Indice du coût du travail dans l'industrie, la construction et le tertiaire / ICT

Sources
Dernière mise à jour le : 19/06/2017

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des statistiques démographiques et sociales (DSDS)

Type d'opération :

Indicateur

Objectifs :

L'indice du coût du travail (ICT), ou Labor cost index (LCI) vise à refléter l'évolution du coût horaire du travail de la main-d'œuvre salariée (coût de la main-d'œuvre par heure travaillée).

L'ICT intègre tous les éléments de coût (salaires et charges) et se décline par secteur d'activité : l'industrie, la construction et le tertiaire (secteurs marchands non agricoles).

Cet indice est harmonisé au niveau européen (règlements n° 450/2003 et n° 1216/2003). Les concepts utilisés sont adossés au règlement d'application de l'enquête sur le coût de la main-d'œuvre (ECMO).

L'harmonisation européenne de l'ICT facilite son utilisation et celle de son dérivé non révisable l'ICHTrevTS pour l'indexation des contrats qui portent de plus en plus sur des marchés européens voire mondiaux.

Thèmes abordés :

L'ICT permet de décrire l'évolution de l'ensemble :

- des rémunérations ;
- des cotisations sociales ;
- des charges conventionnelles ;
- des taxes (taxes ou impôts basés sur la masse salariale ou sur l'emploi) nettes de subventions (subventions liées à la masse salariale ou à l'emploi de certaines catégories déterminées de personnes).

Champ de l'opération

Champ géographique :

France 

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

Le champ de l'ICT couvre, en Nace rév. 2, le secteur industriel (industries extractives, industrie manufacturière, gaz, électricité, vapeur, air conditionné, eau ; assainissement, déchets, dépollution), le secteur tertiaire (commerce, transports, entreposage, hébergement, restauration, information, communication, finance, assurance, activités immobilières, activités spécialisées, scientifiques, techniques, services administratifs, soutien) ainsi que le secteur de la construction.

Soit les sections B à N de la NAF rév. 2 de 2008 :

- Industries extractives ;
- Industrie manufacturière ;
- Gaz, électricité, vapeur, air conditionné ;
- Eau ; assainissement, déchets, dépollution ;
- Construction ;
- Commerce ;
- Transports, entreposage ;
- Hébergement, restauration ;
- Information, communication ;
- Finance, assurance ;
- Activités immobilières ;
- Activités spécialisées, scientifiques, techniques ;
- Services administratifs, soutien.

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Entreprise ou établissement

Périodicité de l'opération :

Trimestrielle

Historique :

Avant 1997 était calculé un indice du coût de la main-d'œuvre (ICMO) dont le champ ne portait que sur les seuls salariés ouvriers.

A partir de janvier 1997 a été mis en place un indice du coût horaire du travail - tous salariés (ICHT-TS) pour un certain nombre de secteurs (NAF rév. 1) : textile (division 17), habillement-cuir (18-19), services aux entreprises (74), industries mécaniques et électriques (28 à 35).

L'ICHT-TS mesurait le coût du travail sans tenir compte des éventuels changements de qualification des emplois ou de leur répartition par sexe (indice à structure constante).

Alors que l'ICHT-TS se rapproche plus d'un indice de prix du travail, l'ICT, mis en place en 2005 est un véritable indice de coût du travail : ses évolutions prennent en compte les modifications de la structure des emplois.

Source d'information :

La collecte des informations nécessaires à l'établissement de cet indice est réalisée à partir :

- des données conjoncturelles de l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), relatives à la masse salariale, aux effectifs salariés et aux exonérations de charges sociales ;
- des enquêtes trimestrielles sur l'activité et les conditions d'emploi de la main-d'œuvre (ACEMO) pour le volume horaire de travail. L'enquête ACEMO est réalisée par la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère chargé du travail ;
- des enquêtes sur le coût de la main-d'œuvre et la structure des salaires (ECMOSS) pour la mesure des autres coûts.

Méthodologie :

L'ICT est la somme de la masse salariale, des charges sociales et des autres coûts après prise en compte des exonérations de charges rapportée au volume horaire de travail.

Il s'agit d'un indice de Laspeyres chaîné ayant pour base 100 en 2012. Il est révisable et révisé chaque trimestre. L'ICT est calculé en taux horaire.

Son harmonisation européenne permet des comparaisons avec les différents Etats membres. Comme le prescrit le règlement européen, l'Insee calcule en plus de l'ICT relatif aux salaires et charges, un autre indice : l'indice du coût du travail - salaires seuls (ICT - salaires seuls).

Élaboré à partir des mêmes sources d'information et pour les mêmes secteurs d'activité, l'ICT - salaires seuls est un indice de coût du travail hors charges sociales.

Il se distingue du "salaire mensuel de base" (SMB). Le SMB est un indice de prix du travail à qualité constante ; c'est-à-dire qu'il ne tient pas compte de l'effet de l'augmentation de la qualification des salariés sur le salaire.

Voir aussi :