de calcul de la retraite au Régime Général ont rendu nécessaires les évaluations basées sur un grand nombre de situations individuelles, ce qui est l'essence même de la micro-simulation. Prisme repose sur les fichiers de gestion de la Cnav retraçant la totalité de la carrière des assurés au régime général et, de plus en plus, dans les autres régimes. Il s'appuie sur un échantillon au 1/20e de près de 5 millions d'individus. Le module « carrière » permet de modéliser les statuts d'activité de chaque individu pour chaque année et chaque trimestre projeté. Il permet ainsi de simuler le partage de la population entre actifs et inactifs, et au sein des actifs, entre salariés du régime général, salariés d'autres régimes (alignés et non alignés), chômeurs, salariés en arrêt maladie, invalides. Depuis 2009, ces situations sont modélisées par un enchaînement d'équations logistiques, estimées sur les transitions de carrières des années 2005 à 2007. Elles sont déclinées par genre, tranches d'âge glissantes et lieu de naissance. Un salaire annuel est ensuite attribué aux individus pour lesquels un report d'activité salarié au régime général est affecté. Le module « carrière » permet donc de simuler de manière fine les trajectoires professionnelles des individus et d'estimer les conditions de leur départ (date de départ, durées d'assurance, montant de leur retraite, etc.). Des indicateurs de suivi des carrières projetées sont présentés dans ce papier et permettent ainsi de valider la cohérence de cette modélisation.

Economie et Statistique
No 481-482
Paru le : 17/12/2015