Meurthe-et-Moselle : 733 266 habitants au 1er janvier 2012

Steve Piralla, Alexandre Tillatte, Insee

La population légale de Meurthe-et-Moselle est de 733 266 habitants au 1er janvier 2012. Elle augmente à nouveau depuis 1999 grâce à une réduction du déficit migratoire. L’est du département, au-delà du Lunévillois, est toujours en difficulté. La première couronne nancéienne décline au profit de ses espaces périurbains. Le Pays Haut poursuit sa croissance démographique portée par l’attractivité luxembourgeoise.

Insee Flash Lorraine
No 8
Paru le : 29/12/2014

Avec 733 266 habitants au 1er janvier 2012, la Meurthe-et-Moselle rassemble près du tiers de la population lorraine. La densité de population (140 habitants par kilomètre-carré) y est plus élevée qu’en moyenne régionale (100 habitants par kilomètre-carré). Entre 1968 et 2012, la population légale du département a augmenté de 3,9 % soit plus que l’ensemble de la population lorraine (+ 3,3 %).

1 – Plus de 733 000 habitants en Meurthe-et-Moselle en 2012

Plus de 733 000 habitants en Meurthe-et-Moselle en 2012
Population en 1968 Population en 1999 Population en 2007 Population en 2012
Meurthe-et-Moselle 705 554 713 779 726 592 733 266
Meuse 209 372 192 198 193 962 192 800
Moselle 971 314 1 023 447 1 039 023 1 046 468
Vosges 388 201 380 952 380 304 377 282
Lorraine 2 274 441 2 310 376 2 339 881 2 349 816
  • Source : Insee, recensements de la population

Depuis 1999, la croissance démographique est plus forte en Meurthe-et-Moselle (+ 2,7 %) qu’en Moselle (+ 2,2 %) et dans la Meuse (+ 0,3 %). Dans les Vosges, le nombre d’habitants diminue (- 1,0 %) entre 1999 et 2012.

2 – La Meurthe-et-Moselle en expansion depuis 1999

Indice base 100 en 1968
La Meurthe-et-Moselle en expansion depuis 1999
Meurthe-et-Moselle Meuse Moselle Vosges Lorraine
1968 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
1975 102,4 97,3 103,6 102,5 102,5
1982 101,6 95,5 103,7 101,9 102,0
1990 100,9 93,7 104,1 99,5 101,4
1999 101,2 91,8 105,4 98,1 101,6
2007 103,0 92,6 107,0 98,0 102,9
2012 103,9 92,1 107,7 97,2 103,3
  • Source : Insee, recensements de la population

2 – La Meurthe-et-Moselle en expansion depuis 1999Évolution de la population entre 1968 et 2012

Un faible déficit migratoire depuis 1999

Avant 1975, la population de Meurthe-et-Moselle augmentait, grâce à un fort excédent naturel (+ 0,8 %). Entre 1975 et 1999, l’excédent naturel ne suffisait plus à contrebalancer le déficit migratoire, et la population du département a légèrement diminué.

3 – Croissance démographique portée par un excédent naturel

%
Croissance démographique portée par un excédent naturel
Évolution annuelle moyenne de la population de Meurthe-et-Moselle due au solde naturel due au solde migratoire
1968 à 1975 0,3 0,8 -0,5
1975 à 1982 -0,1 0,6 -0,7
1982 à 1990 -0,1 0,5 -0,6
1990 à 1999 0,0 0,4 -0,4
1999 à 2007 0,2 0,3 -0,1
2007 à 2012 0,2 0,3 -0,1
  • Source : Insee, recensements de la population, état civil

3 – Croissance démographique portée par un excédent naturel

Depuis 1999, le déficit migratoire se réduit et la population meurthe-et-mosellane augmente régulièrement. Ainsi, l’excédent naturel annuel moyen (+ 0,3 % par an) permet de compenser le léger déficit migratoire (- 0,1 % par an).

Le dynamisme démographique récent est dû notamment à un taux de natalité légèrement plus élevé et un taux de mortalité plus faible qu’en moyenne régionale. Entre 2007 et 2012, le taux de natalité du département s’élève à 11,6 naissances pour 1 000 habitants contre 11,3 ‰ pour l’ensemble de la Lorraine. Le taux de mortalité est de 8,5 ‰ contre 8,9 ‰ pour l’ensemble de la Lorraine.

Les zones périurbaines en expansion

Dans la majeure partie des intercommunalités du département, la population augmente entre 2007 et 2012. Le Pays Haut tire son dynamisme de sa proximité frontalière et de voies de communication importantes (A30 et A31). Dans la Communauté de communes du pays de Briey notamment, la population progresse de 11 %. La progression est également élevée dans les zones périurbaines autour du Grand Nancy.

A contrario, la Communauté urbaine du Grand Nancy enregistre un léger repli démographique (- 0,6 %). L’extrémité est du département est également en déclin, notamment la Communauté de communes du Piémont vosgien qui a perdu 1,9 % de sa population entre 2007 et 2012.

4 – La population périurbaine augmente davantage

  • Champ : EPCI en géographie 2014
  • Source : Insee, recensements de la population

L’agglomération nancéienne en recul

Entre 2007 et 2012, la population de la ville de Nancy est restée relativement stable. Toutefois, les communes de la première couronne nancéienne ont subi dans la même période un déclin démographique important. Ainsi, la population de Villers-lès-Nancy a diminué de 1,0 % par an. Vandœuvre-lès-Nancy a perdu en moyenne 0,4 % de sa population chaque année. La population de Laxou a très légèrement décliné (- 0,04 %). Seule la ville de Maxéville enregistre une hausse notable (+ 1,8 % par an en moyenne). Elle devient ainsi la dixième commune la plus peuplée du département, dépassant Saint-Max qui a perdu 1,2 % de sa population chaque année entre 2007 et 2012.

Hors agglomération nancéienne, Pont-à-Mousson a bénéficié d’une progression démographique importante (+ 1,4 %).

5 – La première couronne nancéienne en retrait

La première couronne nancéienne en retrait
Population au 1er janvier Évolution annuelle moyenne (%)
1999 2007 2012 1999-2007 2007-2012
Nancy 103 605 105 349 105 067 0,2 -0,1
Vandœuvre-lès-Nancy 32 048 31 196 30 569 -0,3 -0,4
Lunéville 20 200 20 078 19 855 -0,1 -0,2
Toul 16 945 16 230 16 271 -0,5 0,1
Pont-à-Mousson 14 592 14 065 15 053 -0,5 1,4
Laxou 15 288 14 875 14 843 -0,3 -0,0
Villers-lès-Nancy 15 694 15 115 14 386 -0,5 -1,0
Longwy 14 521 14 346 14 195 -0,2 -0,2
Dombasle-sur-Meurthe 8 950 9 716 9 889 1,0 0,4
Maxéville 8 978 8 919 9 729 -0,1 1,8
  • Note : dix communes concentrent un tiers de la population de Meurthe-et-Moselle
  • Source : Insee, recensements de la population

Encadré

Les populations légales

Établies dorénavant chaque année pour toutes les circonscriptions administratives françaises, les populations légales sont prises en compte pour l’application de dispositions législatives, réglementaires et financières relatives à l’organisation des communes et à la vie quotidienne de celles-ci. Elles sont publiées dans un décret paru au Journal Officiel fin décembre.

Pour en savoir plus

Le recensement et moi

2 349 816 habitants en Lorraine au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 7, décembre 2014

Meuse : 192 800 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 9, décembre 2014

Moselle : 1 046 468 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 10, décembre 2014

Vosges : 377 282 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 11, décembre 2014