2 349 816 habitants en Lorraine au 1er janvier 2012

Steve Piralla, Alexandre Tillatte, Insee

La population légale de la Lorraine est de 2 349 816 habitants au 1er janvier 2012. Depuis 1999, la population de la région augmente, après trente ans de stabilité. À la fin des années 1980, l’excédent naturel a pris le dessus sur le déficit migratoire. La croissance démographique se concentre dans le sillon lorrain, et plus particulièrement dans les territoires périurbains. À l’inverse, le sud de la région souffre d’une baisse importante de sa population.

Insee Flash Lorraine
No 7
Paru le : 29/12/2014

Au 1er janvier 2012, la population légale de la Lorraine s’établit à 2 349 816 habitants, soit environ 10 000 de plus qu’en 2007. La densité de population de la région est de 100 habitants par kilomètre-carré, ce qui la situe au neuvième rang des régions métropolitaines.

1 – Près de 2 350 000 Lorrains en 2012

Près de 2 350 000 Lorrains en 2012
Population en 1968 Population en 1999 Population en 2007 Population en 2012
Lorraine 2 274 441 2 310 376 2 339 881 2 349 816
Alsace 1 412 385 1 734 145 1 827 248 1 859 869
Champagne-Ardenne 1 279 271 1 342 363 1 339 487 1 338 783
Franche-Comté 992 745 1 117 059 1 158 671 1 175 684
  • Source : Insee, recensements de la population

Entre 1968 et 2012, la population régionale a augmenté de 3,3 %, soit moins que ses régions voisines, la Champagne-Ardenne (+ 4,7 %), la Franche-Comté (+ 18,4 %) et l’Alsace (+ 31,7 %).

Depuis 1999, la Lorraine enregistre un léger rebond de sa population (+ 1,7 %). En Champagne-Ardenne, la population diminue de 0,2 % sur la même période. La Franche-Comté et l’Alsace restent toutefois beaucoup plus dynamiques.

2 – Léger rebond démographique en Lorraine depuis 1999

Indice base 100 en 1968
Léger rebond démographique en Lorraine depuis 1999
Lorraine Alsace Champagne-Ardenne Franche-Comté France métropolitaine
1968 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
1975 102,5 107,4 104,5 106,8 105,8
1982 102,0 110,9 105,2 109,2 109,3
1990 101,4 115,0 105,4 110,5 113,9
1999 101,6 122,8 104,9 112,5 117,7
2007 102,9 129,4 104,7 116,7 124,3
2012 103,3 131,7 104,7 118,4 127,5
  • Source : Insee, recensements de la population

2 – Léger rebond démographique en Lorraine depuis 1999Évolution de la population entre 1968 et 2012

Le déficit migratoire s’atténue

Après une progression de 0,4 % par an entre 1968 et 1975, la population lorraine a légèrement diminué (- 0,1 % par an jusqu’en 1990).

3 – La démographie lorraine soutenue par l'excédent naturel

%
La démographie lorraine soutenue par l'excédent naturel
Évolution annuelle moyenne de la population lorraine due au solde naturel due au solde migratoire
1968 à 1975 0,4 0,8 -0,4
1975 à 1982 -0,1 0,5 -0,6
1982 à 1990 -0,1 0,5 -0,6
1990 à 1999 0,0 0,3 -0,3
1999 à 2007 0,2 0,3 -0,1
2007 à 2012 0,1 0,2 -0,1
  • Source : Insee, recensements de la population, état civil

3 – La démographie lorraine soutenue par l'excédent naturel

Ce ralentissement est dû principalement à un fort déficit migratoire (- 0,6 % par an) que l’excédent naturel n’a pas réussi à compenser.

Entre 1999 et 2012, la réduction du déficit migratoire (– 0,1 % par an) a permis une croissance démographique comprise entre + 0,1 % et + 0,2 % par an en moyenne.

Entre 2007 et 2012, le taux de natalité de la Lorraine est de 11,3 naissances pour 1 000 habitants. Il est nettement inférieur à la moyenne métropolitaine (12,7 ‰). Le taux de mortalité dans la région (8,9 ‰) est légèrement supérieur à celui de la France métropolitaine (8,5 ‰).

Les zones périurbaines du sillon lorrain dynamiques

Le sud et le sud-ouest de la région, des Hautes Vosges jusqu’au Barrois, subissent un déclin démographique important. Les communautés de communes des Marches de Lorraine et du Val d’Ornois notamment enregistrent des baisses de plus de 6 % de leur population entre 2007 et 2012.

Par ailleurs, les pôles urbains perdent également des habitants, notamment les intercommunalités de Metz Métropole et du bassin houiller. Cette baisse de la population urbaine se fait au profit des espaces périurbains. Ainsi, les zones situées des deux côtés du sillon lorrain ont une dynamique démographique particulièrement favorable. Les communautés de communes du pays de Briey et du pays boulageois affichent ainsi une croissance démographique comprise entre 10 % et 11 %.

4 – La périurbanisation se poursuit

  • Champ : EPCI en géographie 2014
  • Source : Insee, recensements de la population

La baisse de la population dans de nombreuses grandes communes lorraines illustre le phénomène de périurbanisation. La population de Metz, après une période de relative stagnation entre 1999 et 2007, diminue de 0,7 % par an depuis 2007. La progression démographique de la ville de Nancy observée entre 1999 et 2007 a cédé la place à un léger déclin. Parmi les principales communes lorraines, seules les villes d’Hayange et de Pont-à-Mousson ont vu leur population nettement augmenter, respectivement de 0,8 % et 1,4 % par an entre 2007 et 2012.

5 – Déclin démographique des grandes communes

Déclin démographique des grandes communes
Population au 1er janvier Évolution annuelle moyenne (%)
1999 2007 2012 1999-2007 2007-2012
Metz 123 776 123 580 119 551 -0,0 -0,7
Nancy 103 605 105 349 105 067 +0,2 -0,1
Thionville 40 907 40 910 41 325 +0,0 +0,2
Épinal 35 794 33 528 32 387 -0,8 -0,7
Vandœuvre-lès-Nancy 32 048 31 196 30 569 -0,3 -0,4
Montigny-lès-Metz 23 437 22 585 21 990 -0,5 -0,5
Sarreguemines 23 202 21 835 21 605 -0,8 -0,2
Forbach 22 807 21 801 21 475 -0,6 -0,3
Saint-Dié-des-Vosges 22 569 21 882 21 053 -0,4 -0,8
Lunéville 20 200 20 078 19 855 -0,1 -0,2
Verdun 19 624 19 147 18 327 -0,3 -0,9
Saint-Avold 16 922 16 611 16 349 -0,2 -0,3
Toul 16 945 16 230 16 271 -0,5 +0,1
Yutz 14 687 16 019 15 776 +1,1 -0,3
Bar-le-Duc 16 944 16 002 15 759 -0,7 -0,3
Hayange 15 189 15 135 15 754 -0,0 +0,8
Pont-à-Mousson 14 592 14 065 15 053 -0,5 +1,4
Laxou 15 288 14 875 14 843 -0,3 -0,0
Villers-lès-Nancy 15 694 15 115 14 386 -0,5 -1,0
Longwy 14 521 14 346 14 195 -0,2 -0,2
  • Note: vingt communes concentrent un quart de la population lorraine
  • Source : Insee, recensements de la population

Encadré

Les populations légales

Établies dorénavant chaque année pour toutes les circonscriptions administratives françaises, les populations légales sont prises en compte pour l’application de dispositions législatives, réglementaires et financières relatives à l’organisation des communes et à la vie quotidienne de celles-ci. Elles sont publiées dans un décret paru au Journal Officiel fin décembre.

Pour en savoir plus

Le recensement et moi

Meurthe-et-Moselle : 733 266 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 8, décembre 2014

Meuse : 192 800 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 9, décembre 2014

Moselle : 1 046 468 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 10, décembre 2014

Vosges : 377 282 habitants au 1 er janvier 2012, Insee Flash Lorraine n° 11, décembre 2014